Toutes en Moto Lyon

Défense des droits

Promouvoir la femme à travers un défilé moto lors de la Journée Internationale des Droits des Femmes.

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

L’association TOUTES EN MOTO a été créée en Janvier 2010 autour d’une idée forte : célébrer la Journée Internationale du droit des Femmes en transmettant l’image d’une femme qui conduit sa vie, libre, indépendante, affranchie des conventions, une femme moderne tout simplement.
Au début du siècle, les plus audacieuses d’entre nous pilotaient les premières voitures. Aujourd’hui si beaucoup sont encore passagères, il n’est plus rare de croiser des femmes au guidon de leur moto.
La moto devient ainsi vecteur d’anticonformisme et d’émancipation, mais aussi synonyme de solidarité, de rencontre et de reconnaissance de l’autre comme son égal.
Rien n’est pour autant acquis puisque certains pays interdisent encore aux femmes de se déplacer librement.

Nous espérons avoir un rôle à jouer auprès des autres associations qui luttent contre toutes sortes de discriminations. Nous, les motardes de Lyon et sa région, sommes fières et heureuses de démontrer que nous comptons, nous aussi, dans le paysage motard. La moto est encore plus pour nous, s'il en est besoin, un symbole de liberté !

Notre slogan "CONDUISONS NOS VIES" n'a jamais eu autant de sens...

Soutenir TOUTES EN MOTO, c’est adhérer à la cause des femmes dans sa globalité… 
Se rassembler par le biais de la moto pour défendre les femmes qui vivent des moments difficiles dans leur vie a semblé aux organisatrices un moyen de démontrer leur attachement à la fois à la moto et également aux droits d’expression de la femme. C’était donc tout naturel pour elles d’organiser cette journée, le dimanche proche du 8 mars, jour de célébration mondiale des droits de la femme.

TOUTES EN MOTO LYON, association loi 1901, n’a aucune aide… Tous les bénéfices résultant de ce qu’elle organise ont pour but d’aider financièrement les femmes. Il est donc vital pour la pérennité de TOUTES EN MOTO d’adhérer chaque année par le biais d’un bulletin d’adhésion. Les sommes recueillies ainsi (une partie est reversée à la maison-mère à Paris), sont utilisées aux achats premiers (affiches, photocopies, location appareils tels que groupe électrogène par exemple) et