HUMAN SCALE - la petite échelle

par Zutano BaZar

Faire un don

HUMAN SCALE - la petite échelle

par Zutano BaZar

Faire un don

Trio féminin pour lieux du quotidien

Un territoire. Montval-sur-Loir. Ses habitants. Leurs quotidiens. Cinq lieux de création hors norme. Un hôtel restaurant, un bar tabac, une industrie, une agence bancaire, un lieu surprise.
Une pièce dansée pour ces lieux. Une chorégraphe. Trois interprètes. La question universelle de nos corps vieillissant. Un processus créatif inédit. Un défi à plusieurs échelles.
Un maître mot : l'humain.


Bienvenue dans l'aventure HUMAN SCALE - la petite échelle


Nous avons donné la parole aux lieux qui accueillent la création dans leurs murs.
Ces témoignages sous formes de courtes interview autour des cinq questions : Leur lieu, leur rencontre avec Florence Loison, chorégraphe, pourquoi ils ont dit oui à HUMAN SCALE - la petite échelle, leur rapport à la danse et à la vieillesse.

Pour voir les premières interviews cliquez sur les images ci-dessous...

undefined


undefined


undefined



 Florence Loison imagine un projet chorégraphique à échelle humaine...


" Je vais recommencer par ici, juste là, à côté de moi. Regarder ce que l'on ne voit pas, ce que l'on ne voit plus.
Ce qui existe dans les corps quand on va à la boulangerie, lorsque l'on se rend à la pharmacie, que l'on va travailler dans son usine ou que l'on se rend au supermarché. "
Florence Loison, chorégraphe


" Au départ, c'est simple, je suis partie de la ville pour la campagne.
C'est pas grand chose mais ce mouvement m'a permis de renouveler mon regard sur mon environnement immédiat.
J'ai un passé ponctué régulièrement de voyages à l'étranger et cela m'est plutôt facile.
Mais là, cette nouvelle mobilité très proche m'a permis de me poser la question de comment et où danser, là où j'habite.
J'ai commencé à regarder mieux ceux qui m'entourent.
Comme eux, je fréquente la rue, le tabac-presse, la banque, le café du coin, le supermarché, le marché de plein air et pourtant, on ne se rencontre pas.
Ici, comme souvent ailleurs en France, la danse contemporaine c'est pour un petit nombre.

Et puis, si la frontière est une obsession pour moi, la transmission en est une autre.
J'ai eu besoin de me pencher sur ces questions de relations inter-générationnelles, de transformation dans le fait de prendre de l'âge, des rituels à (ré)inventer, de nos corps "en cours" de vieillissement.

HUMAN SCALEa commencé à prendre vie.
"À taille humaine" ou "À échelle humaine" pourrait-on traduire.
Pour danser dans des petits lieux, des lieux invisibles parce que quotidiens.
Des lieux qui sont déjà des lieux de création de lien social. Alors, pourquoi pas des lieux de création artistique ? Et pourquoi pas dans des lieux de travail, des usines ?

Ce ne sera pas une performance ou un impromptu.
Ce sera une pièce écrite pour des lieux, inspirée par ces lieux.
Les gens y seront accueillis comme ils viennent au théâtre. La fonction du lieu fera momentanément place à l'art, le temps d'un spectacle.

Danser partout où c'est possible

Une phrase de la chorégraphe allemande Pina Bausch a été reprise par le réalisateur Wim Wenders pour son film-documentaire pinaen 2011 : Dansez, dansez, sinon nous sommes perdus.
Cette phrase résonne à la fois comme un appel à prendre des risques et celui de l'urgence humaine.
Ça me va, ça.
L'humain d'abord. "

undefined

... pour lui donner vie dans un processus de création inédit

" La commune de Château-du-Loir, devenue Commune Nouvelle de Montval-sur-Loir, prend le pari avec moi depuis 2016 d'imaginer une résidence "Plateau Danse" qui m'est confiée pendant 4 ans.
Grâce à ce soutien, j'ai pu pousser les portes de lieux sur la commune et cinq ont répondu présents : l'Hôtel de la Gare, le Bar tabac Le Celtique, ARO Welding Technologies, l'agence du Crédit Mutuel et un lieu surprise.
Depuis septembre 2017, je vais et viens entre le studio de danse et ces lieux, seule et avec le reste de l'équipe artistique : danseuses, créatrice lumière/scénographe, créateur vidéo, photographe...
On travaille pendant que les lieux sont ouverts aux usagers et aussi quand ils sont fermés.
On pousse certains objets mais pas trop, on fait avec les lieux, leur fonction mais surtout leur âme.
On apprend à se connaître, on négocie la place de chacun dans ce partenariat hors-norme.
Il n'y a pas d'habitude, de règles, il faut tout inventer. On fait un pas les uns vers les autres perpétuellement.

