WHY THEATRE

Arts et culture

Why Theatre est une association créée en 2013 par le metteur en scène Luca Giacomoni. Son ambition ? Interroger le sens de l'acte théâtral aujourd'hui. En réunissant professionnels et non professionnels de l'art vivant, nous souhaitons bâtir un nouveau théâtre au coeur des tensions de notre époque.

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

Pourquoi faire du théâtre aujourd’hui ? Quelle est sa nécessité, son but, sa raison d’être ? Depuis sa fondation, l'association Why Theatre – née de la volonté du metteur en scène Luca Giacomoni – porte ces questions au cœur de la création. Nous souhaitons faire résonner les textes classiques avec les tensions qui marquent notre époque. 

Œdipe Roi, Iliade, Métamorphoses et plus récemment Hamlet, présenté dans le cadre du Festival d’Automne à Paris : Luca Giacomoni voit ces œuvres comme des cathédrales abandonnées, attendant d’être habitées par d’autres corps, d’autres visages et d’autres gestes. Pour ce faire, il ouvre l’espace du plateau à des expériences de vie capables de mettre en crise – et en éveil – notre rôle de spectateurs. 

En 2016, l'association a créé Iliade avec le Centre pénitentiaire de Meaux, mêlant au plateau acteurs professionnels, anciens détenus et personnes sous main de justice : une aventure humaine et artistique qui, depuis, fait jurisprudence. Quelques années plus tard, Métamorphoses a vu le jour à la Maison des Femmes de Saint-Denis. La vie d’un groupe de femmes victimes de violence est entrée en résonance avec la destinée des héroïnes d’Ovide, donnant lieu à une nouvelle adaptation du poème latin.

Pour sa dernière création, Hamlet, Luca Giacomoni est allé à la rencontre de personnes ayant eu des expériences dites « psychotiques » : entente de voix, hallucinations, troubles de la perception, perte de mémoire, etc. L’invisible étant l’axe central de la pièce, il fallait réunir au plateau une équipe sensible à ce sujet. Et Woyzeck, prévu pour l’automne 2023, voyagera hors les murs des théâtres dans les campements de migrants. 

L'association fait ainsi voyager le théâtre dans des lieux différents en conservant toute l'exigence et le professionnalisme nécessaires. Pour le fondateur de la compagnie, le théâtre est une agora, un lieu ouvert qui permet la confrontation de langages différents, l’interrogation, la remise en question. Car une société qui n’a pas la capacité de se raconter et de se lire avec une multiplicité de points de vie est une société en danger.