Le numérique libre au service de la jeunesse et pour réduire le handicap au Togo

par YovoTogo

Faire un don

Le numérique libre au service de la jeunesse et pour réduire le handicap au Togo

par YovoTogo

Faire un don
Le numérique libre au service de la jeunesse et pour réduire le handicap au Togo - YovoTogo

Mettre en place un FabLab à Dapaong supportant un OrthoLab réalisant des prothèses pour handicapés à l'aide d'imprimantes 3D

Contexte du projet

La fabrication numérique, qui consiste à produire un objet physique à partir d'un fichier numérique, connaît actuellement un essor grandissant et ouvre des perspectives nouvelles en terme de fabrication, de design et d'usages.

Le rôle des NTIC dans la mise en valeur et l'utilisation de la créativité et du potentiel de production des jeunes a été explicité dans le cadre d'initiatives telles que le Sommet mondial sur la société de l'information et de l'initiative. Les nouvelles technologies peuvent favoriser la créativité, l'innovation, une meilleure éducation, l'esprit d'entreprise, l'accès à un emploi décent et le leadership chez les jeunes. En tant qu'outils, les NTIC peuvent favoriser l'esprit d'initiative chez les jeunes. Elles ont déjà été utilisées pour aider les jeunes dans le cadre de la consolidation de la paix dans certaines communautés en Afrique.

Le FabLab JUMP Lab’ Orione sera un nouveau lieu intéressant qui ouvrira dans la région des Savanes au Togo. En effet, nous souhaiterons créer un carrefour de rencontres dans le domaine des NTIC entre les différents acteurs de la formation et de l’éducation au numérique.

Justification du projet

On a observé à travers le monde que les jeunes étaient des acteurs fiables et efficaces du changement technologique et des précurseurs de l'ère de l'information, qui apportent les technologies existantes et naissantes dans des communautés ou des secteurs dont le développement a été contrarié par le manque d'accès à l'information.

Pour répondre à toutes ces exigences, l’association YovoTogo, aidée sur le plan local par des jeunes volontaires de l’association JUMP Lab’Orione, diversifie ses actions dans le domaine de l’éducation et plus particulièrement dans les NTIC.



Population cible

Le centre sera ouvert aux élèves du primaire jusqu’à l’université, aux enseignants, aux startups, aux entreprises et à toute autre personne intéressée. Les projets qui y sont conçus alimenteront une base de données commune et utilisable librement par tous, devenant ainsi un point de rencontre intergénérationnel et interdisciplinaire.

Les acteurs socio-économiques de la région des Savanes bénéficieront ainsi d’un lieu de travail équipé et d’un cadre propice à l’innovation. Grâce aux machines à commande numérique et à l’équipe d’accompagnement composée notamment de techniciens et de designers, tous peuvent rapidement transformer une idée en projet, et un projet en produit.

Cadre institutionnel

JUMP Lab’Orione se veut être un incubateur d’entreprises, un lieu dispensant de la formation, pratiquant le partage de connaissances dans toutes ses activités ; le concept, la stratégie et les premiers services proposés seront élaborés de manière collaborative.

Les efforts de l’association YovoTogo dans le domaine de l’éducation et des NTIC sont soutenus sur le plan local par un groupe de jeunes volontaires dynamiques et passionnés par les NTIC qui assurera la formation des jeunes.

Un FabLab, c'est quoi ? Une révolution de la conception !

Fablab, de la contraction de "Fabrication Laboratory", laboratoire de fabrication en français, est un lieu ouvert au public mettant à la disposition de ce dernier un arsenal de machines et d’outils utilisés pour la conception et la réalisation d’objets de toutes sortes. La population ciblée se démarque par la richesse de ses profils : on y trouve aussi bien des entrepreneurs qui souhaitent passer plus vite du concept au prototype, que des designers/artistes, des étudiants désireux d’expérimenter et d’enrichir leurs connaissances pratiques en électronique ou en design, de même que des citoyens retraités à l’âme de « bidouilleur ».

Les buts

  • A terme, et grâce à l'adjonction d'un OrthoLab, réaliser de prothèses avec des imprimantes 3D pour les enfants handicapés du Centre Don Orione de Bombouaka, qui est soutenu depuis plus de six ans par YovoTogo ;
  • Permettre à la jeunesse de cette région et en particulier au C.R.E.T.F.P. (Centre Régional d'Enseignement Technique et de Formation Professionnelle) de Dapaong d'avoir accès à de nouvelles techniques ;
  • Innover dans la conception additive avec des imprimantes 3D performantes et réalisables en Afrique et travailler uniquement avec des solutions basées sur des logiciels libres.


