La billetterie en ligne est fermée ! Pour plus d'informations, rapprochez-vous de l'association organisatrice.

Voir la page

Montorin | Théâtre de l’Intranquillité / Thierry Beucher

par Théâtre du Cercle / Rennes

Le 02 février 2019 de 20:30 à 22:00

Montorin | Théâtre de l’Intranquillité / Thierry Beucher - Théâtre du Cercle / Rennes

À la suite d’une erreur de l’administration, André Guitté se retrouve sans pension de retraite après une hospitalisation. Dès 14 ans.

À la suite d’une erreur de l’administration, André Guitté se retrouve sans pension de retraite après une hospitalisation. Ne répondant pas aux courriers qui lui sont envoyés, une employée de la sécurité sociale, intriguée par son silence, décide de quitter son bureau et de venir lui parler de « vive voix ».
Au-delà de son anecdote, cette pièce parle de cette « raison administrative » qui aujourd’hui, sous couvert d’organisation sociale, conforme les individus selon une logique essentiellement économique et bureaucratique. Restant le plus souvent anonymes et isolées, et n’ayant pas a priori d’incidence directe sur ce monde, elles font pourtant entendre des dissonances, qui sont autant d’échappements à ce conditionnement.

Texte et mise en scène Thierry Beucher / Interprétation Alice Millet / Costumes Myriam Rault / Lumières Fred Richard / Préparation physique Alessandra Piccoli

Théâtre du Cercle

30 bis rue de Paris
35000 Rennes

Une question ?
Contactez l'association :

Votre contact Emmanuelle Paty-Lacour

Email

Téléphone Afficher le numéro

Informations fiscalité

Le don à Théâtre du Cercle / Rennes ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à Théâtre du Cercle / Rennes permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page