Associations sportives : Quelles sont leur particularités ?

Un peu de numérique dans votre association ?

Découvrez HelloAsso

Comparées aux autres associations loi 1901, les associations sportives présentent des particularités, aussi bien au niveau de leur création que de leur organisation. Leur principal point commun ? L’obligation d’avoir un objet social. Cela peut être la promotion d’une discipline sportive, ou bien la mise en place d’une pratique sportive (cours, embauche d’entraineurs, organisation de manifestation sportive…). Dans les deux cas, les associations sportives sont soumises à des dispositions administratives obligatoires ou facultatives selon le cas. C’est ce qui fait leurs particularités. Les détails.

Quelles sont les spécificités des associations sportives ?

Contrairement aux autres associations, les associations sportives ont l’obligation légale de se conformer à certaines démarches administratives pour être reconnues en tant que telles.

La création

L’association sportive est considérée comme un établissement d’activités physiques et sportives ou EAPS. À ce titre, elle doit se déclarer à la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports ou DDJS dont dépend son siège social conformément aux articles L.322-3 et R.322-1 du code du sport.

Cette déclaration permet à l’administration Jeunesse et Sports de connaitre l’existence de l’association afin de mener des missions de :

  • Contrôle de l’hygiène et de la sécurité des pratiques ;
  • Vérification de l’honorabilité des encadreurs, notamment de leur casier judiciaire.

À noter que toutes ces missions entrent dans le cadre de la protection et de la sécurité des usagers.

L’agrément

L’agrément jeunesse et sport est un sésame que toute association sportive doit avoir. C’est un label de qualité qui assure le bon fonctionnement de l’association.

L’agrément est accordé par la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports sur demande de l’association via le formulaire téléchargeable sur le site de la DDJS du département de son siège social.

Bon à savoir

L’association sportive doit adopter un règlement intérieur conforme aux règles prévues par la fédération sportive à laquelle elle est rattachée pour obtenir l’agrément jeunesse et sport. Par ailleurs, le règlement doit mentionner une clause spécifique relative à la lutte contre le dopage.

L’affiliation

Toute association sportive dont l’objet social est la mise en place d’une pratique sportive doit intégrer une fédération sportive nationale. C’est ce qu’on appelle l’affiliation.

Entre autres, l’affiliation permet de :

  • Participer aux compétitions sportives organisées par la fédération en question ;
  • Suivre les formations, stages et dispositifs mis en place par les instances fédérales.

Bon à savoir

Pour s’affilier à une fédération sportive, l’association sportive doit contacter directement le comité départemental de sa discipline.

L’affiliation d’une association sportive à une fédération sportive agréée par l’État vaut agrément conformément aux dispositions de l’article L. 131-8.

Pour en savoir plus sur les fédérations, cliquez ici

Les encadreurs et les éducateurs sportifs

Tout encadreur et éducateur sportif d’une association sportive doit répondre à certaines exigences pour pouvoir encadrer une activité physique et/ou sportive et être rémunéré :

  • Posséder une qualification homologuée ;
  • Se déclarer auprès de la direction départementale de la Jeunesse et des Sports de son lieu d’activité principal. Celle-ci vérifiera la validité du diplôme du demandeur, son aptitude physique ainsi que sa moralité.
  • Avoir une carte professionnelle Jeunesse et Sports.

Ainsi, pour tout embauchage d’un encadreur ou d’un éducateur sportif, le président de l’association ou tout autre membre habilité doit vérifier la carte professionnelle de l’intéressé et afficher une copie dans l’enceinte de l’association.

Attention, toute association sportive qui emploie des personnes ne satisfaisant pas aux obligations des articles L. 212-1, L. 212-2 et L. 212-9 peut se voir retirer son agrément.

Quid de l’agrément jeunesse et sport

Pour être agréée, l’association doit adopter des statuts comportant les dispositions suivantes, fixées par l’article R. 121-3 du Code du sport :

Un fonctionnement démocratique

  • Participation de chaque adhérent à l’assemblée générale ;
  • Désignation du conseil d’administration par l’AG au scrutin secret et pour une durée limitée ;
  • Nombre minimum par an des réunions de l’AG et du CA ;
  • Et les conditions de convocation aux assemblées générales à l’initiative d’un certain nombre de leurs membres.

Une gestion transparente

  • Tenue d’une comptabilité complète de toutes les recettes et de toutes les dépenses ;
  • Le budget annuel est adopté par le conseil d’administration avant le début de l’exercice ;
  • Les comptes annuels sont soumis à l’assemblée générale dans un délai inférieur six mois à compter de la clôture de l’exercice ;
  • Tout contrat ou convention passé entre le groupement, d’une part, et un administrateur, son conjoint ou un proche, d’autre part, est soumis pour autorisation au conseil d’administration et présenté pour information à la plus prochaine assemblée générale.

Égal accès des femmes et des hommes à ses instances dirigeantes

En d’autres termes, la composition du conseil d’administration doit refléter la composition de l’assemblée générale.

Bon à savoir

L’agrément jeunesse et sport permet à l’association sportive :

  • D’obtenir des aides de l’État : subventions provenant du Centre National pour le Développement du Sport (CNDS), dispositif « plan sport emploi »…
  • De bénéficier d’avantages ou d’allègements : URSSAF, Conseil Régional, municipalités…

Par ailleurs, la demande d’agrément doit être accompagnée :

  • D’un exemplaire des statuts et du règlement intérieur ;
  • Des procès-verbaux des trois dernières assemblées générales ;
  • Des bilans et comptes d’exploitation des trois derniers exercices.

Nous vous recommandons aussi :

Création d’une association de parents d’élèves : Que connaître ?

Création d’une association de spectacle vivant : Tout savoir !

Création d’une association dans le secteur de l’animation : Les points particuliers à connaître

Les associations et les clubs ont enfin leur newsletter !

Vous souhaitez savoir ce qui se dit dans le monde associatif ? Ne perdez pas le fil !
Chaque mois, l’équipe HelloAsso vous sélectionne un condensé des actualités du secteur.