Zanmi Ayiti

Humanitaire - Caritative

Notre association est ouverte à tous ceux qui se sentent proches d'Haïti. Elle a pour but de renforcer la connaissance réciproque et les liens de solidarité entre Haïti, La France et d’autres pays francophones. Nous récoltons des fonds pour soutenir des acteurs locaux de développement.

Nos actions en cours

À la une

Qui sommes-nous ?

POURQUOI ZANMI AYITI ?

Zanmi Ayiti a été créée en 2012 par un groupe d’amis unis par leurs liens avec Haïti et désireux de les faire perdurer en dépit de l’histoire difficile de ce pays. Ces liens sont nés d’histoires personnelles et professionnelles en Haïti mais aussi de l’attachement à l’histoire si singulière de ce pays 

UNE HISTOIRE SI SINGULIERE

La traite des noirs et l’esclavage ont fait de cette île la plus riche des colonies françaises de l’époque.

Puis, sous la direction de Toussaint Louverture, les esclaves révoltés ont vaincu l’armée de Napoléon, et arraché l’indépendance d’Haïti qui est devenue en 1804, la première république noire de l’histoire avant de devoir acheter son indépendance à la France par le paiement d’une somme colossale, entièrement acquittée et qui fait encore aujourd’hui l’objet de nombreuses réflexions et débats.   

Après un premier travail, historique et philosophique portée par Régis DEBRAY en 2004, c’est au tour d’économistes de s’intéresser aux conséquences de cette « dette ». L’économiste Thomas PIKETTY lance un projet de recherche sur l’esclavage et la dette de l’indépendance d’Haïti (juillet 2022).

Haïti a dû payer 150 millions de francs or, renégociée treize ans plus tard, en 1838, à 90 millions, pour recouvrer son indépendance vis-à-vis de la France. Ce qui était appelé compensation n’était qu’une basse forfaiture à laquelle les dirigeants haïtiens devaient s’assujettir pour éviter une guerre. Ramené aux valeurs actuelles, cela ferait un montant de 17 à 23 milliards de dollars réclamés à la France. Sans en être la seule explication, le remboursement de cette somme (sur emprunt contracté par Haïti) a contribué à ses difficultés économiques et son déclin. 

Plus récemment, l’histoire d’Haïti a été marquée par la dictature sanglante des Duvalier, chassé en 1986, l’immense espoir soulevé par l’élection démocratique du Père Aristide, prêtre des bidonvilles, à la présidence en 1990, destitué par un coup d’Etat, ramené au pouvoir par une intervention militaire internationale mais dont la dérive autoritaire et mafieuse a finalement conduit à son éviction. 

Encore plus récemment, cette histoire est marquée par le tremblement de terre de 2010 (200 000 morts), des ouragans dévastateurs, l’assassinat du Président de la République et la « prise de pouvoir » des gangs à Port au Prince qui, en cette fin 2023 continuent de semer la terreur. 

ZANMI AYITI a pour but de renforcer la connaissance réciproque et les liens de solidarité entre Haïti, La France et d’autres pays francophones.

Elle a notamment pour objet :

  • de mobiliser des ressources financières pour participer au financement des activités de ses partenaires en Haïti notamment en matière d’accès à une école de qualité, à des soins gratuits et de protection de l’environnement.
  • de motiver des bénévoles, des collectivités locales, des partenaires associatifs, universitaires et publics à s’engager sur des projets d’échanges ou de coopération avec Haïti et de les accompagner dans ces partenariats

Nous gardons nos objectifs initiaux et continuons à financer des actions concrètes dans le domaine de l’accès à l’éducation, l’accès à la santé et la protection de l’environnement. 

Mais aujourd’hui, Zanmi Ayiti veut s’ouvrir à tous ceux qui font le pari que le développement en Haïti ne peut se faire qu’avec la mobilisation, la formation et la responsabilisation de la jeunesse

C’est l’objet de DEFI JEUNES, nouveau programme d’ADEMA, notre partenaire, et pour lequel nous mobilisons des fonds mais aussi des partenariats avec les mouvements d’éducation populaire en France. 

INFORMATIONS DETAILLEES SUR ADEMA

www.ademahaiti.org

PRESENTATION DES MEMBRES DU CA DE ZANMI AYITI 

Philippe MALHERBE (président)
Formation : médecin 
Responsable de programme en Haïti puis chef de secteur santé Haïti pour Inter Aide de 1989 à 1992
Fondateur et Directeur d’Initiative Développement de 1993 à 2006
Médecin généraliste de 2006 à 2018 (MSP du Collet-de-Dèze)
Depuis 2019 : médecin hospitalier et chef de service du service de médecine polyvalente de l’hôpital LOZERE

Isabelle MONROY (Vice-Présidente)
Formation : Infirmière 
Responsable de programme en Haïti ID (programme de santé communautaire) de 1996 à 1999
Travail dans différentes structures de 2001 à 2009 (GTZ, OMS, …)
Depuis 2010 : Infirmière scolaire

Laurent COLLINET BRDYS (Trésorier)
Formation : expert-comptable
Responsable de programme ID microcrédit dans le bas nord-ouest d’Haïti pour Initiative Développement (ID) puis chef de Secteur Congo/Tchad
Directeur Administratif et Financier d’ADEMA.
Coordinateur Administration Finances et Logistique pour Avocats Sans Frontière (ASF) en République Démocratique du Congo
Depuis 2016 : Directeur Administratif et Financier de l’ONG Geres basée à Aubagne (13004 France). 

Andréa DIAZ (Trésorière-Adjointe)
Formation : gestionnaire
Responsable finances au siège d’ID à Poitiers de 2003 à 2005
Responsable finances Haïti basée à Port au Prince de 2005 à 2008
Depuis 2020 : Psychologue clinicienne après reconversion et formation universitaire ad hoc.

Isabelle FAUCON (Secrétaire)
Formation : gestion et administration
Responsable de programme Education de 2001 à 2005 en Haïti 
Chef de secteur ID en Haïti de 2002 à 2012
Responsable de programme de développement local de 2008 à 2012
Assistance Technique au « programme d’appui au renforcement de la société civile en Haïti » (PARSCH) – Union Européenne de 2013 à 2015
Coordonnatrice du CLIO (Plateforme d’ONG en Haïti) de 2015 à 2019
Depuis 2020 : Chargée d’études en France

Laure TUFFERAULT (Secrétaire-Adjointe) 
Formation : Master 2 économie sociale et solidaire  
Directrice du Comité de Bassin d’Emploi du Niortais et Haut Val de Sèvre
13 années d’expérience de coordination et gestion de projets de développement local, en France et à l’international