TRAVELLING SCREEN - Faciliter l'accès du cinéma au Cambodge

par Travelling Screen

Faire un don

TRAVELLING SCREEN - Faciliter l'accès du cinéma au Cambodge

par Travelling Screen

Faire un don

TRAVELLING SCREEN a pour mission de faciliter l’accès au cinéma aux populations en voyageant à travers le Cambodge

Présentation de l'association 

L’association loi 1901TRAVELLING SCREEN a pour mission de faciliter l’accès au 7ème Art en offrant des projections de films aux populations locales en voyageant à travers le Cambodge.​

​Le projet EN QUETE DE CINEMA lié au cinéma itinérant TRAVELLING SCREEN part à la découverte des populations khmers afin d’échanger sur leur point de vue, leur imagination, leur ressenti face au 7ème Art sous une thématique: « Qu’est ce que le cinéma ? ».​

​Ces échanges seront captés par de jeunes khmers, étudiants en audiovisuel. Ils seront encadrés et formés par une journaliste française afin de réaliser une étude documentaire sur cette même thématique. ​

Origine du projet

LE CAMBODGE, LA PERLE DE L'ORIENT

Le Cambodge était autrefois appelé « la perle de l’orient » notamment grâce à son dynamisme en termes de production de films. Au lendemain de l’indépendance du Cambodge, en 1953, un véritable renouveau artistique est initié par le roi Norodom Sihanouk.

L’âge d’or du cinéma s’établit entre 1960 et 1975, années durant lesquelles quelque 350 films ont été produits, il s’avère que l’un des réalisateurs les plus prolifiques de l’époque n’est autre que l’ancien roi Norodom Sihanouk, qui a écrit, produit et réalisé un grand nombre de films. D’autres réalisateurs tels que Ly Bun Yim et Yvon Hem parmi tant d’autres contribuèrent eux aussi au dynamisme du cinéma khmer.

Durant cette période le pays comptait une trentaine de cinémas et vingt-trois sociétés de production. Le coût du billet d’entrée symbolique permettait à de nombreux cambodgiens de se rendre régulièrement en salle et profiter d’un moment de divertissement.


UNE PÉRIODE SOMBRE ET DÉVASTATRICE

Le pays connait de 1975 à 1979 une période sanglante durant laquelle le régime des khmers rouges sème la terreur faisant plus de 1,7 millions de victimes soit 20% de la population.

La culture, le divertissement et ses moyens de diffusion, ici les copies de films furent anéanties pour ne plus en compter qu’une trentaine aujourd’hui, dans un état ne permettant qu’une faible exploitation.

Les cinémas eux furent détruits ou laissés à l’abandon, en 2019, la plupart des salles de cinéma du pays sont localisées au sein de la capitale, Phnom Penh ou dans le nord à Siem Reap et encore destinées à une faible partie de la population.


UN RENOUVEAU, UNE JEUNESSE DYNAMIQUE, PLEINE DE PROJETS

​Aujourd’hui, le Cambodge et sa population évoluent à un rythme effréné, ils sont à la recherche d’une offre culturelle, de divertissement ou encore d’une manière de s’exprimer, de faire passer des messages au plus grand nombre.

Plusieurs acteurs culturels internationaux et locaux comme L’institut FrançaisLa Commission Cambodgienne du FilmLe Bophana ressource centerl’école de cinéma de l’ONG Pour un sourire d’enfant (PSE) tentent de donner accès au plus grand nombre à cet art populaire en fournissant les outils et les connaissances aux populations.

Plusieurs réalisateurs khmers de renommées nationale comme internationale reconstruisent aujourd'hui ce "cinéma perdu". Nous pouvons parler du travail de Rithy Panh et ses thématiques liées à son histoire et celle du Cambodge, Davy Chou, lui, qui retrace l'histoire du cinéma khmer ou qui traite l'évolution de la société khmer et de sa jeunesse.

​TRAVELLING SCREEN souhaite contribuer à ces axes de développement en offrant au plus grand nombre la chance de voir le cinéma sous toutes ses formes et permettre à cette jeunesse pleine d'entrain de bénéficier d’un transfert de connaissances et de compétences liées aux métiers du cinéma pour que cet art populaire puisse de nouveau rayonner au Cambodge. 