L'équipe

A.S.I. YovoTogo est une Association de Solidarité Internationale régie par la loi du 1er juillet 1901 basée en Vendée ayant pour objectifs statutaires de soutenir et d'aider le développement du centre d’enfants en situation de handicap Saint Louis Orione situé à Bombouaka dans la préfecture de Tandjouaré, région des savanes au Togo, et de venir en aide ponctuellement à toutes structures éducatives et de santé du Togo ciblées en fonction des besoins constatés et des possibilités de réponses adaptées ;

JUMP Lab'Orione (Jeunes Unis pour un Monde de Progrès) est une association Togolaise qui œuvre depuis trois ans au côté de YovoTogo pour équiper les salles informatiques dans la région des savanes afin de permettre à la jeunesse togolaise d'avoir accès à l'informatique et à la connaissance ;

Le Collectif Emmabuntüs est un groupe informel de personnes qui s'est constitué en 2011 autour d’un projet basé sur l’utilisation d’une distribution GNU/Linux nommée Emmabuntüs, développée pour simplifier le reconditionnement des ordinateurs usagés issus du don aux associations humanitaires, et à l’origine aux communautés Emmaüs (d'où son nom). Elle convient à tous les utilisateurs, débutants en informatique ou non et répond à deux autres objectifs : favoriser la découverte de l'environnement GNU/Linux et prolonger la durée de vie du matériel informatique pour réduire le gaspillage des matières premières lié à la surconsommation ;


François Fabre d'OpenHardware et membre créateur de LABSud (le FabLab de Montpellier), co-responsable du pôle d'impression 3D, et concepteur d'imprimantes 3D à LABSud pour de grandes entreprises. À ce jour, il travaille sur un projet d'imprimante 3D, la Scarlette3D basée sur une cinématique nommée "Scara", l'équivalent d'un bras humain qui se déplace dans l'espace. Son prototype, qui est en cours de développement, est déjà fonctionnel, et c'est cette imprimante qui équipera le futur FabLab de Dapaong et qui réalisera les prothèses. François sera l'un des conseillers techniques pour la mise en place du FabLab et du matériel associé en octobre 2018 pour la formation sur place des membres de JUMP Lab'Orione et du CRETFP de Dapaong ;


Roberto Postelmans de l'association Humanitarian Prosthetists and Orthotists (HP&O), est orthoprothésiste de profession. Il a déjà réalisé depuis 2013 de nombreuses missions orthopédiques au Bénin et au Togo dont plus précisément au centre Don Orione de Bombouaka où il collabore avec l'atelier orthopédique. Le but de HP&O est de rendre l'appareillage orthopédique accessible à tous. Pour ce faire HP&O incite à la création de zones ORTHOLAB, en partenariat et au sein de Fablabs, de centres d'appareillages et de tous les lieux de collaboration et de partage. Dans la zone ORTHOLAB, une imprimante 3D et un scanner permettant la conception et réalisation de prothèses grâce aux technologies additives seront mis à disposition par HP&O dès mars 2018.


Caroline Grellier sera une conseillère technique pour ce qui touche le recyclage. Designer fraîchement diplômée de l'École Boulle à Paris, elle conduit des expériences sur les déchets agricoles pour concevoir des matériaux locaux en vue de redynamiser les territoires ici ou ailleurs, via la création de coopératives.

Elle a passé neuf mois en 2014 au WoeLab (FabLab, Togo) et connaît bien l'écosystème des labs en Afrique de l'Ouest en particulier au Togo où elle se familiarise avec la dynamique dite du « maker » et découvre l’innovation sociale et solidaire cultivant une curiosité sans limite pour les matériaux locaux. L’approche low-tech, caractéristique de cette culture inspirante, constitue l’ADN de son projet Termatière, elle y conçoit et co-développe des solutions créatives de valorisation de ressources locales, avec un pied en Afrique et l’autre en Europe.

Caroline alimente une chronique sur le magasine Makery, le média de tous les labs.


David Rochelet, fondateur du DouaLab
au Cameroun et membre de l'ElectroLab, sera aussi l'un de nos autres conseillers techniques pour la réalisation de ce projet. David est aussi membre fondateur de notre collectif et maintenant correspondant pour l'Afrique du site Makery.info.

