L'Odyssée des Alternatives Ibn Battûta

par WSI : Pour la participation citoyenne

L'Odyssée des Alternatives Ibn Battûta

par WSI : Pour la participation citoyenne

L'Odyssée des Alternatives Ibn Battûta Relier les peuples et les solutions

Présentation du projet

L'Odyssée des Alternatives Ibn Battûta est une initiative rassemblant une trentaine d'organisations issues des sociétés civiles euro-africaines. A l'automne prochain, elle reliera les peuples, les rives et les solutions au défi du changement climatique et du vivre ensemble, en Méditerranée, au fil de plusieurs escales.

La flottille de voiliers traversera six pays méditerranéens, renforçant les liens entre les trois enjeux cruciaux que sont le Climat, les Migrations et la Justice Sociale.

Après un départ de Barcelone le 19 octobre, les bateaux feront escale à la Seyne-sur-Mer, Porto Torrès, Tunis, Alger, pour arriver à Tanger le 11 novembre. Chaque escale prendra la forme de forums citoyens et de fêtes des alternatives. Elles favoriseront le pouvoir d'agir citoyen, en valorisant un ensemble d'initiatives concrètes et appropriables en Méditerranée et en Afrique de l'Ouest.


Pourquoi relier les territoires et les solutions émancipatrices ?

En novembre 2016 aura lieu à Marrakech la prochaine Conférence des Partis (COP). Les Etats s'y réuniront pour parler climat. Mais les faibles avancées gouvernementales sur le sujet nous montrent la nécessité, en tant que citoyennes et citoyens, de nous organiser pour atteindre des sociétés plus justes, plus désirables et plus soutenables.

En Catalogne, les coopératives agricoles ou de logement, les banques du temps et les crèches associatives contribuent à une intense relocalisation d'une économie se libérant de la surconsommation et des faillites. Suite à la crise financière ayant durement frappé la population ibérique et impliqué l'ensemble de son système bancaire, la plateforme des victimes du crédit immobilier s'est appuyée sur 237 comités locaux, a empêché des centaines d'expulsions et proposé une loi d'initiative populaire soutenue par de nombreuses municipalités.

En France, les associations pour le maintien de l'agriculture paysane (AMAP) fleurissent, de meme que les filières favorisant les circuits courts. Les projets d'énergie citoyenne passent progressivement de l'état de rêve à celui de réalité. Ils démontrent qu'en alliant sobriété et efficacité énergétique, il est possible d'atteindre le 100% renouvelable. En parallèle, plusieurs associations travaillent à la mise en place d'un droit d'interpellation citoyenne, permettant à chacun de se réapprorier les enjeux publics.

En Italie, les citoyen-ne-s ont plébiscité la gestion publique de l'eau lors d'un référendum national en 2011. Tandis que le village de Riace a pu surmonter l'exode rural et le dépérissement de son économie grâce à l'installation de migrants issus de plus de 20 nationalités.

En Tunisie, les initiatives d'éducation populaire et d'emploi pour les jeunes, tout comme les questionnements sur les conséquences sanitaires, économiques et environnementales du tourisme industriel ou de l'extractivisme commencent à poindre.

En Algérie, une ville de 1000 logements écologiquement et socialement responsables est sortie de terre non loin de Gardaïa. Les iles Habibas composent l'une des centaines d'Aires Marines Protégées Méditerranéennes, permettant la préservation des écosystèmes et une gestion soutenable des ressources naturelles. Elles sont indispensables pour les dizaines de milliers foyers vivant notamment de la peche artisanale.

Au Maroc, les programmes d'éducation environnementale battent leur plein. Ils accompagnent le développement des capacités nationales de transport public et de production d'énergies renouvelables. Un réseau des initiatives agroécologiques vient de voir le jour, tandis que des collectivités locales se saisissent, elles aussi, des enjeux climatiques et reconfigurent leurs schémas de développement locaux

Plus loin au Sénégal, la lutte citoyenne contre l'accaparement des terres se fonde sur une agroécologie paysanne capable de restaurer la souveraineté alimentaire du pays. Parallèlement, en quelques années des habitants ont reboisé des dizaines de milliers d'hectares de mangrove. La revitalisation de ces zones permet une meilleure protection des littoraux face à la montée de la mer, la préservation de la riziculture, et le retour des ressources halieutiques ; dont la disparition contribuait jusqu'ici à l'exode des communautés du littoral.


L'Odyssée des Alternatives Ibn Battûta constituera un temps fort de partage et de dynamisation des pratiques de transition écologique et sociale. Nous profiterons de la COP22, se tenant du 7 au 18 novembre à Marrakech pour leur donner de la visibilité et les mettre en lien.   