Les missions

Le projet se base autours de quatre grands axes de développements: 

1. CINÉMA ITINÉRANT : 

Objectif : ​Donner accès au cinéma (histoire, culture & divertissement) à une population isolée

Expérience : ​Découvrir le temps d’une projection et d’un moment de partage un film d’éducation à l’image, historique, ou encore à titre de divertissement


2. ATELIERS DE DISCUSSIONS, INTERVIEWS DES POPULATIONS KHMERS SUR ​« QU’EST-CE QUE LE CINÉMA? » :

Objectif :​ Documentation sur la perception & l’imaginaire que les khmers entretiennent avec le cinéma 

Expérience : ​Échanger avec différentes générations, découvrir leur parcours de vie et leur rapport au cinéma


3.FORMATION DE CAMBODGIENS À LA CAPTATION, RÉALISATION & À L’EXPLOITATION CINÉMATOGRAPHIQUE:

Objectif : ​Initiation & formation aux métiers du cinéma

Expérience : ​Se former à la captation, la réalisation​ et l’exploitation cinématographique


4. MISE EN LUMIÈRE D’ONG LORS DE PROJECTIONS ÉVÈNEMENTIELLES THÉMATIQUES :

Objectif : ​Partir à la découverte d’ONG et documenter leurs missions, actions et réalisations

Expérience : ​Organiser des projections thématiques et mettre en avant les missions & le social business respectif de chaque ONG 


Le projet en quelques chiffres 

Une première étape du projet sur 1 an (novembre 2019 à novembre 2020)

Des projections itinérantes à travers le Cambodge auprès de 40 villages étapes aux quatre coins du pays 

Dispenses de formations pratiques en réalisation et exploitation cinématographique auprès d’étudiants cambodgiens en audiovisuel par l’intervention de bénévoles, professionnels et initiés de l’industrie cinématographique

Un écran gonflable de 6,10 mètres de large sur 3,40 mètres de haut, un projecteur de 5500 lumens, un système son de 5200 W, en somme un dispositif permettant d’accueillir jusqu’à 300 personnes par projection plein air.

Un catalogue de films allant de films sur l’histoire du Cambodge à des classiques de cinéma internationale pour les jeunes et les moins jeunes en passant par des grosses productions sous-titrées en khmer


A quoi servira l'argent collecté ?

  • Palier 1 : 21 000 € 

Acquérir l’ensemble de l’équipement de projection et permettre son acheminement au Cambodge (écran, projecteur plein air, système son, multimédias) ainsi que d’acheter sur place notre moyen de locomotion (mini van)



  •  Palier 2 :  30 000 €  

Contribuer aux frais de vie sur place de l’équipe, notamment nécessaire pour la nourriture et les logements durant la tournée. A préciser que des étudiants cambodgiens en audiovisuel participeront à la tournée itinérante en tant que membre actif en charge de l’animation et de la mise en place des projections et des ateliers-cinéma réalisés dans les villages

  • Palier 3 : 36 000 €  

Aller à la rencontre des populations aux quatre coins du Cambodge, de Phnom Penh et ses alentours à la côte sud (Kep, Kampot), au centre du pays, Battambang et sa région des lacs en passant plus au nord par Siem Reap et les temples d’Angkor mais aussi dans des terrains moins praticables dans la partie est du pays, plus montagneuses, les régions du Ratanakiri et du Mondulkiri


Comment nous suivre tout au long de l'aventure ?

En vous rendant le site internet de l'association, www.travellingscreen.fr et en vous abonnant à notre page Facebook TRAVELLING SCREEN: 

Vous pourrez en savoir plus sur la démarche du projet, les programmations de films que nous envisageons de projeter dans les villages.

En faisant un don à notre association vous nous donner votre confiance, vous participerez à l'aventure et d'une certaine manière vous voyagerez avec nous. 

Le plus régulièrement possible nous publierons des photos et des vidéos afin que vous puissiez partager ce périple et découvrir les moments forts de cette itinérance au Cambodge.

Notre équipe

Sephan Soung: Membre de l'association TRAVELLING SCREEN, 

Ancienne étudiante au sein de l'ONG Pour Un Sourire d'Enfant (PSE), elle est aujourd'hui directrice de l'ONG Action Cambodge Handicap basée à Phnom Penh, permettant à de jeunes adultes avec un handicap mental ou physique de bénéficier d'un lieu de vie et de formations visant à les insérer dans le monde du travail. 

Sarah Vettes: Membre de l'association TRAVELLING SCREEN,

Journaliste et co-fondatrice de l'agence de production, Have Me Production, basée à Paris

Nadira Gallois:  Secrétaire de l'association TRAVELLING SCREEN, 

Chercheur en Neurosciences

Saray Hach:  Trésorier de l'association TRAVELLING SCREEN, 

Manager de transition et co-fondateur de l'agence de production, Have Me Production

Valentin Dubé: Président de l'association TRAVELLING SCREEN

A exercé différentes fonctions au sein de l'industrie cinématographique (distribution de films, chef de produit) et en tant que volontaire au sein d'une ONG au Cambodge

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
Signaler la page