Pour que les citoyens puissent continuer à s’engager en politique !

Pourquoi cette collecte 

Cher-e-s ami-e-s, 

Certain-e-s d’entre nous se sont engagés lors des élections régionales 2015 avec la Vague citoyenne après avoir été désigné par son jury citoyen. Mobilisé dans cette aventure humaine et politique unique, sans soutien d’aucun parti politique, j’ai pris la responsabilité en tant que tête de liste régionale et au nom de la liste Faisons Ensemble propulsée par le collectif « La Vague Citoyenne » et ses 207 candidats, d’engager les frais liés à cette campagne.

A ce jour et après dépôt des comptes de campagne, nous devons encore rembourser nos imprimeurs.

Joseph Boussion

Origine du projet

Notre liste citoyenne est autonome et indépendante, c'est le choix que nous avons toutes et tous fait ensemble! Ca a été notre force et c'est pour ça que vous nous avez tous soutenus, nous pouvons tous nous féliciter du travail fait, du courage que nous avons eu de porter nos convictions jusqu'au bureau de vote!

Cette campagne a coûté chère, juste pour le matériel officiel et particulièrement pour nous qui ne pouvions compter que sur nous-mêmes. 

Nos comptes de campagne sont aujourd’hui en passe d’être validés par la commission des comptes de campagne. Cependant, il nous reste les frais d’impressions à couvrir. N’ayant pas fait plus de 5%, nos dépenses n’ont pas pu être remboursée par l’Etat.

C’est pourquoi nous faisons appel aujourd’hui à votre solidarité / générosité pour pouvoir honorer nos dettes envers ces structures qui nous ont fait confiance, tout comme vous.

C'est quoi la Vague Citoyenne

Au printemps 2015, un formidable élan est né en région Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes !

Nous avons été nombreux à signer l'appel de la Vague Citoyenne, un appel pour un autre monde, pour une autre façon de faire de la politique... ou peut être juste pour que nous refassions enfin de la politique!

Cet élan a été très fort puisqu'il a mobiliser des citoyens de tous horizons sur des thématiques très différentes!

Nous avons été 40 000 pour soutenir les réfugiés et nous avons levé 17 000 euros pour financer un centre d'accueil.

Nous avons été 12 000 pour soutenir les salariés d'Air France

Et puis il y a eu un défi encore plus important: présenter une liste citoyenne dans une région de la taille de l'Autriche rendant ainsi quasi impossible l'implication des citoyens dans cette élection en dehors des partis politiques existants.

Et nous l'avons fait! Malgré l'étendue géographique, malgré le dépôt de la liste à 2min de la clôture, malgré nos origines idéologiques éparses!

Nous avons, en 10 jours à peine de campagne et sous état d'urgence, convaincu plus de 38 000 personnes que cette démarche était pertinente, voir même salutaire pour notre démocratie. 

Cette dynamique se perpétue aujourd’hui à travers toutes les Nuits Debout de France et d’Europe. Ce mouvement formidable de citoyens reprenant leur place dans la République! La Vague fait partie de tous ces petits cours d'eau qui deviennent de grandes rivières.

A quoi servira l'argent collecté ?

Lors de cette campagne citoyenne, nous avons imprimé le strict nécessaire pour couvrir les panneaux d’affichages, avoir le bon nombre de bulletin de vote et distribuer notre programme dans chaque boîte aux lettres de la région.

Remboursement de l’imprimeur Ulzama : 37 000 euros

Remboursement de direct impression : 12 000

Notre équipe

Nous sommes ces Rsastes, ces chômeurs (indemnisés ou non), nous sommes en CDD, ou travailleurs pauvres en CDI, nous sommes ces retraités vivant sous le seuil de pauvreté ou à peine au-dessus, nous sommes ces fonctionnaires insultés, ces soignants pressurés, ces «  assistés  » pointés du doigt qui (sur)vivent la rage au cœur et la peur au ventre.

Nous avons peur de tomber malade et de ne pas pouvoir nous soigner, nous avons peur de perdre ce travail qui nous permet encore de payer nos loyers (pour combien de temps  ?), nous avons peur pour nos enfants, peur pour nos parents, nous avons peur de tomber encore plus bas.

Nous sommes ces millions de gens qui jouent au Loto toutes les semaines en rêvant, sans même y croire, que nous allons gagner des millions. Parce que dans cette société, il n’y a d’espoir pour les pauvres qu’à devenir riches…

Nous sommes écœurés par les renoncements de la caste des politiques, ulcérés par les affaires Bettancourt, Cahuzac et autres. Déjà la plupart d’entre nous ne vote plus, par lassitude ou par dégoût et nous n’en pouvons plus des divisions factices pour des idées qui nous passent au-dessus de la tête.

Nous voulons qu’on nous parle de ce qui nous intéresse, nos salaires, notre santé, l’éducation de nos enfants, nos loisirs. Parce que nous voulons vivre dignement, avoir les moyens qui nous permettent d’élever nos gosses, de partir en vacances, de nous soigner et de payer nos factures. Voilà notre priorité  !

Nous voulons un monde qui nous donne de l’espoir et l’envie d’y vivre, un monde qui ne détruise pas la nature, une société qui offre un avenir à nos enfants, qui nous protège et nous permette de vivre ensemble. Voilà ce que nous voulons  !

Parce que nous n’acceptons pas de renoncer à vivre, nous voulons agir maintenant et sans attendre.

Parce que notre objectif de partage, d’écologie et de démocratie impose que l’action politique parle à tous et implique tout le monde, nous avons décidé de rassembler le plus grand nombre pour agir et de ne plus nous contenter d’avoir raison entre nous, ou pire, de nous laisser dresser les uns contre les autres.

Parce nous nous situons avec et aux côtés des salariés et des exclus du système qui résistent en inventant des projets alternatifs sociaux et environnementaux, nous voulons propulser la vague citoyenne qui réunit toutes celles et ceux qui souhaitent que ça change pour de vrai.

Le temps de la colère ne peut pas être celui du repli sur soi et de la peur, il doit nous offrir la force nécessaire pour chasser les faussaires du changement.

Parce que nous ne voulons plus attendre pour vivre heureux, parce que nous refusons que cela soit de la seule responsabilité des partis politiques, aujourd’hui, il ne s’agit pas d’exclure, de trier, de diviser mais de rassembler toutes les bonnes volontés.

Chacun, chacune, avec son bagage citoyen, associatif, syndical, encarté ou non dans un parti, peut rejoindre La vague citoyenne pour faire grandir, ensemble, sur le principe « un citoyen = une voix », le mouvement sincère de toutes celles et ceux qui combattent les politiques qui renoncent au partage, à la démocratie et à l’écologie.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association WSI : Pour la participation citoyenne

WSI : Pour la participation citoyenne

We sign it pour la participation citoyenne