Aidez-nous à financer l'enquête pour Tiphaine !

par Unis pour Tiphaine Véron

Faire un don

Aidez-nous à financer l'enquête pour Tiphaine !

par Unis pour Tiphaine Véron

Faire un don

Il y croit : l'ancien gendarme Jean-François Abgrall va partir sur les traces de Tiphaine au Japon dès que possible.


Une enquête criminelle pour Tiphaine

Et si Tiphaine était la nouvelle Lindsay Hawker ou Lucie Blackman, deux jeunes femmes britanniques victimes dans les années 2000 d'un agresseur sexuel et d'un criminel en série au Japon ? ...

Pour découvrir la vérité, il faut qu'une enquête criminelle soit ouverte. Malheureusement à Nikko où Tiphaine a disparu, la police locale préfère conclure à un accident même si tout indique le contraire. Le sang sur les murs de sa chambre d'hôtel, l'arrêt brutal de son téléphone portable... Rien n'y fait. L'enquête est au point mort.

Les raisons sont multiples : culturelles (on ne cherche pas les disparus au Japon et puis question d'honneur, la police peut difficilement revenir sur sa position - l'accident - sans se désavouer), crainte de gêner le tourisme et de ternir la réputation du pays, cadre juridique rigide (pas de cadavre, pas d'enquête), droit basé sur la culture de l'aveu (les preuves doivent être accablantes sinon le risque est élevé de mettre un innocent en prison), aucun procureur mobilisé pour faire bouger les lignes...

Le père de Lucie Blackman avait dû en appeler à Tony Blair pour faire réagir la police et retrouver sa fille. Nous, la famille de Tiphaine, avons décidé de recruter un ancien gendarme français, Jean-François Abgrall, réputé pour ses arrestations de tueurs en série (Francis Heaulme, Emile Louis) et ayant déjà résolu des affaires à l'étranger (Romain Lannuzel).

Jean-François Abgrall a le sentiment qu'il est arrivé quelque chose de grave à notre fille, à notre soeur et il est persuadé que nous pouvons la retrouver, même trois ans après. Car Nikko est loin d'être un paradis pour touristes et de nombreux fils méritent d'être tirés... jusqu'à nous conduire à Tiphaine.

Grâce à votre générosité, rien d'impossible

C'est très difficile d'en appeler aux dons... Mais il faut se rendre à l'évidence : quand on doit se substituer aux moyens d'un Etat, une famille ne fait pas le poids. Sans votre soutien financier, cette enquête privée a donc peu de chance d'être menée jusqu'au bout...

Nous pensons que Tiphaine mérite cette enquête et il nous semble que vous pensez la même chose, que vous aussi vous voulez connaître la vérité : qui a privé Tiphaine de sa liberté ? Cette personne pourrait-elle menacer d'autres touristes, d'autres femmes voyageant seules ? Les Etats n'ont-ils pas le devoir de protéger les citoyens ?

"La moindre injustice, où qu'elle soit commise, menace l'édifice tout entier" (Martin Luther King)et en l'occurrence ce sont les droits de Tiphaine qui ne sont pas respectés. Le droit de vivre, le droit à la liberté, le droit à une sépulture... Tous Unis pour Tiphaine ! Merci !

Fanny Ardant soutient le combat pour Tiphaine

La grande actrice française Fanny Ardant, dont Tiphaine est si admirative et star de renommée mondiale jusqu'au Japon, a compris notre détresse et a décidé de prêter sa voix pour soutenir cette quête de vérité. Nous espérons que sa parole portera loin ! La vôtre également. 

Photo : (c) André RAU

A quoi servira l'argent collecté ?

60 000 euros... Quelle somme vertigineuse. Nous l'avons pourtant calibrée au maximum.

Il nous faut financer les honoraires de Jean-François Abgrall et de sa collaboratrice Sandrine Wattecamps, plusieurs semaines sur le terrain, leurs déplacements (avion, train, voiture, que ce soit en France pour se rendre à l'aéroport ou au Japon pour aller facilement d'un point A à un point B), les frais d'hébergement et de nourriture de tous, bien sûr l'accès à un interprète à plein temps (lui aussi entièrement défrayé), des frais d'enquête variés (par exemple des frais de traduction de documents, des expertises scientifiques, le repas d'un informateur clé, etc...). Sachant que le coût de la vie au Japon est élevé, plus qu'en France de manière générale.

En parallèle, notre avocat Antoine Vey et au moins un de ses collaborateurs vont également devoir se rendre sur place car le détective a besoin d'un accès à la procédure pour ne pas répéter les mêmes actes d'enquête. Et au final, ce qu'il trouvera s'inscrira dans un cadre juridique. Le soutien diplomatique et l'accompagnement de notre avocat sont donc indispensables.

Heureusement, nous pouvons aussi compter sur XXXX Yens et XXXX euros précieusement collectés par notre groupe de soutien au Japon et vos dons et adhésions à l'association.

Rappel des faits

Tiphaine Véron est portée disparue depuis le 29 juillet 2018 au Japon, à Nikko précisément, cette ville ultra touristique de la préfecture de Tochigi à une centaine de kilomètres de Tokyo, réputée pour ses temples millénaires. Tiphaine n'est pas une randonneuse, c'est une curieuse, amoureuse des arts, elle compte bien profiter de la première étape de son voyage pour s'imprégner de l'esprit shinto et se plonger dans un bain de culture japonaise. Mais son voyage s'arrête à peine le pied posé sur le sol japonais... Elle a 36 ans.

Les enquêteurs sont formels : il ne s'agit ni d'un suicide, ni d'une disparition volontaire. Et les circonstances de sa disparition sont plus qu'inquiétantes...

Tiphaine a-t-elle eu un accident ? Non.
Aucune trace d'elle dans les bois environnants malgré des recherches à pied et avec des chiens de quête et de cadavre. Qui plus est, les sentiers touristiques sont extrêmement bien balisés.
Et une chute dans la rivière ? Non plus.
Contrairement à ce qui a pu être dit, aucun typhon n'est passé à Nikko ce week-end-là. Beaucoup de pluie dans la nuit du 28 au 29 puis accalmie vers 8h. Dans la matinée, la rivière coulait comme à son habitude (relevés officiels japonais).
Grâce à une collecte de dons de grande ampleur, des experts ont pu se rendre sur place pour sonder les berges de la rivière sur des kilomètres pour écarter tout doute. Il est plus que temps de se consacrer entièrement au volet criminel de l'affaire.


Plus d'informations sur l'équipe

Jean-François Abgrall


Antoine Vey


Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Unis pour Tiphaine Véron. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
A
Alice
28/07/2021
Anonyme
28/07/2021
P
Pascale
27/07/2021

A propos de l'organisme

Obtention, par tout moyen légal, de la vérité sur les conditions de la disparition de Tiphaine Véron ainsi que pour la facilitation de toutes les démarches liées à la disparition de Tiphaine Véron qui seront considérées comme nécessaires par la famille.

Signaler la page