Collaboration

C.R.E.T.F.P. (Centre Régional d'Enseignement Technique et de Formation Professionnelle) de Dapaong. Il accueille le projet dans son enceinte en permettant au FabLab de s'installer dans un bâtiment de trois pièces mis à disposition.

Rotary club de Tandjouaré-Dapaong dont quelques éléments de l'équipe sont membres. Ce club soutient activement le projet informatique dans son ensemble l'intégrant dans le cadre de ses actions permanentes de développement de l'éducation et de l'action professionnelle.

Activités du FabLab

Fablab Manager : Afo Moutakilou N’DOH

Informatique : formations : système d’exploitation Emmabuntüs, bureautique, multimédia, CAO 3D, maintenance et réseau…

Responsables : Roland Touk’ntiéb DAWABE, Afo Moutakilou N’DOH.

Impression 3D :

Responsables : Jean-Eude Warga BAMOUDNA, François DAME YENDOUBE, Kahar Koura Djaotoh BESSI.

Zone OrthoLab : conception et réalisation de pièces prothétiques et de prothèses grâce aux technologies additives, scanners & imprimantes 3D.

Responsables : Roberto Postelmans (association HP&O), Afo Moutakilou N’DOH, Jean-Eude Warga BAMOUDNA, Feimokib DOUTI.

Électronique : conception de circuits électroniques, programmation, réparation et amélioration des cartes électroniques, utilisation de cartes « Arduino », réemploie de déchets électroniques et promotion de l'énergie libre…

Responsables : Jacques Koffi APEZOUKE, Aimé Boukari BERARE, Victor Yabiè DJADAME KOLANI, Nanguedibia LARE.

Bois : atelier menuiserie, meubles, objets usuels, pièces et de compléments orthopédiques, sculpture…

Responsables : Mohamed KOUASSI, Charlemagne ATAYI.

Ferronnerie : soudure à l'arc, réalisation de : châssis, meubles, portes et de certains compléments orthopédiques.

Responsables : Mohamed KOUASSI, Charlemagne ATAYI.

Recyclage « Kanlou » (je ne jette pas) : collecte de sachets d’eau Pure Water et de  déchets électroniques…

Responsables :  Yobé KOUMBOUNI, Afo Moutakilou N’DOH, Jacques Koffi APEZOUKE.

Couture : broderie, stylisme, modélisme, tapisserie…

Responsables : Yobé KOUMBOUNI, Tana ALPHA.

Maçonnerie :

Responsables : Beïthien NAMMANGUE, Mintouguibe NADIEBE.

Situation : Dapaong et sa région

À l’extrême nord du Togo, la Région des Savanes, la plus pauvre du Togo, compte environ 600.000 habitants dont plus de 95% sont des ruraux vivant de l’agriculture et de l’élevage. On y cultive principalement mil, maïs, riz, haricot, arachides et coton. On y élève aussi moutons, chèvres, cochons et volailles. L’artisanat y est peu développé.

La préfecture régionale, Dapaong (environ 40.000 hab.) est située à 650 km de Lomé, la capitale ; c’est une ville de passage et de commerce, siège de l’un des 7 évêchés du pays.

La région est traversée par le principal axe routier du Togo (sud-nord), emprunté par de nombreux camions, qui dessert le Burkina-Faso et le Niger.

La région est traversée du nord-est au sud-ouest par le fleuve Oti, qui va rejoindre le lac Volta au Ghana.

Difficultés auxquelles doit faire face la Région des Savanes au nord du Togo : le climat soudano-sahélien de la région représente 6 mois de sécheresse (d’octobre à mai) qui contrastent avec les violentes pluies dévastatrices de juillet et d’août. L’absence de pluie est génératrice de disettes. Les températures varient entre 20° et 40° C selon les saisons :

  • Déficit d’infrastructures: routes, ponts, réseaux (électrique, eau potable, Internet…) ;
  • Éloignement de la capitale, des centres de décisions politiques et économiques, et des infrastructures portuaires et aéroportuaires ;
  • Une pratique sanitaire insuffisante limite actuellement la durée moyenne de vie à 45 ans ;
  • La malnutrition entraîne une forte mortalité infantile, liée aussi au coût élevé des médicaments, au nombre insuffisant de lieux de santé, au manque d’équipements médicaux, et au nombre insuffisant de personnels qualifiés ;
  • Malgré la gratuité de l’école primaire, la population souffre d’un faible taux de scolarisation (moins de 30% des jeunes filles vont à l’école). 

