Utopisy

par UTopies festivales de Pisy

Adhésion valable du 01/01/2019 au 31/12/2019

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

adhésion soutien

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :
0 €
Utopisy - UTopies festivales de Pisy

Utopisy

Lettre des 16èmes Utopies festivales
*

Chers Utopistes,

C’est une 16ème édition un peu agitée qui se prépare pour les Utopies. En effet, malgré des

fréquentations toujours en hausse, des éditions de plus en plus magiques et un programme

unique pour la région, certains de nos principaux partenaires financier n’ont pas renouvelé

leur subventions cette année. Ces coupes ne sont même pas dirigées contre nous : les

festivals dont le budget est inférieur à 25000 euros ne seront plus subventionnés par la

région Bourgogne Franche Comté, et la Communauté de communes du Serein n’a simplement « plus d’argent pour les

associations ». Financièrement, c’est un coup très dur, mais symboliquement aussi, cette

non-reconnaissance de notre travail a de quoi nous mettre en colère. Nous ne sommes pas

les seuls. Beaucoup de colère a pu s’exprimer cette année dans notre pays, et quoi que

l’on ait pu en dire, il s’agit d’abord d’un signe de vitalité et d’un sursaut de dignité. Rien

n’est mauvais qui vient du coeur. Mais cette colère ne sera saine que si nous comprenons

qu’elle nous engage, tous, à répondre par des actes à ce qui bouillonne dans nos pensées,

à joindre le geste à la parole, à inventer de nouvelles manières d’agir et affirmer d’autres

possibilités d’existence. Nous sommes confiants. L’Art, la Vie, ça ne se laisse pas mourir si

facilement, c’est résistant. Nous avons donc décidé de mener à bien cette édition, telle

que nous l’avons rêvée, et nous cherchons actuellement d’autres partenaires pour nous

aider à boucler notre budget. Nous aurons aussi sûrement besoin de vous pour soutenir

ces efforts, en adhérant par exemple aux Utopies. En attendant, puisque tout le monde

est un peu à cran, nous vous avons préparé un festival sur les cordes sensibles, celles de la

kora électrique de Ba Cissoko, accompagné du percussionniste Karamoko Bangoura,

celles de la guitare voyageuse de Claire Besson, celles de la contrebasse à cinq cordes de

Renaud Garcia-Fons, qui se mêleront à celles, nombreuses et sympathiques, du Théorbe

de Claire Antonini dans leur duo Farangi. Pour rentrer plus dans le corps du texte, nous

vous proposons aussi cette année de découvrir le chanteur Glad et de redécouvrir Louis

Pergaud (la guerre des boutons) avec la comédienne Sophie Daull, accompagné de Pierre

Ragu à la clarinette. Voilà pour les oreilles, pour le reste, attachez bien vos souliers, parce

qu’il y aura de la houle sur le parquet de danse avec les pirates de Babil Sabir et l’équipage

du Bal chaloupé. Nous finirons avec les géniales loufoqueries de Frédéric le Junter, pour

un ciné-concert sous les étoiles. Enfin, pas de conférences, cette année, mais une journée

entière d’échange autour du thème : « La politique à l’échelle de la commune » avec, en

invité, des maires de France, conseillers municipaux, qui ont entrepris et réussi des

transformations écologiques ou politiques sur leur territoire. Ils nous feront part de leurs

expériences, avant d’ouvrir un échange avec le public, sur les promesses, les possibilités

et les limites de cette unité politique de base qu’est la commune.

Signaler la page