Comment choisir la banque de son association ?

Un peu de numérique dans votre association ?

Découvrez HelloAsso

Conformément à la loi du 1er juillet 1901, la création d’une association ne nécessite aucunement l’ouverture d’un compte bancaire lié à son activité. Sauf sous réserve des dérogations prévues par la loi. Néanmoins, dans le cadre d’une bonne gestion des dépenses et des recettes, mais aussi pour des questions de transparence, il reste judicieux, voire incontournable, pour les associations, dont l’organisation et les activités entrainent certains besoins financiers de posséder un compte associatif auprès d’une banque. C’est notamment sur celui-ci que pourront directement être versés les cotisations des membres, les subventions ou encore les dons associatifs. Mais, encore faut-il choisir la banque idéale. Les détails !

Ouverture d’un compte bancaire : banque traditionnelle, néobanque ou banque en ligne ?

Comme l’ouverture d’un compte bancaire n’est pas obligatoire pour les associations, le choix de l’établissement bancaire n’est également soumis à aucune condition. De ce fait, elle se fait librement et en fonction des besoins et des attentes de chacun. Ainsi, chaque association pourra opter soit pour les offres d’une institution bancaire et mutualiste ou bien pour un établissement bancaire dématérialisé sur internet. Évidemment, chaque option présente des avantages et des inconvénients.

Banque traditionnelle : une valeur sûre

Contrairement à ce que certains peuvent penser, il est tout à fait possible pour n’importe quelle association de souscrire un compte associatif auprès d’une banque physique traditionnelle. À l’instar de La Banque Postale, Crédit Agricole, Société Générale, BNP ou encore Crédit Mutuel. Le principal avantage de ces types d’institutions bancaires : leurs services sur mesure et leurs outils spécifiques aux associations. Ceux-ci permettent d’ailleurs de faciliter les différentes opérations financières :

  • Paiements ;
  • Collecte de dons ;
  • Subventions ;
  • Encaissement des cotisations ;
  • Etc.

Certaines banques proposent également des packs spécialement dédiés aux associations avec des prestations de base liées au compte courant. En plus de ces packs adaptés, les banques traditionnelles proposent aussi des offres de financement très intéressantes. Telles que :

  • Les financements immobiliers
  • Les financements de matériels
  • Les avances sur subventions, la gestion de trésorerie, etc.

Mais, pas seulement ! À cela s’ajoutent également les divers produits et services bancaires. Pour ne citer que :

  • Les prestations d’assurances (couverture multirisque ou assurance sur compte bancaire) ;
  • Compte à terme ;
  • Les options de placements (Livret A Associations, compte à terme, portefeuille dans un OPCVM, Investissement socialement responsable , etc.).

Cependant, avec tous ces services à la carte, les frais bancaires peuvent très vite exploser. D’autant plus que ces prestations sont souvent facturées en supplément de la carte bancaire et des services basiques déjà proposés à prix fort. Sans oublier les frais cachés. Par ailleurs, l’ouverture d’un compte bancaire auprès d’une institution bancaire traditionnelle peut prendre énormément de temps. En effet, il faut penser à prendre rendez-vous auprès d’un gestionnaire de compte. Et sur ce point, il n’est pas toujours évident de trouver un terrain d’entente sur le créneau qui correspond à chacun. Il faudra également se rendre en agence.

Témoignage :

 » Selon notre expérience, le Crédit Mutuel est la meilleure option pour les assos! »

KLAC: Kaleidoscope Laboratoire Culturel

Banque en ligne : une alternative de plus en plus choisie

Les banques en ligne et les néobanques constituent également des alternatives très alléchantes pour les associations. De plus, désireuses de satisfaire toutes les exigences et les besoins de ces dernières, la plupart d’entre elles proposent désormais des prestations expressément prévues pour les organismes associatifs. À savoir des applications et des outils à la fois performants et innovants qui permettent de simplifier leur gestion et leur comptabilité au quotidien. Mais pas que ! L’ouverture d’un compte auprès d’une banque digitale vous donne aussi la possibilité de bénéficier de :

  • Un compte courant avec un IBAN
  • Une application de gestion simplifiée des dépenses
  • Une carte MasterCard
  • Des cartes bancaires virtuelles

En parallèle, l’association peut également réaliser des opérations en devises. Et cela, à des prix défiant toute concurrence. D’ailleurs, en termes de prix, les banques digitales présentent un net avantage comparé aux banques classiques. Effectivement, avec des tarifs 4 à 5 fois moins élevés, elles permettent de faire de très belles économies. À cela s’ajoutent la gratuité des cartes bancaires et les opérations bancaires n’exigeant aucun frais supplément. En outre, en s’appuyant principalement sur les nouvelles technologies (internet, smartphones et tablettes), l’ouverture d’un compte ainsi que toutes les opérations liées se font entièrement en ligne.

Seul petit bémol

N’étant pas considéré à proprement parler comme une vraie banque, mais plus comme un établissement de paiement, l’agrément des banques digitales ne leur permet pas de proposer d’option de financement ou encore des solutions de placement. L’association ne pourra donc pas bénéficier de compte à découvert et devra anticiper les décalages de trésorerie.

 

💡 Conseils
Nous vous recommandons de vous renseigner auprès de votre banque personnelle. Déjà cliente auprès celle-ci, elle est souvent plus a même de vous proposer des offres intéressantes pour votre association.
N’hésitez pas à renouveler l’opération avec plusieurs membres du bureau afin d’obtenir un panel comparatif intéressant !

Les prérequis pour ouvrir un compte associatif

Quelle que soit la banque choisie, l’ouverture d’un compte associatif nécessite de fournir les pièces suivantes :

  • Procès-verbal de délibération désignant le ou les responsable(s) du compte avec la copie des pièces d’identité du ou des mandataires ;
  • Statuts à jour qui doivent être datés et dument signés par le président ;
  • Extrait de l’avis de publication au JOAFE ou journal officiel des associations et fondations d’entreprise ;
  • Récépissé de déclaration de l’association à la préfecture ;
  • Liste des membres de l’association ;
  • Justificatif d’adresse du siège social.

Besoin de financements pour votre projet associatif ?

Faites appel à votre communauté pour financer un projet qui compte pour votre association ! Créez et personnalisez votre page de crowdfunding sur HelloAsso : c’est entièrement gratuit et vous bénéficiez de l’accompagnement d’une équipe experte !

Nous vous recommandons aussi :

Les associations et les clubs ont enfin leur newsletter !

Vous souhaitez savoir ce qui se dit dans le monde associatif ? Ne perdez pas le fil !
Chaque mois, l’équipe HelloAsso vous sélectionne un condensé des actualités du secteur.