Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Women rockin' Pamirs pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

WRIP poursuit la formation des femmes tadjikes à la montagne!

par Women rockin' Pamirs

WRIP and its local partner keep on training Tajik women trekking guides!


***ENGLISH BELOW***


L'association Women Rockin’ Pamirs et son partenaire local Zanon Dar Kuhhoi Pomir(« Les femmes dans les montagnes du Pamir ») travaillent ensemble pour  former des femmes tadjikes aux métiers de la montagne. Les deux associations ont déposé officiellement leurs statuts au début de l'année 2018, respectivement en France et au Tadjikistan, pour continuer le travail entamé depuis 2 ans dans les montagnes du Pamir. 

C’est dans cette perspective, WRIP a créé un site internet et une page facebook, produit des plaquettes d'informations, récolté du matériel de montagne, lancé sa campagne d'adhésions, répondu à de nombreux appels d'offres, créé des partenariats pour offrir différents séjours en montagne... tant de choses qui demandent beaucoup de temps et d'énergie!! 

En l'attente de financements qui tardent à venir, nous souhaitons malgré tout mettre en œuvre deux projets inédits pour le Tadjikistan. 

C'est pourquoi nous nous tournons de nouveau vers vous aujourd'hui, et nous espérons que ce sera la dernière fois!

Pourquoi? 

WRIP a lancé deux projets complètement inédits au Tadjikistan: un camp d'été pour adolescentes d'initiation à la montagne et un camp de perfectionnement aux techniques d’alpinisme pour les bénéficiaires de nos formations depuis 2 ans. Ces camps d’été ont pour objectif à la fois de donner le goût de la montagne et de renforcer les compétences des guides qui travaillent déjà.

***Les femmes issues de ces formations sont les premières femmes à travailler comme accompagnatrices en montagne au Tadjikistan!!***

(Vous pouvez en savoir plus sur le camp pour adolescentes et sur le camp pour les accompagnatrices en montagne)

Les formatrices et encadrantes, déjà prêtes à partir, sont bénévoles. Mais nous avons besoin de votre aide pour financer les transports, la nourriture et l'équipement sur place. 

 Concrètement, à quoi contribuera votre don?

L’argent collecté servira à financer ces deux camps, ainsi que les contreparties envoyées aux donateurs, à vous!! 

Sur l’ensemble des deux camps, les dépenses estimées qui s'élèvent à 4866€ seront réparties de la façon suivante :

-        3475€ seront destinés aux transports et visas des encadrantes depuis la France, ainsi que pour le logement et la nourriture lors des deux camps au Tadjikistan.

-        200€ seront destinés à l’achat d’équipement pédagogique pour les formations. Le reste du matériel a été obtenu par une campagne de dons.

-        600€ seront destinés au transport par avion de l'équipement récolté par don.

-        391€ seront destinés au paiement d’assurance locale pour les jeunes femmes participant aux formations.

-        100€ seront destinés au financement des rétributions pour nos donateurs et donatrices.

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous demander une contrepartie typiquement tadjike – un petit sac de cumin, l'épice centrale du plat national tadjik ou une carte postale envoyée du Tadjikistan.  

 


Notre équipe sur le terrain:

Deux professionnelles volontaires et bénévoles participeront en tant que formatrices aux camps d'été, respectivement l'accompagnatrice en montagne Delphine Lyx et une guide en cours de recrutement. 

Avec elles, d'autres membres de WRIP et de Zanon dar Kuhhoi Pomir seront présentes sur le terrain (voir aussi ici):

Christine Oriol (35 ans) (encadrante)

Christine travaille depuis 10 ans en Asie Centrale dans le domaine du développement agricole. A force de parcourir les chemins tadjiks pour le plaisir de la montagne sauvage, elle a fini par se lancer dans l'écriture d'un guide de randonnée pour le Tadjikistan. Et de fil en aiguille, sensible à la cause féminine, est venue l'idée de travailler avec les femmes dans ce nouvel espace de liberté qu'est la montagne.

Audrey Janin (31 ans) (encadrante)

Elle vit au Tadjikistan depuis 2011. Après avoir terminé des études spécialisées sur l'Asie centrale en Ecosse, elle est partie travailler au Tadjikistan dans le cadre d'une ONG dans le secteur du développement. Sa passion pour la montagne et son désir de partager la beauté minérale des montagnes tadjikes avec de jeunes femmes constituent ses motivations principales pour participer et encadrer bénévolement la formation des femmes tadjikes. 

Les 11 adolescentes du camp "Wilderness" sont en cours de recrutement dans la ville de Khorog, capitale régionale des montagnes du Pamirs. 

