Français English

La Buse est un réseau qui s'intéresse aux conditions de travail des travailleur·euse·s de l'art. Elle a pour objectif de dégager des voies pratiques, théoriques et juridiques en créant des liens entre des personnes venues d'horizons différents : artistes, commissaires d'expositions, théoricien·ne·s, juristes, militant·e·s associatifs, personnels de structures, stagiaires etc. La Buse interroge le milieu de l'art en tant qu'il est aussi un milieu de travail. Elle questionne son économie, la rémunération de ses acteur·rice·s, leurs statuts, mais aussi les abus de pouvoir, les situations de harcèlement, la méconnaissance des droits. Organisée en réseau autonome et informel, La Buse cherche à provoquer des rencontres, à susciter des échanges, à proposer des outils et à initier des actions concrètes auprès de structures aux pratiques non éthiques.La Buse travaille actuellement sur l’écriture d'un projet de nouveau statut pour les artistes et publiera prochainement une plateforme de signalement et de suivi des pratiques abusives destinée à l’ensemble des travailleur·euse·s de l’art.   

in favour of Travailleurs et travailleurses de l'art

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Travailleurs et travailleurses de l'art . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Pourquoi nous soutenir!


La Buse a besoin de votre soutien pour son fonctionnement et le développement de ses actions:

Conférences, participation à des groupes de travail et concertations publiques, organisation d’une journée de tables rondes et de rencontres le 22 Mars à DOC, lancement d’une plateforme de visibilité des pratiques abusives, développement d’un site internet de référence, publications d’ouvrages, financement matériel, logistique de l’association, etc.