Ce à quoi votre don va servir: 

L'intégralité de vos dons est versée au projet l'Odyssée des Alternatives Ibn Battûta

Vos dons permettront:

 - De soutenir l'organisation des escales qui se construiront autour de forums citoyens et de fetes des alternatives en Espagne, France, Italie, Tunisie, Algérie et au Maroc.

 - De permettre à des citoyen-ne-s engagé-e-s d'aller soutenir les équipes d'organisation des escales, et renforcer les liens entre les acteurs du pourtour méditerranéen.

 - D'affréter de nouveaux bateaux (14 000 euros par voilier permettant d'embarquer 12 personnes).

 - De valoriser les centaines de solutions et d'acteurs/trices de changement que nous découvrirons et rassemblerons au fil de L'Odyssée, par le biais de rencontres, d'écrits, de séries photographiques, de créations vidéos, etc...

  - De lancer un plaidoyer en faveur des communautés affectées par le défi climatique et de le porter jusqu'à Marrakech et au delà.


Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Nous avons besoin de chaque don, même symbolique.

Vos dons font l'objet de l'émission d'un reçu fiscal permettant une déduction d'impôt.


Les soutiens 

Une initiative lancée et soutenue par les associations des deux rives : 

 La Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), Immigration Développement Démocratie (IDD), Altercarto, le Centre de Documentation et de Recherche sur les Alternatives Sociales (CEDRATS), le Forum Démocratique Mondial, Nation Océan, ENDA Protection Naturelle, Alternatiba, l'Associazione Ricreativa e Culturale Italiana (ARCI), l'Université Populaire Mohammed Al El Hammi, le Réseau Alternatif des Jeunes Tunisie (RAJ), l'Orange Bleue Maghreb, 350.org, ENDA Graf Sahel, ATTAC France, FairCoop, La Coalition Marocaine pour la Justice Climatique, le Réseau Euro-Maghrébin Citoyenneté et Culture (REMCC), l'Association de Protection de l'Environnement à Dehiba (APED), la Région de Tanger, la Ligue Tunisienne des Droits de l'Homme, Terre et Humanisme Maroc, Les Petits Débrouillards Maroc, l'Union Marocaine du Travail, la Confédération Démocratique du Travail, l'Organisation Démocratique du Travail, Les Petits Débrouillards Provence Alpes Côte d'Azur, Stop Pollution, la Fédération Nationale des Groupements d’Intérêt Économique de Pèche du Sénégal (FENAGIE), le Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux du Sénégal (CNCR), ONG Concept, l'Union Générale des Travailleurs de Tunisie (UGTT).


Donner 20 euros

Un grand MERCI pour votre soutien! + Une carte postale électronique envoyée depuis l'étape finale de l'Odyssée.

Donner 50 euros

Un grand MERCI pour votre soutien! + Une carte postale envoyée par l'équipage de l'Odyssée signée de nos mains.

Donner 100 euros

Un grand MERCI pour votre soutien! + Un accès aux photos de l''Odyssée en avant-première!

Donner 200 euros

Un grand MERCI pour votre soutien! + Une vidéo de remerciement de toute l’équipe!

Donner 5 euros

Un grand MERCI pour votre soutien!

Donner 10 euros

Un grand MERCI pour votre soutien! + Votre nom intégré aux remerciements sur le site internet de L'Odyssée Ibn Battûta.

Donner 30 euros

Un grand MERCI pour votre soutien! + Une carte postale électronique envoyée depuis chaque étape de l'Odyssée

Donner 500 euros

Un grand MERCI pour votre soutien! + Une invitation personnalisé à un évènement organisé par l'Odyssée. Venez échanger avec certains d'entre nous lors d'un évènement à notre retour.

Donner 1000 euros

Un grand MERCI pour votre soutien! + Venez partagez l'expérience de l'équipage à son retour! Un moment exclusif et personnalisé pour échanger ensemble autour de cette incroyable et riche aventure odysséenne. (limité à 10 personnes)

Donner 5000 euros

L'un des voiliers portera votre nom (limité au nombre de voiliers)

Association WSI : Pour la participation citoyenne

WSI : Pour la participation citoyenne

We sign it pour la participation citoyenne

Olivier Zimmermann
21/11/2016
Dany CORBIN - DUQUESNE
03/11/2016
une petite goutte d'eau dans votre océan de besoin bravo pour cette belle performance
olivier DOMENACH
03/11/2016