Nos corps se déposent, nos gestes entrent progressivement dans ces nouveaux décors.
Ça y est, c'est "normal" de voir des danseuses au travail dans le bar, le restaurant, la banque...
Avec ceux qui nous accueillent, on parle de danse. À quoi ça sert, pourquoi tel mouvement, pourquoi du texte, pourquoi de l'image, pourquoi ? Comment ? aussi...
Les commentaires des usagers, passants, patrons se font entendre parfois... "On dirait la Joconde"... Certains nous applaudissent, d'autres bougonnent de notre présence qui "dérange". Tout va bien, c'est la vie. "

Focus sur “la petite échelle”

>>> la petite échelle, c'est quoi ?
C'est un trio féminin écrit pour des lieux du quotidien, en leurs espaces contraints, qui bouscule les codes de création et de représentation d'un spectacle.
En simple, "c'est le même processus de création dans une "boîte noire" mais dans un théâtre très particulier qui change toutes les règles ! J'emprunte le lieu pour le transformer momentanément en lieu de spectacle. Le trio aura un écho différent, selon qu'il existe dans un bar ou une agence bancaire, c'est tout l'enjeu."

Cette pièce évoque le corps vieillissant, en liant des corps plus vieux ou "à vieillir" aux corps jeunes qui se transforment.
Pour cela, Florence Loison met en scène trois personnages féminins pour se confronter à la question du temps dans un étrange rituel.

>>> Une matière chorégraphique puisée de ses rencontres sur le territoire : ses habitants, ses lieux, ses jeunes, ses vieux
la petite échelle prend tout son sens sur un territoire castélorien où une population vieillissante très présente traverse l'ensemble de ces lieux de vie, de croisement, de rencontre.
En menant des ateliers artistiques auprès de publics d'âges différents - de la maternelle au troisième âge, Florence Loison nourrit sa création d'échanges inter-générationnels.
Pour exemple : l'an dernier, Florence Loison a provoqué une rencontre artistique entre des résidents de l'EHPAD La Pléiade / Centre Hospitalier et la classe de 1ère année CAP Agent Polyvalent de Restauration du Lycée Maréchal Leclerc de Hauteclocque de Montval-sur-Loir. Ce travail a donné naissance à un objet chorégraphique - DANS NOS PEAUX. L'aventure continue cette saison avec une classe de 35 jeunes filles en Première Accompagnement, Soins et Services à la Personne.



>>> Pourquoi cette pièce est-elle une “création innovante”?
HUMAN SCALE - la petite échelle permet de rassembler des forces vives - publiques et privées - de ce même territoire et offre l’opportunité d’une rencontre entre des mondes souvent opposés, ou du moins, de culture totalement différente.
Une volonté commune les anime : faire exister une permanence artistique sur leur territoire. “La culture pour tous” doit aller au-delà de ses promesses et s’inscrire véritablement dans une politique culturelle complexe sollicitant les habitants du territoire et reliant tous ses recoins, même les plus éloignés du champ artistique.
HUMAN SCALE - la petite échellea permis, à travers sa production, de faire l’exemple d’un “mécénat culturel de proximité” inventé par les acteurs du projet.


Nos envies...

> de danser dans des endroits du quotidien, a priori pas faits pour recevoir un spectacle,
> de partager des moments de danse insolites avec d’autres,
> de changer les codes, bousculer les habitudes, renverser l’usage des lieux, traverser des frontières,
> d’impliquer des personnes éloignées du milieu de la danse dans la création, la production et la diffusion de cette pièce,
> de mettre l’humain au centre de la réflexion et du processus de création,
> de rencontrer ceux qu’on ne croise jamais,
> de danser la question du temps,
> de convoquer notre future vieillesse et celle que l’on voit aujourd’hui,
> de partager cela avec les plus jeunes,
> d'oser tout simplement,

...peuvent aussi devenir les vôtres aujourd'hui.


