Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Vaguement compétitifs pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

REACT : agir collectivement pour améliorer le travail dans le spectacle vivant

par Vaguement compétitifs

REACT : agir collectivement pour améliorer le travail dans le spectacle vivant - Vaguement compétitifs

Remettre l'Art au Coeur du Travail pour un dialogue artiste-lieux et de meilleures conditions de travail

Présentation du projet

Que faisons nous ?

Dans un contexte difficile, nous voulons améliorer les conditions de travail dans le spectacle vivant. Pour cela, nous allons mettre en dialogue les réalités du travail des artistes (théâtre, danse, arts du cirque et de la rue) et celles des lieux de spectacle. Il s'agit de mieux identifier les difficultés rencontrées de part et d'autre, de mieux les comprendre et les partager pour construire ensemble des nouvelles relations et mieux vivre son travail au quotidien.

Nous allons croiser pour cela pratiques ergonomiques et pratiques artistiques


Qu'est-ce que l'ergonomie ?

C’est l'étude et la transformation des relations entre l'humain et son milieu de travail.  L’objectif de l’ergonomie est d'élaborer des connaissances pour aboutir à une meilleure adaptation du travail à l’humain et non l’inverse : ses moyens technologiques, organisationnels, les outils, les relations sociales…

- Comment le travail se réalise t-il concrètement ?

- Quels sont les éléments qui agissent sur la réalisation des tâches confiées (temps, moyens, rôle de la hiérarchie…) ?

- Quelles sont les conséquences visibles et invisibles de l’activité de travail, pour celles et ceux qui le réalisent ?
- Qu’est-ce qu’on ne peut pas faire et qu’on aimerait faire ?

- Que mettre en place pour améliorer les choses ?

Le graphique suivant présente les dimensions que l’analyse du travail par l’ergonomie permet d’aborder, en prévention par exemple des risques psychosociaux (stress au travail).


Quels sont nos objectifs ?

Nous avons deux objectifs principaux : 

- l'expérimentation dans le spectacle vivant d'une méthodologie de mise en débat du travail croisant pratiques ergonomiques et pratiques artistiques et dont l'usage concernera à terme d'autres secteurs d'activité (services publics, commerce, industrie..).

- la sensibilisation à la question des conditions de travail et la transformation des manières d'agir dans le spectacle vivant, notamment au niveau des relations artistes/lieux, dans le sens de leur plus grande prise en compte.

Ces deux objectifs principaux se déclinent pour le second aspect de la manière suivante :

1. Partager une connaissance fine du travail réel des artistes (metteur.euse.s en scène, chorégraphes notamment) et des directions de lieux, en tenant compte de celui des professions faisant le lien entre les deux et assurant des activités de production et diffusion en particulier ; cette connaissance fine passera notamment par l'élaboration et la mise en discussion de "récits collectifs de travail" peu à peu précisés et affinés.

2. Contribuer au développement d'une culture de la prévention au sein du spectacle vivant, en diffusant notamment les résultats de la recherche-action afin de favoriser une meilleure connaissance des conditions de travail et des risques associés dans le spectacle vivant ;

3. Accompagner collectivement des transformations concrètes du travail dans le spectacle vivant à partir des récits collectifs du travail retravaillés et de la définition de priorités d'action partagées par les artistes et les (directions de) lieux.

Origine du projet

Le fonctionnement du secteur artistique et culturel a été particulièrement touché par la crise sanitaire et le sera pour longtemps. La fin du confinement n’a pas conduit au retour à la situation de « l’avant-covid » et la reprise du travail des équipes des lieux et des équipes artistiques se traduit par des modifications, parfois incessantes, de l’organisation du travail et des pratiques professionnelles.

Cette crise sanitaire a également remis en visibilité les limites de l'organisation et des moyens actuels du spectacle vivant, ainsi que la dégradation vécue des conditions de travail : perte de sens du travail, surcharge de travail, difficultés de dialogue entre les artistes et les directions de lieux.. Cette question assez peu abordée formellement dans un secteur constitué essentiellement de TPE (très petites entreprises) sans représentation du personnel a ressurgi avec la crise sanitaire. De façon remarquable, la centaine d’initiatives collectives appelant en France à engager une réflexion sur l'évolution du travail et des pratiques professionnelles du spectacle vivant a largement abordé ce sujet.

Nous avons souhaité poursuivre et affiner cette dynamique collective en analysant finement la réalité du travail des artistes et des directions de lieux pour travailler à l'amélioration de leurs relations et plus largement, à celles des conditions de travail dans le spectacle vivant.

A quoi servira l'argent collecté ?

Le budget global souhaité de l'opération est de 128 777, 50 euros, réparti en parts équivalentes entre travail artistique, ergonomique et coordination/frais annexes (transports, hébergements, coûts administratifs..). Nous consacrerons exclusivement l'argent collecté par le crowfunding à la rémunération du travail ergonomique et artistique, lequel sera mené par une ergonome et des metteur.e.s en scène, chorégraphes, interprètes, auteur.trice.s engagés dans la démarche. L'ampleur de celle-ci dépendra du montant finalement obtenu selon la règle suivante : un euro apporté par le crowfunding génèrera un euro d'un autre financement.