Points forts de la région des Savanes :

  • la jeunesse de sa population ;
  • une population travailleuse ayant l’esprit d’entreprise.


Appui et soutien étatique et administratif

  • Préfet de Tône, Christophe Yendoukoa DOUTI TCHIMBIANDJA ;
  • Préfet de Tandjouaré, Fartongue KOLANI LAMBONI ;
  • Préfet de Cinkassé, Issaka LAGUEBANDE ;
  • Préfet de l’Oti, Gbandi OUADJA ;
  • Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark DAMEHANE ;
  • Ex-Ministre des enseignements primaire et secondaire, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle, Yves Madow NAGOU ;
  • Ex-Ministre du Commerce, de l'industrie, de l'artisanat et des petites et moyennes entreprises, Yandja YENTCHABRÉ ;
  • Directeur Général de la Direction Générale des Travaux Publics, M. Kanfitine TCHEDE ISSA ;
  • Chef de service du développement et des ressources humaines au Port autonome de Lomé, Mme Abiba TCHAMDJA ;
  • Directeur du C.R.E.T.F.P. Dapaong, Lanobli SANWOGOU ;
  • Directeur régional de l’Éducation de la région des Savanes, Yawo KOUPODI ;
  • Les proviseurs des Lycées de Bombouaka, Nano, Tandjouaré, Namoundjoga, Naki-Ouest, Gando, Cinkassé.


Ce que nous avons déjà réalisé

Déjà plus de 20 ordinateurs complets de réemploi ont été fournis à JUMP Lab'Orione grâce à la coopération YovoTogo & Emmabuntüs qui cette année va acheminer 2 stations graphiques et d'autres ordinateurs reconditionnés.

En 3 ans, nous avons réalisé 13 salles informatique de 20 ordinateurs reconditionnés avec le système exploitation GNU/Linux Emmabuntüs installées dans les structures éducatives et/ou sociales suivantes : Jump Lab’Orione Dapaong, Centre Saint Louis Orione Bombouaka, Orphelinat de Mango, Lycées de Nano, Tandjouaré, Namoundjoga, Bombouaka, Naki-Ouest, Gando, Cinkassé, Asrama, Agbelouvé et « Terre des hommes » à Dapaong.

La carte ci-dessus comprenant les 13 logos représentant chacun une salle informatique permet d'un seul coup d’œil de visualiser et mesurer ce travail collectif dont JUMP Lab'Orione assure la maintenance et les formations des formateurs.

Roberto Postelmans de l'association Humanitarian Prosthetists and Orthotists (HP&O) a acheminé sur place l'imprimante 3D et le scanner, pièces maitresses de l' OrthoLab.

A quoi servira l'argent collecté ?

  • 2 kits électronique d'un total de 500 € pour deux postes électroniques, comprenant fer à souder, kits arduino, etc.
  • Outillage rudimentaire et petits matériels nécessaire au  démarrage des activités bois, fer, maçonnerie
  • Machine à coudre et à border pour l'activité couture.
  • 1 imprimante 3D Scarlette 3D à 2000 €.

Comment sera utilisé l'éventuel excédent ?

Nous envisageons dans notre futur FabLab de développer une activité de développement durable ou de recyclage dénommée « Kanlou » (je ne jette pas) pour explorer les possibilités de réemploi dans la région de Dapaong suivant les recherches de notre ami Caroline Grellier, makeuse en matériaux biosourcés et qui va être notre conseillère à ce sujet. Nous allons étudier les possibilités utiliser ses travaux sur la réalisation de matériaux de construction locaux et la réutilisation de sacs plastiques usagés. Les dons collectés supplémentaires seront affectés pour réaliser cette activité innovante dans le FabLab.





Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Donner 200 euros

Donner 500 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS

Vous êtes une entreprise ?

Devenez mécène de notre projet et boostez notre levée de fonds en abondant les dons des internautes !

En savoir plus
A

Aude Bertoncello

02/04/2018
S

Sébastien POHER

30/03/2018
M

Marc Hépiègne - 50,00 €

29/03/2018
Vive le FabLab OrthoLab de Dapaong
Signaler la page