La collecte est terminée ! Pour plus d’informations, rapprochez-vous de l’association organisatrice Voir la page

Mon histoire

Je m'appelle Mohamed Sidy Diallo. Guinéen, je vis à Kindia. J'ai 20 ans.
Après mes études au lycée à Kindia, j'ai tenté en 2017 de rejoindre l'Europe pour offrir à ma famille une vie meilleure. Sur le chemin de la migration, au Maroc, j'ai croisé en 2018 un couple de Français, Antony et Claudie. Ils ont cru en moi et m'ont proposé leur aide pour rentrer au pays et me lancer dans un projet qui pourrait aider ma famille, mais plus globalement mon pays.
J'ai mûrement réfléchi à leur proposition et j'ai accepté de revenir en Guinée pour montrer aux jeunes comme moi que nous sommes l'avenir de notre pays et que notre place est bien ici.
Avant mon retour en Guinée, j'ai pu effectuer une 1ère formation agricole avec l'International Organization for Migration (l'OIM) au Maroc et obtenir une attestation.

A mon retour en Guinée, l'OIM m'a proposé de poursuivre ma formation au sein de la ferme pédagogique FABIK à Kondéya, Kindia.
Pendant sept mois, j'ai pu rencontrer des formateurs très pédagogues, passionnés par leur travail et avec une envie de transmettre leur savoir. A leurs côtés, j'ai pu apprendre la culture des produits maraîchers, des tubercules, mais également de la banane et de l'ananas.
J'ai également pu découvrir l'élevage des poules, des lapins et du bétail.

Cela a vraiment été très enrichissant et motivant. J'avais beaucoup de plaisir à venir travailler et j'ai pu obtenir un nouveau diplôme.

 



Mon projet

Aujourd'hui, fort de mes différentes formations et de l'expérience que j'ai acquise au sein de la ferme, je souhaite lancer ma propre exploitation agricole, plus précisément une production d'ananas. La demande est forte, ce qui laisse présager de bonnes retombées économiques dans l'avenir.

J'ai bénéficié d'un prêt de 700€ de l'association Zebunet qui m'a permis de louer un terrain et d'acheter les rejets d'ananas et ainsi de débuter mon activité.

Sur le plan technique, je suis accompagné par l'association APEK liée à l'association Guinée 44. L'APEK assure le contrôle de mes cultures et le suivi des investissements.

Mais de nombreuses dépenses restent à couvrir. En effet, il me faut rémunérer la main-d’œuvre qui m'aide durant les travaux d'entretien de la parcelle et que je mobiliserai pour la récolte. Il me reste aussi à acheter des intrants et du matériel, comme une motopompe pour irriguer mon champ.

C'est ainsi, qu'avec mes parrains, Antony et Claudie, nous mettons en place cette cagnotte.

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent que nous récolterons me permettra d'acheter tout le matériel et couvrir les frais de main-d’œuvre nécessaire à la culture de l'ananas. Tout cela s'élève à environ 2 000€. Si nous récoltons de l'argent supplémentaire, cela me permettra d'acheter des semences pour planter des cultures maraîchères à cycle court, ce qui m'offrira des revenus complémentaires dans l'attente de la récolte des ananas. Il faut en effet attendre 18 mois avant de récolter ce fruit.

Mon projet financé, toute somme supplémentaire permettra à l'association Zebunet de soutenir d'autres jeunes en Guinée qui souhaitent également se lancer dans l'agriculture, un secteur d'avenir.

Le montant récolté servira à couvrir les frais d'équipements (motopompe, outils, brouettes, pulvérisateurs, intrants, etc) et les rejets d'ananas.

Tout montant supplémentaire récolté me permettra d'acheter des semences, mettre en place des cultures maraîchères à cycle court et couvrir les nouvelles dépenses du projet.



Où en est le projet ?

Le projet a bien démarré car j'ai pu préparer mon terrain (à Friguiagbé) et planter les ananas. Les travaux de désherbage et de désouchage ont nécessité de la main-d’œuvre. J'ai ainsi embauché plusieurs jeunes de mon quartier, qui sont maintenant de vrais ouvriers dans mon exploitation. Si on m'avait dit que je serais gérant d'exploitation et que grâce à moi d'autres auraient un emploi, je ne l'aurai jamais cru !

Depuis mon retour, je me suis bien investi dans le monde agricole à Kindia. J'ai intégré une coopérative qui travaille actuellement sur le projet de jus d'ananas 100% guinéen. Nous avons créé la marque Coapik Juice. Je réfléchis également à la transformation de mes ananas, notamment proposer des fruits séchés grâce à une machine que je vais tester.

J'ai ouvert également une page Facebook pour mon exploitation : Gonlin Agriculture.



Quelle est la suite ?

Maintenant que je suis lancé, rien ne m’arrête !

La récolte des ananas est prévue à 18 mois. En février 2023 je devrai commencer à récolter les fruits de mon travail. J’espère ainsi pouvoir vendre des ananas et des rejets.

En parallèle de l’ananas, je voudrais mettre en place d’autres cultures, comme l’aubergine, et en assurer la vente.

Je souhaite également que mon histoire soit un exemple pour d’autres jeunes. J’aimerais les accueillir dans mon exploitation pour qu’ils se forment et aspirent à mener des projets agricoles. Eux aussi pourront bénéficier de prêts, nous développerons l’agriculture guinéenne et nos frères et sœurs pourront imaginer un futur dans leur pays avant d’envisager de franchir l’océan avec les dangers qui vont avec.

Mes parrains, Claudie et Antony, prévoient de venir me voir cet été. J’ai très hâte de les accueillir dans ma parcelle !

La réussite de mon projet permettra à l’association Zebunet de renforcer son partenariat avec l’APEK et de nouveaux prêts pourront être accordés à des jeunes agriculteurs.


Qui m'accompagne ?

Je suis soutenu par mes parrains Antony et Claudie.

L’association Zebunet m'a octroyé un micro-crédit de 700€ et l'APEK m'apporte un accompagnement technique.

Je suis également soutenu par la coopérative et tout mon quartier de Kenendé à Kindia.

3 180 € collectés
Objectif : 3 000 € Contribuer au projet
53 contributeurs

Partager la collecte

De migrant à agriculteur en Guinée

par ZEBUNET

Financé à 106% - 3 180€ / 3 000€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS