FR EN
Campagne Enfants déterminés

My donation

Donation amount

  • 5 €
  • 10 €
  • 50 €

Monthly donation amount

  • 5 €
  • 10 €
  • 50 €
  • 100 €
Tax deduction

Tax deduction

The donation to zoomin is tax-deductible in France, you will receive a receipt.

Your donation will only cost you 0 € after the tax deduction.

Private individual
Organization
  • Particulier : vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66 % du montant de votre don, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

L’histoire


Après les nombreux de  campagnes de déplacement et le conflit duré, le nombre de personnes ayant des besoins spéciaux et celles souffrant de maladies chroniques  ,  leurs souffrances augmentaient  et elles ont été marginalisées.

La raison à cela est le manque de projets suffisants pour les aider à surmonter leurs crises et surmonter les difficultés et les tribulations de la vie. Ils souffrent et souffrent des mêmes problèmes.

Qu'ils soient déplacés à l'intérieur du pays, résidant dans des maisons ou des camps, des résidents, ou même ceux qui retournent chez eux, ils souffrent et souffrent des mêmes problèmes. Bien qu'il existe un petit nombre d'hôpitaux qui fonctionnent gratuitement, aussi il existe des opérations qui aident les personnes souffrantes à se rétablir, mais les listes d'attente sont longues , et la question de la fourniture de l'équipement et des fournitures nécessaires est compliquée et compliquée, ce qui empêche nous de pouvoir traiter certains d'entre eux, Certains d'entre eux ont aggravé leur état de santé, et d'autres ont perdu la vie en attendant leur tour de traitement

 

en suivant  ce chemin , nous avons commencé  créer l'idée d'un projet qui permet de réduire  le temps devant certains et de leur fournir des appareils   médicaux à soigner ou de fournir  leurs besoins dans les plus brefs délais. La grave manque de établissements médicales qui les soignent est illimitée, aussi il y a grave manque de  les dispositifs médicaux (membres prothétiques - fauteuils roulants...) Les mauvaises conditions financières en général obligent les familles à donner la priorité à la nourriture, à l'eau et aux besoins très basiques, et , c'est un autre problème si on y réfléchit. Mais dans ces cas, ils ne sont pas en mesure de dépenser l'argent pour acheter des dispositifs médicaux ou des fournitures qui sont sans aucun doute coûteux ou difficiles à fournir. Ainsi, la finalité du projet découle du besoin des bénéficiaires de fournir ces appareils  importants pour leurs enfants et leurs familles afin de réduire la charge matérielle et morale qui pèse sur eux

My details

* Required fields

Priorité

Dix ans après le début de la crise syrienne, les handicaps sont répandus entre les syrien extrêmement en raison de blessures liées aux hostilités ou de dommages à l'environnement physique.

 Une récente évaluation du handicap chez les adultes dans l'ouest d'Alep et dans les gouvernorats d'Idlib et de Raqqa a indiqué un taux de 30%, soit le double de la moyenne mondiale.

L'évaluation a également montré que 45% des personnes interrogées qui ont été blessées pendant la crise, ils devraient souffrir de une invalidité permanente, telle qu'une amputation ou une lésion de la moelle épinière, et le cerveau. Cela les expose à être exclus de la réponse humanitaire malgré leurs besoins spécifiques. L'évaluation a indiqué que plus de 60 % des personnes ayant des besoins spéciaux et des handicaps qui ont été interrogées, que leur handicap a été exacerbé par la crise, et la raison la plus courante est le manque d'accès aux soins de santé et les difficultés qui empêchent de satisfaire leurs besoins de base, car beaucoup d'entre elles sont incapables de travailler en raison d'une blessure, l'accès aux moyens de subsistance est également limité, et dans les familles qui incluent des hommes handicapés, les femmes jouent souvent le rôle de chef de famille et de principal soutien de famille, s'occupant donc des personnes handicapées et les maladies chroniques est une priorité absolue dans les circonstances actuelles.

Vision morale


Toutes les personnes déplacées dans le nord-ouest de la Syrie ont des histoires différentes de souffrance, chaque histoire est un cas particulier qui diffère dans les détails, mais est similaire dans la douleur. Cela a commencé avec le début de la crise il y a dix ans, et nous pensons que la responsabilité morale que nous portons est de soutenir les blessés, les blessés, les personnes ayant des besoins spéciaux et les patients atteints de maladies chroniques, en particulier les enfants, car ils sont l'espoir et aussi les plus touchés par les effets des guerres (physiques et psychologiques), alors aider et réinsérer ces enfants C'est l'une des premières priorités, car cette aide peut être un catalyseur pour l'espoir qui s'estompe dans leur vie, et un coup de pouce à leur persévérance.

