Comme un grondement... de tonnerre, de joie, d'une foule !

par Université Populaire de Bordeaux

Cette collecte est terminée.

Comme un grondement... de tonnerre, de joie, d'une foule !

par Université Populaire de Bordeaux

Cette collecte est terminée.

Festival d’éducation populaire de quartier, festif, politique, à prix libre et éco-responsable, du 6 au 8 novembre 2015, au Marché des Douve

Comme un Grondement est un festival organisé par l'Université Populaire de Bordeaux en partenariat avec l'association la Halle des Douves, qui aura lieu au marché des Douves du 6 au 8 Novembre 2015. Conférences gesticulées, concerts, spectacles, projections, débats, lectures collectives, jeux, expo et scène ouvertes, animations et ateliers pratiques et participatifs seront au rendez-vous !

Informations complémentaires et programmation détaillée sur : http://www.upbordeaux.fr/Evenements


Pourquoi ce festival  ?

Pour un événement festif et politique, pour créer des liens entre associations, collectifs et habitant.e.s du quartier, pour partager savoirs, pratiques et ressentis ; tout ceci dans l'idée que mêler du politique au festif et à l’artistique, de l’affect au rationnel, du fun au sérieux est le plus propice à créer des dynamiques communes de réflexion et d'action !


Pourquoi on vous demande des sous (de l'argent, de l'oseille, de la thune) ?

Faire de l’éducation populaire politique c’est obligatoirement faire collectif. Et si une des façons de faire collectif est de susciter la participation physique de chacun.e par des coups de main, du bénévolat, une autre façon est de solliciter la participation financière des personnes qui ont un peu d’argent mais pas assez de temps ou de disponibilité pour participer physiquement.

Concrètement, si cette campagne fonctionne, nous pourrons :

- Rémunérer les interventions (presque) décemment. A titre d’exemple, un des spectacles proposés est normalement à 1500€. Les artistes ont accepté de venir à 600€, mais sans financement participatif, même ces 600€ seront difficiles à leur verser. Certes, ce sont des personnes engagées et prêtes à faire un effort financier, mais n’est-il pas logique, pour une association d’éducation populaire politique, de tenter de payer décemment les gens et ainsi de ne pas cautionner un système de précarisation généralisée ?

- Proposer une buvette et une restauration avec des produits de meilleure qualité, qui proviennent de producteurs locaux et engagés dans une démarche éco-responsable, et à un prix plus abordable.

- Assurer le prix libre et l'éco-responsabilité du festival

En bref, organiser un vrai beau festival dont vous serez fier.e demande de l'argent en plus de notre bénévolat et de notre construction collective de l’événement !

Cela nous permettra de continuer à proposer une éducation populaire politique de qualité et variée dans sa forme et dans ses intervenant.e.s.


Le prix libre, c'est quoi et pourquoi ?

Le prix libre, c’est non négociable pour un festival d’éducation populaire. Le prix ne peut pas être un frein à la participation de quiconque. Le prix libre, c’est : chacun.e donne en fonction de ce qu’ille peut et du soutien qu’ille veut apporter au festival.

Vos dons nous permettent d'assumer ce choix politique et de rendre véritablement ce festival accessible au plus grand nombre ! Ils nous permettront aussi d'être légèrement moins insistants sur les sollicitations du public à participer financièrement.

Et l'éco-responsabilité ?

L’éco-responsabilité (minimiser l'impact environnemental de l'événement) est doublement non négociable : d’une part, parce que c’est ce qu’on voulait faire à la base, et aussi parce que maintenant, quand on fait une demande d’autorisation d’événement à la mairie, et bien c’est obligatoire d’être éco-responsable.


Et si on parlait un peu budget ?

Est-ce vraiment une folle aventure financière d’organiser un tel festival ? Est-on est vraiment folles et fous ? Un peu à vrai dire, et bien content.e.s de l'être d'ailleurs. Soyons folles et fous ensemble !

Mais tout de même, histoire de limiter la folie, nous avons fait un budget prévisionnel ! On ne va pas tomber dans la lourdeur en le détaillant, mais les plus curieux et curieuses d’entre vous, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur le tableau suivant pour vous donner une idée plus précise de l’importance, pour nous, de cette campagne de financement que nous lançons à hauteur de 1500 euros.

Dit autrement votre participation permet :

de limiter le déficit à 1000€ si 300 personnes viennent (ce serait un échec, mais nous prenons le risque !);

d’être à l’équilibre si environ 480 personnes viennent (c'est ce qui est représenté sur les camemberts !);

de rémunérer les intervenant.e.s en se rapprochant de leur rémunération « normale » si d’avantage de personnes viennent !

Tout ce que vous pouvez nous donner permettra de ne pas mettre en danger l’UPB financièrement.

Il n’y aura en aucun cas de bénéfices financiers !!






Les contreparties, les contreparties !

Vous en rêvez, vous les attendez, voici les contreparties à vos dons, en plus de la satisfaction de participer au bon déroulement de ce festival !

Pour commencer, si vous décidez de participer à cette campagne de financement, sachez que nous considérons que le prix libre équivaut pour vous à la gratuité, au moins pour une soirée !

Ensuite, le détail des contreparties est à droite de la page.

Donner 10 euros

Vous gagnez le droit qu’un crieur ou une crieuse de rue vous remercie haut et fort à plusieurs reprises durant la journée de samedi avec toutes les personnes contributrices.

Donner 20 euros

Vous avez droit à deux boissons durant le festival en plus de la contrepartie précédente.

Donner 30 euros

Vous avez droit à un repas durant le festival en plus des contreparties précédentes.

Donner 50 euros

vous avez droit à une adhésion à l’UPB si vous n’êtes pas encore adhérent.e (ce qui vous ouvre le droit de participer gratuitement aux stages de dé-formations que l’on organise) et à un CD dédicacé de l’Affaire Barthab en plus des contreparties précédentes.

Donner 100 euros

vous serez inscrit.e comme mécène (si vous êtes un.e particulier.e) ou partenaire (institution/asso) de l’événement sur le facebook du festival et vous aurez droit à un DVD de la conférence gesticulée de Benjamin Caillard en plus des contreparties précédentes.

Donner 200 euros

Une ola en votre honneur sera organisée durant le début des concerts en plus des contreparties précédentes, parce que franchement waouh. Si vous êtes un.e particulier.e, on vous propose un massage de relaxation à 4 mains pendant 30 minutes, en plus des contreparties précédentes ; si vous êtes une structure, on vous propose une intervention gratuite d’animation ou de formation d’une demi-journée à deux personnes dans votre structure.

Donner 500 euros

Nous ne savons pas comment vous remercier, on n’y croira à peine, nos tempes seront battantes, notre respiration haletante, nos mains tremblantes, nos lèvres humides, on dansera follement partout à l’idée de se dire que de tels mécènes existent ! Bref, vous serez béni.e sur 7 générations passées et futures, et c’est pas rien. Nous vous proposons les contreparties précédentes avec, si vous êtes un.e particulier.e, le massage de relaxation étendu à une heure ; si vous êtes une structure, l’intervention gratuite étendue à une journée.

Association Université Populaire de Bordeaux

Université Populaire de Bordeaux

L'Université Populaire de Bordeaux est une association d'éducation populaire politique essentiellement constituée de bénévoles.

Anonyme
06/11/2015
Anonyme
06/11/2015
Mathieu Marmié
06/11/2015
Merci pour cette belle initiative, j'ai hâte de voir ce que cela donne ! Bon courage à tous les bénévoles sur place !