UDCSFM

Action sociale

Nos actions en cours

À la une

Adhérer à nos activités 1

Nous faire un don 1

Achetez nos produits 1

Qui sommes-nous ?

Née en 2015, par la mobilisation et la volonté de nombreux parents à agir pour l’éducation de leurs enfants, la CSF Mayotte s’est d’abord constituée en union de parents d’élèves CSF. Les classes surchargées, les rythmes scolaires inadaptés, les professeurs absents ou pas toujours formés, les repas à la cantine de piètre qualité ont été, et sont des combats quotidiens pour La CSF Mayotte. Des acquis et des victoires furent les meilleurs arguments pour d’autres parents de Mayotte à rejoindre la CSF. Le travail à réaliser sur l’île est encore long et difficile, mais les parents ne perdent pas espoir et sont convaincus qu’une réelle politique de rattrapage est possible. C’est dans ce cadre, à partir de ces constats et avec cette volonté de développement du territoire Mahorais, que la CSF a monté de nombreux autres projets.

La Confédération Syndicale des Familles de Mayotte a élargi son action sur de nombreux champs au-delà de l’éducation. Ainsi les sujets de consommation, d’inclusion, d’insertion, de sécurité, de santé ou encore de l’environnement se sont traduits en actions concrètes quotidiennes à La CSF. 

Les actions de La CSF Mahoraise visent à améliorer la vie des familles en leur permettant d’être actrices de leur propre vie.

Les actions que mènent La CSF de Mayotte se décomposent principalement en 3 volets : 

  1. un volet plaidoyer auprès des pouvoirs publics et des instances représentatives
  2. un volet de formation des jeunes mahorais sur les questions d’éducation et de sécurité
  3. un volet sur l’accompagnement pédagogique, culturel et social des familles (parents – enfants) sur les thématiques suivantes : suivi scolaire, découverte de la faune et la flore mahoraise, la santé, le sport par des activités physiques diverses et variées.

 Un regard de plus en plus aiguisé sur les sujets de prévention, d’éducation et de sécurité pour les jeunes et les adultes Mahorais (18 –45 ans)

A Mayotte, la présence de la délinquance juvénile gangrène l’île. Chaque semaine au moins un collège ou un lycée est caillassé, attaqué ou menacé. Ce sont directement les familles, les enfants, les professeurs et les personnels d’établissement qui sont visés, et qui ne peuvent correctement réaliser leur travail ou suivre une scolarité. Comment alors apprendre convenablement dans ces conditions ? Comment permettre aux Mahorais, aux enfants Mahorais de se lever et d’occuper demain les fonctions qui leur reviennent ? 

Le risque de stagnation, voire de régression, est important. C’est pourquoi il faut intensifier les efforts autour du soutien aux structures comme la CSF, qui par ses actions garantit le lien et la paix sociale.

Ainsi, La CSF mène un projet de formation de jeunes et adulte entre 18 et 45 ans. Cette formation a pour principale mission de permettre à des jeunes d’avoir un diplôme qualifiant d’éducateur-animateur dans et autour des établissements scolaires. Une des principales missions de ces animateurs et éducateurs sera donc d’assurer la sécurité autour et à l’intérieur des établissements scolaires. Cette mission de service public assurée par La CSF est essentielle au développement et à la sécurisation du territoire. Elle répond à des enjeux majeurs autour de l’école, de la sécurité et du bien-être des Mahorais. Cette formation permet également aux jeunes formés de s’approprier les difficultés du territoire.