Alors à vous de jouer !

Grimpez plus haut sur l'échelle de l'humain,
voyez autrement,
plus loin,
hors des sentiers battus,
réinventez l'habituel...

Soyez le passeur d’un message poétique, culturel, politique, collectif et universel : une création artistique qui se veut reliante et rend possible la réunion de différents acteurs d’un même territoire au cœur d’une même envie. De l’habitant à la collectivité publique, de l’artiste au commerçant, de l’initié au néophyte, du corps grandissant au corps vieillissant, nous sommes tous concernés/impliqués dans ce projet.
Pariez avec nous sur cette “petite échelle” et aidez là à devenir plus grande encore, à se développer ailleurs, autrement, dans de nouveaux territoires et dans leurs propres espaces du quotidien.

Contribuez à faire circuler la danse et l’art vivant, partout et surtout là où ça n’existe toujours pas !


Venez découvrir cette création atypique lors des premières représentations

Mercredi 14 Novembre 2018 à 20h00 - Lieu surprise - Montval-sur-Loir
Jeudi 15 Novembre 2018 à 14h00 et 19h30 - Agence Crédit Mutuel - Montval-sur-Loir (gratuit)
Vendredi 16 Novembre 2018 à 10h30 et 18h00 - Bar tabac Le Celtique - Montval-sur-Loir (gratuit)
Samedi 17 Novembre 2018 à 11h00 et à 20h00* - Hôtel restaurant de la Gare - Montval-sur-Loir (gratuit)

*L’Hôtel de la Gare propose une soirée dîner-spectacle avec le repas à l’issue de la représentation à 35€/personne (apéritif compris). Les enfants peuvent avoir accès à un “menu enfant” hors de ce tarif.


RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS
Service culturel de Montval-sur-Loir
au 02 43 79 47 97 / lacastelorienne@montvalsurloir.fr
Entrée GRATUITE !
Les jauges étant extrêmement limitées, la réservation est obligatoire auprès du service culturel.



Des lieux, des talents et des soutiens derrière ce foisonnement créatif novateur

>>> Biographie de Florence Loison

undefined

Florence Loison est danseuse, chorégraphe et directrice artistique de la compagnie Zutano BaZar, implantée en Sarthe. Formée en Afrique, en France, en Allemagne et aux Etats-Unis, son geste éclot dans le voyage.

Elle place son travail depuis plus de quinze ans sur la question des frontières. Auteure de pièces écrites et de performances in-situ, elle aime travailler dans les deux sens, chaque contexte lui permettant une expression de sa liberté différente et complémentaire.

Chanteuse de rock, reliée régulièrement à des metteurs en scène et intriguée par les arts numériques, sa recherche est protéiforme.

Zutano BaZar - Plateforme pluridisciplinaire autour du geste, accueille régulièrement divers auteur(e)s d’ici et d’ailleurs dans son sillon. La compagnie s’investit pleinement dans les pratiques amateurs et la multiplicités des possibles, pour que la danse existe partout.

Zutano BaZar et Florence Loison sont “artistes associés” pour trois ans à la commune nouvelle de Montval-sur-Loir (72) pour une résidence “Plateau Danse” incluant soutien à la création, diffusion de ses pièces, programmation et actions culturelles.

Florence Loison travaille actuellement à la création d’un lieu artistique implanté dans la commune de Dissay-sous-Courcillon (72).

La compagnie est membre fondateur de D.O.G / Danse Grand Ouest, rassemblement de lieux dirigés par des artistes chorégraphiques en régions Pays de la Loire, Bretagne et Normandie.



>>> Aux côtés de Florence Loison, une équipe artistique plurielle...



POURQUOI AVOIR DIT OUI À HUMAN SCALE?

Marjorie Kellen - interprète et assistante chorégraphe
Pour prendre le temps d'écouter les corps vieillir.
Pour rendre visible l'invisible des lieux et des personnes qui les traversent.
Pour la jouissance de la transformation.

