#ARRÊTONSLACARRIÈREINSENSÉE

par TOURNAI-VILLEDIEU_ENVIRONNEMENT

Faire un don

#ARRÊTONSLACARRIÈREINSENSÉE

par TOURNAI-VILLEDIEU_ENVIRONNEMENT

Faire un don

Contre l'exploitation d’une MINE déguisée en CARRIÈRE située sur une anomalie uranium

L'association TOURNAI-VILLEDIEU_ENVIRONNEMENT (t‐v_e), la FÉDÉRATION DE L'ORNE POUR LA PÊCHE ET LA PROTECTION DU MILIEU AQUATIQUE et la COMMUNE DE TOURNAI-SUR-DIVE se battent ensemble pour faire annuler l'arrêté préfectoral du 4 avril 2018 et l’arrêté préfectoral complémentaire du 18 juin 2018 qui autorise l'extension et l’approfondissement de la carrière sise sur la commune de Tournai-sur-Dive et à proximité immédiate de la commune de Villedieu-lès-Bailleul (Orne, Normandie). 

La société Orbello Granulats Normandie exploite depuis octobre 2013 une carrière située entre les communes de Tournai-sur-Dive et Villedieu-lès-Bailleul de 9,5 ha et demande depuis 2016 une autorisation pour étendre le périmètre de la carrière à une superficie totale d’environ 60 ha et un approfondissement pour de 90 m et ce pendant 30 ans. C’est comme si on construisait 81 terrains de football entre les deux communes...

extension
En attendant que le Tribunal Administratif de Caen se prononce, l’association a déposé le 5 juillet 2019 un autre mémoire de 70 pages, accompagné entre autres, des deux rapports de l’ACRO, qui étale sans ambiguïtés les défaillances et l’incomplétude de l’étude d’impact de la société Orbello, mettant en lumière également les vices de procédure qui entachent l’instruction du dossier et les violations manifestes des dispositions du Code minier, du Code de l’environnement et du Code de la santé publique. 
L’association TOURNAI-VILLEDIEU_ENVIRONNEMENT ne se bat plus toute seule, la Commune de Tournai-sur-Dive et la Fédération de l'Orne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique sont intervenues volontairement dans la procédure engagée devant les tribunaux pour faire annuler l’autorisation accordée en toute impunité à l’exploitant.

Pourquoi nous nous opposons ?

Parce qu'il s'agit d'un projet industriel INUTILE et DANGEREUX avec des conséquences irréversibles pour notre TERRE….pour la VIE.

Nos communes sont assises sur une veine de grès armoricain riche en minerais radioactifs. Les autorités ont « Offert » à l'exploitant l'autorisation pour extraire les grès sans se soucier du danger que représente la radioactivité. Pire encore, dans l'étude d'impact de la société Orbello Granulats Normandie, réalisée par le cabinet Geoarmor, aucune mention n'est faite sur la présence des minerais radioactifs ni sur les risques de pollution au thallium des nappes dans l’emprise de la carrière. Malgré l’envergure du projet, aucune étude ou expertise contradictoires n’ont été sollicitées par les autorités, et cela malgré les inquiétudes justifiées des habitants. 

Notre association a demandé à des chercheurs de l’Unité METIS de l’Université Pierre et Marie Curie d’analyser l'étude d'impact présenté par l'exploitant pour appuyer sa demande de renouvellement et d’extension de la carrière. Le rapport des scientifiques met en évidence plusieurs omissions dans le dossier relatives aux caractéristiques géologiques et hydrologiques du lieu et valide la présence de minerais radioactifs et de thallium dans notre sous-sol.

La radioactivité mesurée dépasse le seuil légal d’irradiation pour les travailleurs exposés à une radioactivité artificielle et est nettement supérieure au seuil de 1mSv/an fixé par la réglementation française en matière de radioprotection de la population.

L'image ci-après illustre les points radioactifs repérés par le BRGM

Plusieurs autres questions de fond ont été éludées par la société Orbello et par les autorités. Le caractère exécutoire de l’arrête nous a obligés à organiser notre contestation sur plusieurs front. 

Une simple expérience de pensée nous a permis de soulever des interrogations légitimes. Tournai-sur-Dive et Villedieu-lès-Bailleul sont au cœur d’exploitations agricoles et d’élevages. A-t-on étudié le fait qu’une telle exploitation pourrait être à l’origine de la pollution de notre sol, de notre air, de l’eau, mettant en péril la VIE ?

Dans une guerre, il y a un ennemi. Et cette région connait bien la guerre. Si l’extension venait à se concrétiser avec les conséquences que nous craignons, nous, citoyens, serons encore une fois obligés de livrer bataille, cette fois contre une société qui, en se servant de plusieurs armes, va détruire ce que nous avons mis du temps à reconstruire.

Nous ne souhaitions pas qu’Orbello Granulats Normandie soit notre ennemi, mais leur demande d’extension et d’approfondissement est un projet INUTILE qui va à l’encontre de la commodité du voisinage, de la santé, de la sécurité, de la salubrité publique, de la préservation de la nature, de l’environnement, des paysages, de notre patrimoine géologique, archéologique, architectural et historique.

On nous dira que cette industrie est nécessaire pour construire, certainement, mais le nombre de carrières déjà en exploitation dans l’Orne suffit à satisfaire la demande, même s’agissant de prendre part à l’aventure du Grand Paris. Nous sommes au XXIème siècle, aucun projet pour grandiose qu’il soit ne peut se faire en sacrifiant des villages et des vies. L’époque où les esclaves restaient sous les cailloux et le sable des pyramides est révolue.

Le 12 décembre 2015 à Paris le texte adopté par les 195 pays de la COP21 (ratifié en dernière instance par l’Union Européenne le 4 octobre 2016) marquait le début d’une nouvelle ère dans la lutte POUR la protection de notre planète. C’est la seule lutte à laquelle nous adhérons.

Notre TERRE trouvera toujours le moyen de se défendre, d’alerter, avec les inondations, le réchauffement climatique, les tremblements de terre et tant d’autres catastrophes naturelles qu'elle utilise pour nous mettre en garde, mais nous, les humains, dont notre existence est finalement si courte, savons-nous nous défendre ?  

Nous utilisons tous les moyens pour dénoncer ce projet INUTILE qui met notre Terre, avec toute la vie qu’elle recèle, en danger. 

A quoi servira l'argent collecté ?

Nous sommes évidemment les victimes annoncées de ce projet, comme tant d’autres, mais nous refusons ce rôle de victime et nous essayons, par tous les moyens, de contrer le projet en mettant en œuvre toute action pouvant concourir à son échec. Nous habitons certes dans un milieu rural de l’Orne, mais cette terre est la nôtre et nous refusons qu’elle soit détruite au profit d’un projet sauvage et un dépit du bons sens.

Nous sommes déjà à l’œuvre, nous savons pertinemment que l’industriel fera tout pour contrer nos actions et démarches. Donc, nous avons besoin d’un soutien moral, mais également financier pour pouvoir payer les avocats et les experts.

Notre équipe

Nous sommes 7 membres fondateurs, Jessica, Pierre, Serge, Margarita, Françoise, Micheline, Valérie et Choto le carlin, et conjointement avec nos membres nous menons cette bataille pour préserver notre environnement, notre santé, notre cadre de vie, notre flore et notre faune.... notre patrimoine. 

Depuis nos villages, l’association Tournai-Villedieu_Environnement lance un cri d’alarme et fait appel à votre solidarité. AIDEZ-NOUS A ARRÊTER CE PROJET INSENSÉ !

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page