Français English

2023 : Aide alimentaire, achat d'une terre et protection de la forêt

in favour of Wayanga

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Wayanga . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

En faisant un don, vous soutenez les projets suivants :

 

Projet 1 : Aide alimentaire, plantation d’arbres fruitiers, commercialisation d’orchidées

Les Indiens Guarani vivant dans la Vallée «da Ribeira» ont beaucoup souffert de l’épidémie de COVID 19. Afin qu’ils puissent rester en quarantaine dans Ieurs villages pour se protéger du virus, Wayanga Ieur a fourni, depuis le début de Ieur confinement, des vivres, des produits d’hygiène et des outils agricoles… Ces villages font face déjà en temps normal, à une situation économique très difficile et souvent à la famine. Les Guaranis se rendent normalement en ville pour vendre Ieur artisanat et gagner ainsi de quoi s’acheter un minimum de nourriture.

Mais même si la situation sanitaire s‘est améliorée, le tourisme n’a pas réinvesti les villes de la région qui sont désertées. Les Guaranis ont donc beaucoup de mal à vendre Ieur artisanat et à subvenir à Ieurs nécessités. Nous avons besoin de soutien d’urgence pour continuer à fournir une aide alimentaire aux Guaranis et pour Ieur acheter en plus, à Ieur demande, des plantes d’ornementation comme les orchidées, qu’ils pourront ensuite commercialiser ainsi que des semis d’arbres fruitiers et des plantes comestibles qu’ils planteront sur Ieurs terres pour enrichir Ieur alimentation.

Projet 2 : Achat d’une terre pour les Indiens Guarani au Brésil et protection de la forêt Atlantique

Protection des Guaranis contre la famine et la violence 

Au Brésil, les indiens Guarani font face à la famine et à une situation économique très difficile. Beaucoup sont également expulsés de leurs terres par les fermiers et sont amenés à vivre le long des routes dans des abris de fortune sous des bâches en plastique. Nombreux de leurs représentants ont été assassinés et encore plus ces derniers sous la présidence de Jair Bolsonaro. Des villages sont également pulvérisés d’engrais toxiques et attaqués par des tracteurs transformés en tank depuis lesquels les fermiers leur tirent dessus, afin de les expulser de leurs terres. Face à toute cette détresse, un nombre croissant de Guaranis se suicident. 

 

Protection de la forêt tropicale Atlantique et de sa biodiversité unique contre la déforestation 

Wayanga travaille avec les Guaranis Mbya qui vivent dans la Vallée da Ribeira dans l’état de Sao Paulo au Brésil. Une famille a été récemment expulsée de ses terres et en a besoin d’une nouvelle. Wayanga cherche des soutiens pour effectuer cet achat. Cette famille a besoin d’une terre recouverte de forêt et disposant de cours d’eau. En l’achetant, nous permettrons à ce groupe Guarani de vivre dans de bonnes conditions et protégés de la violence grandissante des fermiers de la région. Nous les aiderons aussi à répondre à leurs besoins alimentaires et participerons à la protection d’une superficie importante de Forêt Atlantique, une forêt tropicale encore plus menacée que l’Amazonie et de la biodiversité qu’elle abrite, qui fait partie des plus riches de la Planète. Acheter cette terre c’est protéger la forêt qui y est sur pieds de la déforestation qui fait rage dans la région.

 

Création d’un village pour la protection de la médecine traditionnelle avec retraites thérapeutiques et de bien-être 

Sur cette terre, les Guaranis pourront de plus protéger leur mode de vie, leur savoir-faire ainsi que leur médecine. Ils souhaitent en effet y créer un village dédié à leur médecine traditionnelle et y recevoir des personnes autochtones et non-autochtones (occidentaux compris) afin de leur offrir leurs soins (qui viennent à bout de nombreuses maladies et troubles psychologiques) et de vraies cures de ressourcement et de bien-être. En pleine nature, ces séjours seront très favorables (avec logement sur place) aux occidentaux qui se verront soulager du stress, du surmenage, du burnout et de toute autre perturbation dues à nos vies qui ne respectent plus nos besoins fondamentaux. En plus de recevoir des soins médicinaux utilisant différentes techniques traditionnelles, chacun pourra bénéficier d’un retour à l’essentiel, d’une reconnexion à soi-même, à la Nature, accompagné par de grands sages et chamans. 

Village Guarani en 2019 avec les plantations de bananiers et autres fruits
Le couple de chamans Agostinha Jaxuka Mirim et Ailton Karai Mirim qui vont diriger le village que les Guaranis vont construire sur la terre que nous allons leur acheter.