Marie Dissais - interprète
Bien avant le théâtre, la musique et la danse ont été ma première berceuse et mon premier langage. J'ai saisi avec joie l'opportunité de ce retour aux sources. La liberté et la créativité des interprètes sont au cœur du travail de Florence. Faire partie de cette équipe plurielle et engagée est une chance.

Pauline Yvard - interprète
L'énergie débordante et l'engagement que Florence déploie m'ont toujours touchés.
Son univers chorégraphique déplace les codes et permet en tant qu'interprète de se questionner et de voyager dans la pluridisciplinarité. HUMAN SCALE est pour moi une rencontre humaine sensible tout terrain que j'affectionne particulièrement.

Clémentine Pradier - scénographie et création lumière
Pour réfléchir à comment vivre avec mes vieux, pour comprendre comment vieillir avec des jeunes.
Parce que ma représentation des générations était partitionnée et non pas liée, et qu'au fond de moi j'espère ce lien pour ma vie et ma société rêvée.
HUMAN SCALE traverse, en plus des âges, nos rôle et nos organisations sociales. Travailler avec des personnes qui ne font pas partie de mon milieu et qui permettent ce projet par l'ouverture de leur lieu, de leur commerce, de leurs compétences, de leurs budgets : de leur ville à l'échelle où ils peuvent.
Et surtout, surtout, discuter avec tous ces gens de cette pudique question du temps.

Jérémy Justice - Création vidéo
L'image, celle de notre époque, est immédiate. Elle suit la rapidité et l'éphémère des réseaux sociaux.
Mais pour moi l'image est avant tout du temps : passé, présent, futur.
Cette pièce parle de la transformation du corps, et cette transformation s'inscrit dans un temps. L'image par les traces qu'elle laisse ou les visions qu'elle propose raconte cette Échelle de temps Humain.

Et aussi... CSZ Photographie, Denis Monjanel, Loran Pottier - Cie Youplaboom, Pierre Sarzacq, Élodie Cesbron, les membres du Conseil d'Administration de Zutano BaZar

Coproduction : Service Culturel de Montval-sur-Loir
Soutiens financiers : ARO Welding Technologie (mécénat), CréAvenir / Crédit Mutuel / SPEDIDAM / Région Pays de la Loire
Partenaires :
– Lieux de diffusion et de création : Mmes Homo-Sevault-Lauburge, Hôtel-restaurant de la Gare, Banque Crédit Mutuel, Bar-tabac Le Celtique et ARO Welding Technologies – Montval-sur-Loir
– Autres partenaires de la création : Lycée Professionnel Maréchal Leclerc de Hauteclocque et l’EHPAD La Pléiade du Centre Hospitalier, CCAS Les Vertolines – Montval-sur-Loir

Crédits photos : CSZ Photographie // Zutano BaZar // Lalunela Post-productions
Site internet : www.zutanobazar.fr // Facebook - Youtube - Viméo : Zutano BaZar

Donner 5 euros

comme 1 repas copieux pour une personne pendant les intenses résidences

> Une ride en moins et notre gratitude éternelle

Donner 10 euros

comme 2 mètres de Velcro pour coller toutes nos idées

> Une recette de grand-mère qui fonctionne

Donner 25 euros

comme 1 aller-retour en voiture Le Mans-Montval-sur-Loir pour les danseuses

> Une macarena à la discothèque locale, le Kirghiz

Donner 35 euros

comme 1 facture mensuelle de télécom’ & internet pour nous “rapprocher de l’essentiel”

> Une photo de la pièce par CSZ Photographie

Donner 50 euros

comme 1 tirage de 150 superbes affiches

> Une boule à facette pour swinguer jusqu’au bout de la nuit

Donner 80 euros

comme un aller-retour en train pour la scénographe

> Un pot offert à Montval-sur-Loir avec l’équipe de HUMAN SCALE

Donner 150 euros

comme une journée de travail pour la chargée de production

> Une magnifique création surprise retraçant cette folle aventure artistique

Donner 250 euros

comme une journée de répétition pour un interprète

> Le secret de l’élixir de jeunesse

Donner 800 euros

comme une semaine d’hébergement pour toute l’équipe

> Un extrait de la pièce dans votre lieu ou un lieu ami que vous pourrez convaincre !

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
A
Andrée ROULET
14/11/2018
C
Clément Longin
13/11/2018
C
Corinne Guimezanes
10/11/2018
Signaler la page