COVID-entraide : soutenons les précaires & commerces de proximité en danger !

par Une monnaie pour Paris !

Faire un don

COVID-entraide : soutenons les précaires & commerces de proximité en danger !

par Une monnaie pour Paris !

Faire un don

La crise sanitaire entraîne une crise économique et sociale ; donnez au fonds de solidarité de la monnaie locale francilienne !

La crise invite à se serrer les coudes...

... mais il faut limiter nos contacts physique et interactions sociales ; diantre, comment faire ? Bien qu'habituellement nous défendons la chaleur humaine et les échanges "avec contact", aujourd'hui nous ne pouvons plus mener nos actions sur le terrain comme d'habitude. Le dernier vendredi avant le confinement, nous étions encore auprès de membres de notre réseau qui souffraient déjà beaucoup : effondrement du chiffre d'affaires, annulations d'événements en cascade, rues désertées, offres d'emplois effacées, précarité explosive... Beaucoup ont aujourd'hui besoin, au-delà d'un soutien moral, d'un vrai soutien financier, que les annonces de l'État ne combleront que partiellement et qui ne s'adressent pas à toutes les personnes en ayant besoin.

C'est pourquoi nous faisons appel à la générosité de toutes et tous, pour monter un fonds de solidarité à destination des petits commerces, indépendant·e·s, artisan·e·s, sans-abris et sans-papiers qui en ont cruellement besoin. 

La solidarité au cœur de la monnaie locale

Avec la relocalisation de l'économie, la transition écologique et la réappropriation démocratique, la solidarité est un pilier de la monnaie locale citoyenne d'Île-de-France, "la Pêche". (cf notre Charte)

Depuis le début, nos actions visent à développer et soutenir le lien social, le mieux vivre, la redistribution, la gestion des communs et la résilience de nos communautés et structures face à toutes les crises en cours ou à venir.

Agissant dans les centres d'hébergement d'urgence comme dans les quartiers commerçants, d'un côté et de l'autre du Périph' ou de la Seine, auprès des élu·e·s mais aussi des oublié·e·s, avec les entreprises, les associations, les institutions et les citoyen·ne·s, nous sommes là pour ça.

Passer la tempête et survivre aussi au lendemain

Depuis lundi 16 mars nous avons contacté les entreprises et associations du réseau pour connaître leur situation et leurs besoins. Malgré les annonces, les suspensions de loyer ou de factures sont au bon vouloir des propriétaires et des fournisseurs, et beaucoup se retrouvent dans l'impossibilité de faire face aux frais irréductibles avec des recettes nulles. Les personnes déjà précaires hier sont encore plus en difficulté pour répondre aux besoins vitaux du quotidien et voient les lieux publics fermer, les services publics se réduire, les dons se tarir et les associations être démunies. 

Cette cagnotte que nous ouvrons sera donc immédiatement mobilisée pour contribuer à la survie des personnes et entreprises en faisant la demande, mais se poursuivra après la fin de la crise sanitaire car ses répercutions se feront ressentir longtemps après.

Par ailleurs, la réaction en temps de crise n'est pas suffisante à la résilience, à la pérennité ni au bien-être durable des membres de la société. Nous poursuivrons donc évidemment nos actions après cette période difficile pour construire du lien social, des relations économiques équitables, et la soutenabilité de notre approvisionnement alimentaire, énergétique, et de biens du quotidien. 

Et après ?

Nous poursuivrons nos travaux et réflexions pour développer un approvisionnement local, une économie au service de tou·te·s et décidée avec tou·te·s, une éducation populaire, une monnaie électronique, une autonomie alimentaire et énergétique, et potentiellement demain un revenu de base et des filets de sécurité durables et solides, car des crises, il y en aura d'autres. À nous de s'y préparer. Et de permettre à chacun·e de bien vivre, car la survie ne suffit pas.

Peut-on faire confiance ?

Les associations qui portent la Pêche ont reçu, entre 2014 et 2019, des subventions et le soutien de la région Île-de-France, des mairies de Paris, Montreuil et Alfortville. Les CIGALES ont fait un apport de fonds sur cinq ans. La NEF tient nos fonds de garantie, le Crédit Coopératif nos comptes bancaires. 

Des dizaines d'associations nous soutiennent et/ou travaillent avec nous : Alternatiba, Aurore, le Mouvement SOL, le WARN, les Colibris, plusieurs collectifs Villes en Transition ou Pacte de la Transition, UnisCité, etc. 

200 entreprises ou associations et 1500 particuliers d'Île-de-France font partie du réseau, dans 21 villes et 15 arrondissements.

69 listes municipales ont signé notre tribune appelant au développement de la monnaie locale lors de la prochaine mandature : "Soutenons la monnaie locale pour changer nos vi(ll)es", dont celles d'Anne Hidalgo, David Belliard, Danielle Simonnet ou encore Cédric Villani.

Nous présentons chaque année nos bilans financiers et moraux à nos adhérent·e·s.

Nous espérons que notre expérience, notre réputation et notre implication durable vous permettront de donner en confiance. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez davantage de questions !

Pour en savoir plus : 


Fédération IDF : Réseau pour une Économie, Volontaire, Éthique et Solidaire (REVES)
Association 93 & 94 : La Pêche, monnaie locale (LPML)
Association 75 & 92 : Une Monnaie pour Paris : la Pêche (MoPPa)

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Une monnaie pour Paris !. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
C
Clotilde
26/04/2020
A
Annick
14/04/2020
Z
Zoé
14/04/2020
Signaler la page