Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Translations pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Préventes CAFÉ #3 : NAUFRAGE !

par Translations

Préventes CAFÉ #3 : NAUFRAGE ! - Translations

Le Naufrage tombe à pic, le CAFÉ nouveau est arrivé !


Un an d'attente et voilà que la revue CAFÉ, jeune revue née au sein de l'Inalco en 2019, revient pour rescaper les littératures minorées du Naufrage qui menace... Une invitation lancée aux lecteurs et lectrices à arpenter l'océan des littératures du monde, et à découvrir les récits de naufrages figurés ou bien réels qu'il recèle.

Dans ce nouveau numéro plus conséquent que les précédents, vous partirez à l'abordage de près de 200 pages de littératures très très étrangères. Aux littératures du Japon, de Grèce ou d’Iran, que l’on trouvait déjà dans les deux premiers numéros aux côtés de textes traduits du tchèque ou de l’arabe, viendront s’ajouter pour la première fois des poèmes traduits du roumains et du swahili, ainsi que des nouvelles traduites du tamoul et du catalan, et même des chansons entonnées de Hong-Kong aux Balkans : 15 textes au total traduits de 10 langues; un hublot ouvert sur les littératures minorées.


Vous y lirez des naufrages intimes qui engloutissent les êtres sous une vague anxiété desespérée, les plongent dans l’absurdité du réel, et révèlent des lames de fond qui, invisibles ou ignorées, menacent la famille, le couple ou la société. Des naufrages collectifs, de ceux qui détruisent à grand bruit les idéaux, et nous rendent le public silencieux de mondes qui prennent l'eau. On verra couler côte à côte des États, des baleiniers, des barques, des commerces, des maisons. On entendra les témoignages de naufragés et de disparus, des paroles de rescapés, où la fiction côtoie la littérature du réel, et où le naufrage offre parfois la promesse de nouveaux départs. Tendant l’oreille, vous entendrez monter des profondeurs des chants d’espoir et de paix, des voix tantôt fières, tantôt résignées, mais qui jamais ne se laissent entièrement submerger.

Vous pouvez précommander un ou plusieurs exemplaires du prochain numéro (sur la droite), ou faire un don libre (en cliquant en haut sur "Faire un don"). La revue est entièrement portée par des traductrices et traducteurs bénévoles et passionné.e.s qui investissent un temps considérable pour la créer et la faire vivre. Tous vos dons serviront un projet associatif fort, né par le bas, dont les acteurs fourmillent de projets. Aidez-nous à les réaliser !

Et pour d'ores et déjà naviguer en eaux sûres, voici le sommaire :

光辉岁月 / 皇后大道东, Les Âges glorieux / Sur Queen’s road West
今夜星光燦爛 / 回憶有罪, Ce soir les étoiles resplendissent / Se souvenir est un crime,
Quadriptyque de cantopop traduit du cantonais par Yann Varc'h Thorel

動かぬ鯨群, Les Baleines restaient immobiles
Une nouvelle de Keikichi Osaka traduite du japonais par Clément Dupuis

ஒரு குமாஸ்தாவின் கதை, Histoire d’un employé de commerce
Une nouvelle de Dilip Kumar traduite du tamoul (Inde) par Faustine Imbert-Vier

ان تموت في عرضِ البحرِ, Que tu meures en mer
Poèmes choisis de Latinos traduits de l'arabe (Soudan) par Florian Targa

Σάκης, Sakis
Une nouvelle de Lena Kitsopoulou traduite du grec par Clara Nizzoli

خانه‌ای بر آب, Une Maison sur l'eau
Une nouvelle d'Ahmad Mahmoud traduite du persan par Julie Duvigneau

Pròleg, Prologue
Une nouvelle de Jesús Moncada traduite du catalan par Quentin Ghesquière-Dierickx

Kimbunga et Shuwari, L’Ouragan et Le Calme
Deux poèmes de Haji Gora Haji traduits du swahili par Aurélie Journo

或旧友へ送る手記, Lettre à un vieil ami
Correspondance de Akutagawa Ryûnosuke traduite par Camille Sanchez

حاجة جديدة, Quelque chose de nouveau
Une nouvelle de Salah Badis traduite de l'arabe (Algérie) par Lola Maselbas

Samo da rata ne bude, Pourvu qu'il n'y ait pas la guerre,
Une chanson de Đorđe Balašević traduite du serbo-croate par Marie Karas-Delcourt

Vi se pare cumva nedreapta dispariția dumneavoastră?,
Ça vous paraît si injuste que ça de disparaître ?
Poèmes choisis de Matéi Visniec traduit du roumain par Benoît-Joseph Courvoisier

Můj obchod se psy, Mon commerce de chiens
Une nouvelle de Jaroslav Hašek traduite du tchèque par Chantal Dauphin

آخر المرافىء, À bon port
Une nouvelle de Zakaria Tamer traduite de l'arabe (Syrie) par Florian Targa

கேப்டன், Capt'aine
Une nouvelle de Shobasakhti traduite du tamoul (Sri Lanka) par Faustine Imbert-Vier

Donner 14 euros

CAFÉ express ! Vous démarrerez la journée sur les chapeaux de roue !

Un numéro de CAFÉ, à déguster en catimini !

Donner 27 euros

CAFÉ double ! Vous ferez un heureux élu !

Deux exemplaires de CAFÉ #3, à siroter en terrasse avec un ami !

Donner 40 euros

CAFÉ gourmand ! Vous ne ferez pas de jaloux !

Trois numéros de CAFÉ, avec un numéro de CAFÉ Machine en prime !

Donner 75 euros

CAFÉ frappé ! Vous rendrez tous vos amis heureux et découvrirez les joies du mécénat culturel !

Cinq exemplaires de CAFÉ #3, avec deux numéros de CAFÉ Machine en prime et nos chaaaaleureux remerciements !

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Translations. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
A
Anthi
18/09/2021
L
LANE
15/09/2021
A
Alba
11/09/2021

A propos de l'organisme

Cette association a pour objet principal la promotion de la traduction et la réalisation de traductions au sein de l’Inalco : a) La traduction, l'édition et la publication de textes depuis et vers le français b) L'organisation d'événements culturels et scientifiques autour de la traductologie. c) L'organisation de séminaires et de voyages d'études centrés sur la traduction.

RNA : W751235487

Signaler la page