Zones rurales à défendre à la Croisière

Environnement

Zones rurales à défendre à la Croisière : une association de défense de la ruralité, de l'environnement et de l'agriculture contre le Parc d'Activités de la Croisière, ses extensions et contre tout projet d'urbanisation dans le quadrant sud-est de l'échangeur de la Croisière A20/RN145 (Haute-Vienne/

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Créée en 2016, l'association "Zones à défendre à la Croisière" s'adresse à tous les propriétaires, exploitants et riverains concernés par la problématique de l'existence du Parc d'Activités de la Croisière (PAC) et de ses projets d'extension.

Le PAC est installé sur 50 hectares (500 000 m2) au carrefour de l'A20 et de la RN 145, à la limite de la Haute-Vienne et de la Creuse, ex-région Limousin. Ce parc d'activités veut s'étendre sur 74 hectares supplémentaires (740 000m2) portant ainsi sa surface à près de 125 hectares (1 250 000m2).

L'association s'adresse à tous ceux qui entendent penser autrement un avenir où les enjeux liés à l'environnement (biodiversité, ressources en eau (qualité et quantité), préservation des paysages, reconnaissance du rôle des prairies dans le stockage de carbone...) mais aussi à l'agriculture (nourrir la population (circuits courts, productions sous critères de qualité... ), mise en valeur et préservation des milieux...) seront les clés du monde de demain.

L'association adhère à Limousin Nature Environnement depuis 2018 et travaille avec elle dans le but de protéger l'environnement.

L'association entend accumuler les données naturalistes, environnementales et agricoles concernant le quadrant sud-est de l'échangeur de la Croisière pour démontrer que le projet de développement et d'extension du PAC tel qu'il est conçu actuellement (s'étendre en zone rurale à l'instar des projets des années 1980/1990) doit et peut se réaliser autrement.

L'association se veut force de propositions par l'intermédiaire des relations directes qu'elle peut avoir avec les élus, par ses contributions dans la presse ou dans les enquêtes publiques ou par quelque canal que ce soit.

L'association entend porter et aider tout projet mettant en avant le caractère rural des secteurs menacés directement ou indirectement par l'urbanisation.

Pour atteindre ses objectifs, l'association a recours aux services d'un avocat du barreau de Limoges, connu pour ses compétences en droit de l'environnement et en droit de l'urbanisme.

Nous aider dans la préservation des zones rurales menacées d'artificialisation dans ce secteur, c'est atteindre des objectifs d'intérêts généraux comme la préservation de la ressource en eau, la préservation de la biodiversité, la lutte contre le réchauffement climatique, la préservation et le développement d'une agriculture traditionnelle qui entend produire sous critère de qualité tout en intégrant la préservation de l'environnement dans ses raisonnements.
Menace sur les troupeaux au Peumangeloup


Vue sur zone humide La Prugne

Siège social

26 Le Chezeau 87290 Saint-Amand-Magnazeix

Site internet

https://

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Le Club des épargnants
Le Club des épargnants
Association HUMY
HUMY
Association Club des Partenaires du RCT
Club des Partenaires du RCT
Association Pays de l'Ours - Adet
Pays de l'Ours - Adet