FR EN

Avec Utopiamaker, offrez un kit de prothèse personnalisée à fabriquer soi même.

Mon don

Je donne une fois

  • 25 €
  • 60 €
  • 200 €
  • 350 €
  • 1 000 €

Je donne tous les mois

  • 10 €
  • 20 €
  • 30 €
  • 40 €
Fiscalité

Réduction fiscale

Le don à UTOPIAMAKER ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale.

Particulier
Organisme
  • Particulier : Vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

A quoi va servir le financement ?

Payer le matèriel pour un kit de prothèse 3D à un enfant.Nous enseignons, par les nouvelles technologies, à ceux qui en ont besoin comment fabriquer leur propre prothèse personnalisée à bas prix.
Le financement sert à acheter le matèriel nécessaire sous forme de kit pour fabriquer sa prothèse 3D.
Notre réseau de makers à travers le monde accompagnera gratuitement l'enfant et sa famille pour réaliser la fabrication.

Ils pourront eux même alors partager cette connaissance avec ceux qui en ont besoin, créer de nouveaux modèles personnalisés et les diffuser à leur tour sur le réseau.








Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Historique et Objectifs de nos fondations

 


Nous avons créé R&D 3D en 2013 en France comme un réseau de maker dédié à la recherche et au développement de solutions sociales par les nouvelles technologies. Nous avons ouvert notre premier laboratoire local, en Colombie en 2014: fundaciòn Materializaciòn 3D. Pendant 3 ans, notre équipe a expérimenté un travail colaboratif dans son Fablab mettant en collaboration des ingénieurs, des professionnels de la santé et des entrepreneurs Makers issus des populations fragiles: des personnes handicapées et leur famille. Il s’agissait de leur fournir les moyens d’assurer eux-mêmes la production de certains produits et services à coût proche de zéro. Parallèlement à notre assistance, nous avons développé des manuels et réseaux virtuels:

- fabrication de machines
- fabrication de filaments à partir du recyclage 
- prise en charge psychologique des bénéficiaires 
- assistance physio-thérapeutique 
- fabrication de prothèses personnalisées 
- comment utiliser professionnellement le réseau pour créer de nouvelles solutions médicales personnalisées.



Depuis janvier 2017, en Colombie, nous avons commencé la formation des futurs Makers en condition de handicap. À l'occasion de l'année France Colombie, des échanges fructueux sont en cours entre les deux pays. En particulier avec notre partenaire à Rennes Nicolas Huchet. Notre but est d’ouvrir  des Labs Utopiamaker connectés entre eux dans le monde entier.

Nous avons mis au point une méthodologie d’abord destinée aux personnes handicapées, quel que soit leur niveau de formation, pour apprendre à utiliser des technologies telles qu’en impression 3D la fabrication d'objets personnalisés (de la prothèse aux ustensiles utilitaires) ainsi que d'autres articles et appareillage qui pourraient bénéficier à la communauté locale et permettre d’étendre leur capacité de production à la conception, modélisation, impression de produits commercialisables pour subvenir à leurs besoins.



Fort de notre maîtrise, nous avons décidé d'étendre l'activité à un projet plus ambitieux qui veut s’inclure dans une évolution de la société qui semble inéluctable : Plusieurs études annoncent en effet que l’exclusion du monde du travail, longtemps synonyme de marginalisation, risque de devenir un phénomène de masse pour cause d’inutilité. Des milliers de taches dans le secteur manufacturier, administratif et les services seront mieux effectuées et plus rapidement, avec un coût moindre, par des machines IA (Intelligence artificielle).

Nos Fablabs ont pour vocation de transférer des connaissances, des techniques et du savoir-faire à des personnes qui en ont besoin pour leur gestion et production en créant un effet viral susceptible d’accroitre ces transferts. Dans un proche futur, les groupes et communautés formés seront capables de faire bénéficier de leur expérience de nouveaux demandeurs exclus par le système. Donc d’étendre l’autogestion et production à d’autres domaines en bénéficiant d’acquis rendus inutiles par le système sans être obsolètes.


Ce projet nous l’avons appelé UtopíaMaker. Ce sont donc des laboratoires de recherche dans le domaine du social, de l'économie circulaire et collaborative. La recherche s’applique à l'appropriation des services sociaux et de santé favorisant l'épanouissement éducatif pour tous tout au long de la vie et au développement et à la vulgarisation des technologies émergentes avec le programme DIY. (Do it yourself, Faites le vous-même.)

Dans ces espaces UtopiaMaker, experts, médecins, ingénieurs, services sociaux, viennent et viendront de plus en plus y découvrir les besoins et les réalisations personnalisées de personnes handicapées en dehors d'un marché de solutions manufacturées. Cet espace de collaboration aura vocation de créer une fusion entre les expériences personnelles, les connaissances traditionnelles, artisanales, techniques, professionnelles et l’expertise mondiale à travers l'internet.

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso (Pourquoi ?) - Modifier

Total

FABLAB UTOPIAMAKER

Ouverture dans les quartiers difficiles en France et à travers le monde d’un réseau de Fablabs d'un nouveau genre. Dirigés par des personnes handicapées ou socialement laissées-pour-compte, ces Fablabs fabriquent directement leurs machines, recyclent leurs matières premières (plastiques, dans un premier temps), fabriquent la plupart des objets utiles et personnalisés pour améliorer leur quotidien (notamment des prothèses).
Conjointement, ils peuvent proposer la fabrication de produits et services originaux dans leurs quartiers. L'offre du Fablab est d'inciter par l'exemple la population proche autant que les visiteurs professionnels du privé et du public à devenir des consom'acteurs, afin de créer ensemble les objets dont ils ont besoin.

Qu’est-ce que l’inclusion inversée?

La population considérée comme exclue, porteurs de handicap, sans ressources, s'approprie la connaissance pour assurer son autonomie et la transmettre au plus grand nombre.

Signaler la page