Plus précisément, les fonds collectés serviront à financer les étapes successives du projet :

  • Réalisation d’entretiens approfondis auprès de plusieurs dizaines d’acteurs issus de disciplines et territoires différents et inscrits dans des positions multiples au regard de l’organisation du spectacle vivant (label d’Etat ou non, présence de soutien au fonctionnement, ancienneté dans le secteur, âge, genre et origines, statut public, associatif ou entreprise..) ;

  • Passation de questionnaires permettant d’élargir la base de réponses de la part des acteurs ;

  • Mise en oeuvre a minima de deux immersions, la première par le suivi proche d’un début de production de spectacle, l’autre sous la forme d’une immersion dans un lieu de spectacle vivant ;

  • Réalisation d’enquêtes-temps permettant à des acteurs volontaires de consigner sur une période donnée (semaine, mois) la répartition de leurs activités.

  • Création et mise en forme d'un premier récit collectif de travail, condensant les diverses situations et problématiques abordées à travers les matériaux recueillis et analysés. Ce premier récit sera créé par la coopération entre l'ergonome et les artistes engagé.e.s (issus de plusieurs régions françaises).

    Ce premier récit professionnel fondateur sera partagé au sein de plusieurs groupes de travail territoriaux et éventuellement sectoriels (sera sollicité l'ensemble des syndicats, réseaux et associations professionnels regroupant lieux, artistes ou les deux à la fois). Ces groupes de travail seront animés avec une ingénierie de l'Agence Nationale d'Amélioration des Conditions de Travail pour travailler les nouveaux contenus propres à chaque territoire ou secteur spécifique. Ils conduiront à la création de nouveaux récits précisés et affinés par la mise en débat et permettront d'identifier des sujets prioritaires pour la transformation des pratiques de travail dans le spectacle vivant. Nous nous appuierons ensuite sur des structures et équipes volontaires pour expérimenter la transformation de ces pratiques.

Calendrier

Après une phase de préfiguration (pré-entretiens, validation de la pertinence du projet) menée de juillet à octobre, nous prévoyons de lancer la démarche courant novembre 2020 avec plusieurs rendez-vous d'étape et deux rendez-vous intermédiaires en juin 21 (Semaine de la Qualité de vie au Travail de l'ANACT) et juillet 21 (Festival d'Avignon). La réalisation du projet devrait être achevée en fin 2021 et pourra se prolonger sur des chantiers spécifiques à partir de 2022.

Notre équipe

L'équipe présentée sera complétée par plusieurs artistes issus des différents territoires de travail et un.e chargé.e de retranscription des entretiens. Elle évoluera donc au fil des semaines et pourra éventuellement être renforcée d'un.e second.e consultant.e.

Stéphane Gornikowski

Diplômé de sciences politiques et de RH, Stéphane Gornikowski est fondateur et "metteur en relations" de l'association Vaguement compétitifs. Après avoir suivi le master Management, Travail et Développement social de l’Université Paris-Dauphine/Anact (Agence nationale d’amélioration des conditions de travail), il accompagne plusieurs équipes salariées - EHPAD, centre d'appels, équipement automobile - sur la prévention du stress au travail (RPS). Avec la Générale d'Imaginaire qu'il a fondé et dirigé pendant 17 ans, il organise à plusieurs reprises des espaces de discussion sur les conditions de travail. REACT constitue un prolongement et un approfondissement de ce travail à l'échelon national.


Elodie VALENTIN

Docteure en sciences sociales et aménagement, sociologue et ergonome formée en Master 2 pro Ergonomie au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris (CNAM) et ancienne chargée de mission de l’Agence Régionale d’Amélioration des Conditions de Travail (ARACT), Elodie Valentin est ergonome indépendante et travaille notamment dans le secteur du spectacle vivant et des EHPAD. Dans le cadre de la démarche REACT, elle assurera la majeure partie du travail de conception méthodologique, d'enquête et d'analyse et co-animera les groupes de travail. 


Partenaires (en cours)

ONDA (Office National de Diffusion Artistique, les premiers, merci à eux !)

Donner 20 euros

Très bien ! 40 euros de + et un projet soutenu par le terrain

Donner 50 euros

Super ! 100 euros de + et on construit une base solide pour le projet

Donner 100 euros

Génial ! Nous on rajoute 100 euros et ça fait 200 euros grâce à vous

Donner 200 euros

Merveilleux ! 400 euros de plus, d'abord pour les artistes !

Donner 10 euros

Bonheur ! On double la mise, 20 euros de plus pour le projet !

Donner 500 euros

Fabuleux ! 1000 euros de plus, on va vraiment pouvoir bien travailler

Donner 1000 euros

Amazing, on en espérait pas tant mais ça va bénéficier au collectif !

Donner 5 euros

Merci ! 5 euros, c'est plus que le début de quelque chose !

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Vaguement compétitifs. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
S
Sylvie
13/11/2020
C
Claire
12/11/2020
c
Camille
09/11/2020
Signaler la page