Mécénat d’entreprise : Comment en bénéficier ?

Un peu de numérique dans votre association ?

Découvrez HelloAsso

Le mécénat d’entreprise fait partie des nombreux moyens dont disposent les organismes associatifs pour financer leurs activités. Ainsi, en 2017, les dons des entreprises aux associations ont représenté près de 3 milliards d’euros. C’est ce que rapporte une récente étude de Recherches et Solidarités. Toutefois, il faut savoir que seules les organisations d’intérêt public et d’intérêt général peuvent en bénéficier. Alors, comment procéder pour sa demande de mécénat ? Tout de suite les détails.

Mécénat d’entreprise : de quoi s’agit-il exactement ?

Comme son nom l’indique, le mécénat d’entreprise est un dispositif qui permet à une société de verser un don à une association loi 1901. Dès lors, selon la forme du don, il existe deux types de mécénat :

  • Le mécénat financier qui correspond bien évidemment aux apports en numéraire
  • Le mécénat en nature qui peut prendre la forme d’un don mobilier (équipements…), immobilier (locaux…) ou humain (main d’œuvre, prestation de services…)

Sachez néanmoins que ce mode de financement d’une association ne concerne pas toutes les sociétés. En effet, il n’est pas envisageable pour les microentrepreneurs et les entreprises qui bénéficient d’une exonération totale à l’IS. Il est en revanche possible pour toutes les entreprises assujetties à l’IR et à l’IS. Et ce, peu importe la nature de leur activité et leur régime réel d’imposition. De même, il est applicable aux professions libérales et aux entreprises individuelles.

Bon à savoir

Le mécénat d’entreprise donne droit à un crédit d’impôt pour le donateur. Celui-ci peut alors compter sur une réduction fiscale à hauteur de 60 % de sa contribution dans un plafond de 5/1000 de son chiffre d’affaires HT.

Association loi 1901 : comment effectuer sa demande de mécénat ?

Il n’y a pas à dire, les entreprises constituent d’intéressantes et de potentielles sources de financement pour les associations. Mais, encore faut-il réussir à les convaincre ? Aussi, pour vous aider dans votre demande de mécénat, voici quelques points à ne surtout pas négliger.

Présenter un dossier unique et convaincant

Bien entendu, votre association n’est certainement pas la seule à envoyer sa demande de mécénat à une entreprise. Notamment s’il s’agit d’une société qui jouit d’une grande renommée. C’est pourquoi il convient de soumettre un dossier qui fera la différence. Autrement dit, un dossier qui motivera votre mécène potentiel à en savoir davantage. Et cela, afin de lui donner envie de vous rencontrer.

Préconiser une bonne préparation avant le montage du dossier

Effectivement, il est essentiel de vérifier certains éléments avant d’élaborer votre demande. Il en est ainsi de votre éligibilité à délivrer des reçus fiscaux. Dans le cas contraire, votre donateur risque de requalifier votre demande de mécénat en parrainage. D’ailleurs, en tant qu’association non éligible, la délivrance d’un reçu fiscal vous expose au paiement d’une amende égale à 25 % de la somme accordée par l’entreprise.

En plus de ce critère d’éligibilité, vous devez également identifier vos besoins réels et les détailler. De fait, une demande structurelle à long terme diffère totalement d’une demande ponctuelle pour la réalisation d’un projet. Avez-vous besoin de fonds, de matériels, de locaux ou bien de personnes (dans le cadre d’un mécénat de compétences par exemple) ?

Autre point à prendre en compte : votre site internet. Anticipez et mettez-le à jour pour qu’il reflète parfaitement bien le contenu de votre dossier. Cela permettra à coup sûr de capter encore plus l’attention du mécène potentiel.

Bien cibler les structures potentielles

Le ciblage des entreprises mécènes n’est pas une opération à prendre à la légère. Il doit être mûrement réfléchi en fonction de la politique de mécénat de la structure potentielle. Par ailleurs, privilégiez une approche plus personnalisée. Exit donc les dossiers standards ! Pensez dès lors à accompagner votre demande de mécénat d’entreprise d’une lettre dans laquelle vous expliquerez pourquoi vous avez choisi de la contacter. Cela ne manquera pas d’augmenter vos chances de réussite. Vous renseigner sur une structure vous permettra en tout cas de respecter le timing pour le dépôt des dossiers de mécénat. Mais aussi d’en savoir davantage sur les conditions pour obtenir l’appui de l’entreprise (implantation locale…).

Mécénat d’entreprise : faire attention au contenu de son dossier

Lors de la rédaction de votre demande de mécénat d’entreprise, soyez concis et allez tout droit à l’essentiel. Ainsi, en première partie vient la présentation de l’association et de ses responsables. Il va sans dire qu’il ne faut pas oublier de préciser un contact de référence dans le dossier. La seconde partie doit porter sur le projet proprement dit, son intérêt ou son impact. Ensuite, présentez de manière claire et détaillée vos besoins en indiquant les recettes et les dépenses inhérentes au projet.

Une fois vos besoins exposés, il est primordial de détailler les opportunités de partenariat et ce que l’entreprise a à gagner à soutenir votre projet. À savoir les retombées en termes de communication (public cible, image de marque…). Pour finir, définissez des indicateurs de succès de votre projet pour rassurer votre mécène potentiel. Mais également pour prouver le sérieux de la gestion du projet et de sa réussite.

Les bonnes pratiques à adopter pour réussir sa demande de mécénat

  • Misez sur un dossier de 10 pages maximum (avec un sommaire s’il dépasse 5 pages)
  • Mettez une ou deux photos de votre association ou de vos activités dans la première partie de la demande
  • Optez pour la sobriété : police, etc.
  • Adressez la demande au bon destinataire

 

Gagnez du temps dans la gestion de votre association, découvrez les outils HelloAsso

Nous vous recommandons aussi :

Les associations et les clubs ont enfin leur newsletter !

Vous souhaitez savoir ce qui se dit dans le monde associatif ? Ne perdez pas le fil !
Chaque mois, l’équipe HelloAsso vous sélectionne un condensé des actualités du secteur.