Les 5 jeunes femmes en formation avec WRIP pour la 3e année consécutive, qui sont membres de l'association "Zanon dar Kuhhoi Pomir" (les femmes dans les montagnes du Pamirs) et qui participeront au camp "Alpinisme" sont:

Khursheda Mamadiyobekova (25 ans)

Elle a étudié le tourisme et comme ses parents construisent un hôtel, elle entend travailler comme guide touristique et de trek pour la clientèle qu'ils accueilleront chez eux à Khorog. A l'été 2017, elle a d'ailleurs encadré des randonnées à la journée au-dessus des sources d’eau chaude de Garmshashma et à la frontière avec l’Afghanistan, à Ishkashim.

Gulbegim Nuzayerieva (20 ans)

Etudiante en tourisme à l’université d’état de Khorog au Tadjikistan, elle est née et vit à Khorog, dans la région du GBAO (Pamirs). Depuis ses premières années à l’école, elle est très bonne en sport, particulièrement en volley. L’université où elle étudie actuellement ne propose pas beaucoup d’opportunités pour pratiquer les sports de montagne. C’est pourquoi elle se dit très chanceuse d’avoir été sélectionnée par Women Rockin’ Pamirs, qui lui fournit une opportunité incroyable d’améliorer mes connaissances pour guider des treks et aller en montagne.

Malika Shabolova (25 ans)

Malika a rejoint le groupe du Pamir Mountain Lakes 2017 guidé par Claire Roiron (également membre de WRIP) pour l'agence de trekking "Untamed Border". Ce stage de 10 jours sur un itinéraire difficile avec une clientèle anglophone lui a beaucoup appris. Elle a aussi guidé seule un groupe de touristes à la découverte de lacs de montagne à plus de 4500 mètres d'altitude pendant 8 jours. Elle est très professionnelle et aime relever les défis malgré son jeune âge. Elle aimerait aller en Inde pour obtenir un diplôme d'études de tourisme et continuer son travail de guide pendant l'été.

Furough Shakarmamadova (25 ans)

Elle a commencé à aller en montagne en 2014 avec Christine. Elle s'est toujours montrée très à l'aise dans les terrains les plus engagés. Furough a commencé à encadrer des treks en autonomie dès 2016. En 2017, après avoir guidé l'ambassadrice américaine au Tadjikistan et Paul Salopek dans son « Eden Walk », elle est partie au Pakistan pour 3 semaines. Dans le cadre du programme K2 Base Camp Clean up Project visant à renforcer le leadership féminin en Asie, elle  a nettoyé le camp de base du K2, le deuxième sommet le plus haut du monde culminant à 8611 mètres. Elle reçoit d'ores et déjà beaucoup de demandes pour accompagner des treks.

Safina Shohaydarova (25 ans)

Pour Safina, la saison 2017 a été bien occupée : elle a accompagné Paul Salopek pendant 12 jours, avec des journées à plus de 35 km de marche sur le haut plateau pamiri. Elle a guidé des groupes de touristes dans la vallée de la Wakhan et s’est mariée fin août, avec le projet de créer son propre tour opérateur dans les années à venir. 

 

***ENGLISH VERSION***

WOMEN ROCKIN' PAMIRS NEEDS YOUR HELP TO SUSTAIN ITS ACTIVITIES IN TAJIKISTAN!

The organization Women Rockin’Pamirs and its local partner Zanon dar Kuhhoi Pomir (“Women in the Pamir moutains”) have been working together in order to train Tajik women to mountain-related jobs and activities. Both organizations have officially registered at the beginning of 2018, respectively in France and Tajikistan, to prolong the activities they’ve started two years ago in the Pamir Mountains, Tajikistan.

In order to sustain their activities, WRIP created a website and a Facebook page, many leaflets and brochures, gathered mountaineering equipment for women in Tajikistan, launched adhesion campaign, answered to numerous call for projects, created partnerships with travel agencies to offer trekking trips in the Tajik mountains… all sorts of things which are quite demanding in time and energy!

While we are still waiting for funding, we would like to launch two unprecedented projects for Tajikistan – and this is why we turn towards you, hoping it’s the last time!

Why?

WRIP has launched two projects that have not been seen before in the country: one summer camp for teenage girls that offer introduction to mountain and outdoor activities, and one camp aiming at improving mountaineering techniques dedicated to those women who’ve been beneficiating from our training over the past two years. The goal of these camps is to develop an appetite for mountain activities and reinforce capacities of the already working mountain guides.