Vision humanitaire


Il ne fait aucun doute que l'être humain et l'humanité sont la norme la plus élevée qui s'enracine dans les interventions, les réponses rapides et la préservation des droits de l'homme. C'est l'objectif suprême, quel que soit de race, de couleur et de religion, d'effondrement et de désintégration.

My summary

Summary

Selection

Donation

Donation

0

Your contribution to the functioning of HelloAsso. Why? - Change

Total

HelloAsso is a social and solidarity company, which provides for free its payment technologies to the organism zoomin. A contribution to the functioning of HelloAsso, updatable and optional, is proposed to you before the validation of your payment.

Le rapport


La Syrie reste l'une des situations d'urgence humanitaire les plus complication  au monde, toujours embourbée dans les hostilités en cours,  qui ont fait des centaines de milliers de morts, causé l'une des pires crises de déplacement de notre époque et conduit à la destruction généralisée d'infrastructures civiles et agricoles, y compris des maisons , écoles, établissements de santé, systèmes d'approvisionnement en eau et d'irrigation.

Aujourd'hui, 13,4 millions de personnes en Syrie ont besoin d'une aide humanitaire - une augmentation de 21 % par rapport à 2020 - avec des besoins de plus en plus exacerbés par le ralentissement économique (HNO mars 2021). De plus, près de 12 000 enfants ont été tués ou blessés depuis 2011. Près de la moitié des enfants syriens n'ont connu qu'une crise permanente, car depuis qu'ils sont entrés dans leur vie, elle a été la lumière des feux de la crise et de la guerre - environ 2,45 millions dont ont été en dehors de l'école en 2020 seulement - cela signifie qu'une génération entière risque de se perdre.

Depuis le début de la crise, l'économie a subi des dommages irréparables, où les prix des matières premières ont grimpé en flèche. On estime que plus de 90 % de la population vit désormais en dessous du seuil de pauvreté. La propagation de la pandémie de COVID-19 a accéléré ce ralentissement économique, réduisant les opportunités de génération de revenus déjà rares dans un contexte où l'on estime désormais que 50 % de la population en âge de travailler est déjà au chômage.

Elaf travaille en partenariat avec d'autres partenaires de protection pour lutter contre l'adoption croissante de stratégies d'adaptation négatives et nuisibles en raison du contexte actuel. Cela inclut le mariage des enfants et le travail des enfants dans ses pires formes, ainsi qu'une exposition accrue à la violence domestique telle que le viol conjugal, le harcèlement sexuel et la violence psychologique de la part des membres de la communauté et de leurs proches. Les partenaires de protection notent une augmentation constante de l'adoption de mécanismes d'adaptation néfastes en réponse à la lutte contre la situation économique précaire exacerbée par les impacts du COVID-19 sur les sociétés et les marchés, conduisant notamment à des abus de protection de l'enfance et à des violences sexistes. (La violence sexiste). (Aperçu des besoins humanitaires de 2021 : République arabe syrienne, mars 2021).

En fin de compte, il semble que pour survivre toute la population syrienne soit obligée de dépendre des produits chimiques pour traiter l'eau potable fournie par la communauté humanitaire. En outre, 36% dépendent d'alternatives à l'eau courante et de méthodes d'approvisionnement en eau souvent dangereuses pour répondre ou compléter leurs besoins en eau, et au moins 70% de leurs eaux usées sont rejetées sans traitement et au moins la moitié des systèmes d'égouts ne fonctionnent pas. Environ 29 % des déchets sont éliminés de manière inappropriate.

Tout ce qui précède s'ajoute au fait que le nombre total de suicides dans la région a fortement augmenté au cours de la dernière année, bondissant de 86% au cours des trois premiers mois de 2021 par rapport à 2020. Selon Save the Children, près d'un suicide sur cinq Dans le nord-ouest de la Syrie sont enregistrés des enfants, avec 246 suicides et 1 748 tentatives de suicide enregistrés en 2020. Parmi ceux qui ont tenté de se suicider, au moins 42 ont 15 ans ou moins, tandis que 18% sont des adolescents et de jeunes adultes dont Entre 16 et 20 ans, l'augmentation de ces chiffres dans un contexte de détérioration continue des conditions de vie des habitants du nord-ouest de la Syrie est causée par la pauvreté, le manque d'éducation et d'emploi, la violence familiale, le mariage des enfants et la séparation de la relation.

Tous les chiffres précédents montrent les prix élevés des matériaux de base ainsi que la difficulté d'assurer les besoins de base et le nombre élevé de cas de violations de la protection, l'ampleur de la détérioration de la situation humanitaire dans le nord-ouest de la Syrie, qui a un double impact négatif sur enfants en général, car la sécurité de leurs besoins est négligée afin de garantir les besoins des enfants. La famille de base en raison de la situation de vie difficile, et cela affecte de plus en plus d'enfants à besoins dispositifs médicaux, comme nous l'avons mentionné, et par conséquent, les violations de la protection et la situation vont s'aggraver et s'exacerber.