Un toit sur un Plateau

Humanitaire - Caritative

L’association "Un toit sur un Plateau" a pour but d’offrir un toit aux personnes demandant l’asile en attendant qu’une solution leur soit offerte par les services de l’État.

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

L’association  « Un Toit sur un Plateau » a pour objet de mobiliser de façon bénévole et désintéressée les ressources de toutes natures, humaines, financières, matérielles, techniques, relationnelles, professionnelles de ses membres et sympathisants, pour venir en aide aux personnes et familles exilées.

Cette aide consiste principalement à aider ces personnes ou familles à bénéficier d’une existence décente sur le territoire approximatif de la commune du Plateau des Petites Roches, prioritairement en ce qui concerne leur logement, leur nourriture, leur santé, l’accès à l’enseignement et à l’apprentissage du français, ainsi que toute autre besoin pouvant s’y rattacher, en particulier en ce qui concerne leurs obligations administratives et professionnelles.


Activités menées par l’association :

Durant l'année 2019 et 2020, l’association a hébergé 2 familles dans des appartements (un logement mis à disposition par la commune, un autre au monastère) et successivement 3 célibataires en famille d’accueil.

L’association a accompagné les familles pour les démarches d’aides sociales (demande de bourse d’étude, demande de participation du fond social du collège (pour la cantine).

Elle a aidé l’un des enfants dans la recherche d’un stage (stage de 3ème) en informatique.

Grâce à son réseau de connaissance l’un des adultes accueillis, en droit de travailler, a pu pendant les 4 mois d’été trouver un emploi dans une entreprise de charpente.

Au cours de l'année 2019, l’une des familles a obtenu le statut de réfugié pour chacun de ses membres et a pu avoir accès à un logement à Grenoble mi-septembre, comme ils le souhaitaient. Ils ont quitté le Plateau après un séjour de presque 3 ans.

L’association les a accompagnés dans les démarches administratives pour obtenir ce logement ainsi que les différentes aides d’état auxquelles ils ont dorénavant droit. Des membres de l’association se sont mobilisés pour les aider à déménager et emménager.

Le père de famille a trouvé un emploi en maraîchage au jardin de la solidarité à Moirans).


La deuxième famille, en demande d’asile, jusqu’alors accueillie au monastère a emménagé fin décembre à Saint Hilaire dans le logement rendu vacant, après des travaux de rénovation réalisés par leurs soins et avec l’intervention des services techniques de la commune et une aide financière de cette dernière pour l’achat de matériaux pour la remise en état du logement. L’association a été active et efficace dans l’aide logistique au moment du déménagement.

Cette famille ne perçoit aucune aide financière de l’état. L’association grâce aux donateurs pourvoie à leurs frais de vie quotidienne, ainsi qu’aux charges fixes du logement.

 

Les bénévoles de l’association proposent gratuitement du soutien scolaire aux enfants hébergés, en fonction des besoins.

L’association, à travers ses membres bénévoles, dispense gratuitement un apprentissage du français pour les adultes et/ou facilite l’accès à des cours organisés sur le secteur (Grésivaudan, Grenoble). Actuellement, un des célibataires accueillis a pu être inscrit pour des cours de français et de formation générale à l’association « les 3 amis » à Grenoble.

Elle s’est mobilisée auprès de la Communauté de Communes du Grésivaudan pour l’obtention de cartes de transport donnant aux personnes accueillies la gratuité pour leurs déplacements sur le secteur du Grésivaudan.

 

De plus, les familles et les personnes isolées sont accompagnées si besoin dans leurs différents rendez-vous pour leurs démarches administratives.

 

Les membres de l’association participent à l’intégration des personnes accueillies en les accompagnant dans des activités de bénévolat (banque alimentaire), participation à la coupe Icare et en favorisant leur intégration dans la vie sociale du plateau.