*** The women who will benefit from these training are the first women to work as professional mountain guides in Tajikistan!***

To know more about the camps:

-          For teenage girls

-          For trekking guides

Trainers and camp organizers are ready to leave and willing to work voluntarily, but we need your help to fund transportation, food and equipment in Tajikistan.

How will your money help?

The money we’ll collect will fund both summer camps and the compensations sent to donors, that is to you!

The overall cost is estimated to about 4 866€, which distribute the following way:

-          3475€ will be dedicated to transportation of the trainers from France, and to housing and food during both camps

-          200€ will used to by training equipment. The rest has been obtained through donations.

-          600€ are dedicated to the shipping of mountaineering equipment from France to Tajikistan

-          391€ are needed to pay local insurance for women

-          100€ will be used to fund the compensations sent to donors.

If you wish, you can ask a typically Tajik compensation, such as a small bag of cumin, the main spice used in Tajik national dish, or a postcard sent from Tajikistan.

 

Our team in Tajikistan:

Two volunteering professionals will take part to both camps.

With them, other members of WRIP and Zanon dar Kuhhoi Pomir will be there (see also here

Christine Oriol (35 y.o.), organizer.

She has worked for 10 years in agricultural development in post-Soviet countries (Mongolia, Kyrgyzstan, Tajikistan and Moldova). She’s been hiking in the Tajik mountains, and eventually wrote a trekking guide for Tajikistan, with my co-author Jan Bakker (Trekking in Tajikistan, Cicerone). Her sensitivity to women’s cause has lead her to work with Tajik women in this new space of freedom that mountain represents.

Audrey Janin (31 y.o.), organizer.

She has lived in Tajikistan since 2011. After completing a Master’s Degree specializing in Central Asia in Scotland, she came to work in the NGO and development sector in Tajikistan as a Partnership Development Officer. It is her passion for the mountains and desire to share the mineral beauty of the Tajik mountains with young women that are her main motivations in the project. She hopes that it becomes possible for Tajik women to come to love and even work in the mountains!

Eleven teenage girls of the “Wilderness” camp are being selected by local neighborhood comities in the town of Khorog, local capital of the Pamir Mountains.

Five women from the organization Zanon dar Kuhhoi Pomir who have been working with WRIP for already two years will take part to the camp.

Khursheda Mamadiyobekova (25 y.o.)

She studied tourism at university. Her parents built a hotel in Khorog, she aims to work as a tourist and trekking guide for their clients. In summer 2017, she guided trekking trips near Gharmshashma and near the Afghan border, in Ishkashim.

Gulbegim Nuzayerieva (20 y.o.)

She is a student at the tourism faculty in Khorog, where she was born and raised. Since her first years at school, she’s been good at sport, especially at volleyball. But the university where she’s studied does not offer many opportunities to do mountain activities. This is why she says she’s very happy to be part of the WRIP trained team, to get the incredible opportunity to improve her knowledge of the mountain and become a trekking guide.

Malika Shabolova (25 y.o.)

Malika joined the group of the Pamir Mountain Lakes 2017 guided by Claire Roiron (who too is a member of WRIP) for the trekking agency called "Untamed Border". She learned a lot during this 10 day trip on a difficult path with foreign clients. She also guided by herself a group of tourists around the mountain lakes located over 4500 meters high during 8 days. She is very serious and likes challenges, despite her young age. She would like to travel to India to graduate in tourism and keep on working as a trekking guide in the Pamir during the summer.

Furough Shakarmamadova (25 y.o.)

She started trekking in the mountain with Christine in 2015. She’s always been very comfortable on steep terrains. Furough started guiding trips in 2016. In 2017, she guided the American ambassador and Paul Salopek in the “Eden walk”, she went to Pakistan for three weeks. She took part in the program K2 Base Camp Clean up Project, that aims at reinforcing women leadership in Asia, and during which she helped cleaning base camp of the K2, the second highest summit of the world (8611 meters). She’s already been receiving lots of requests to guide trekking trips in the Pamirs.

Safina Shohaydarova (25 y.o.)

She graduated from Khorog State University in 2016 with a degree in Hotel and Tourism Management. She had the opportunity to be part of Women Rockin’ Pamirs during the summer of 2016 – her first mountaineering experience. She is thrilled to continue learning and acquiring more skills and excited to become a professional guide in the coming years, and of course, to encourage other women to get involved in the project. WRIP creates jobs for women in the Pamirs and breaks down stereotypes about their assumed inability to work in the mountains.

 

Donner 40 euros

40€ et plus!

Sur demande vous pourrez recevoir une carte postale des Pamirs ou un sac de cumin!

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
C
Clément Meynier
17/06/2018
L
Leila Emerson
16/06/2018
M
monica casanova
13/06/2018
Signaler la page