Pourquoi et comment créer un blog pour son association ?

La communication est un atout majeur pour une association, avoir un site internet vitrine, utiliser les réseaux sociaux, créer des partenariats sont essentiels pour se faire connaître et communiquer sur ces projets associatifs. Toutefois, le contenu est souvent limité, nombre de caractères limité pour les posts des réseaux sociaux, contenu froid sur le site vitrine… […]

La communication est un atout majeur pour une association, avoir un site internet vitrine, utiliser les réseaux sociaux, créer des partenariats sont essentiels pour se faire connaître et communiquer sur ces projets associatifs. Toutefois, le contenu est souvent limité, nombre de caractères limité pour les posts des réseaux sociaux, contenu froid sur le site vitrine… Pour faire évoluer son association, le blog apportera ici toute sa force en faisant preuve de plus grande liberté et de souplesse dans la publication d’articles.

Comment appréhender le blog ? quel contenu rédiger ? combien de publications d’articles faire ? quel outil utiliser ? HelloAsso vous détaille la stratégie à adopter.

Un blog c’est quoi ?

Le blog peut être vu sous 2 prismes :

  • Il est la porte d’entrée de votre association et représente le site internet dans sa globalité (c’est le cas lorsque vous utilisez une plateforme dédiée au blogging)
  • Il représente une rubrique ou un onglet du site internet de votre association.

A titre d’exemple, HelloAsso.com est la porte d’entrée pour rechercher une activité ou un projet associatif. Helloasso.com/associations est la porte d’entrée pour le associations qui recherchent un outil 100% gratuit (adhésion, boutique en ligne, billetterie…).

Et Helloasso.com/blog est une rubrique du site internet dédiée à la publication d’articles. Dans notre cas, le blog est une sous partie du site internet. Cela permet d’avoir du contenu froid et figé sur le site internet et d’avoir une partie dynamique sur le blog avec la publication de nouveaux articles et la mise à jour d’anciens articles.

La page d'accueil du blog de HelloAsso
La page d’accueil du blog de HelloAsso

Un blog pourra être identifié selon différentes appellations : actualités, blog, nouvelles

rubrique actualités du site de Médecin sans frontières

Cette partie « contenu » peut s’appeler blog mais aussi actualités, news, infos

Par exemple, le site de Médecins sans Frontières intègre une partie contenu sous le nom de « Actualités ».


A noter que les blogs qui sont exploités comme des sites à part entière sont des sortes de « carte de visite digitale » pour les photographes, voyageurs, influenceurs.

A quoi sert un blog d’association ?

Le site internet de l’association va se composer dans la majorité des cas :

  • d’une page de présentation de l’association, des membres
  • d’une page qui héberge un formulaire pour financer l’association (don, adhésion, check out…)
  • d’une page avec mise en avant des activités et projets de l’association.

Le blog va, quant à lui, être le moyen d’expression pour approfondir certains sujets : les valeurs de l’association, les projets soutenus, l’investissement de l’association… .

Il n’a pas une vocation purement « commerciale ». Cet espace permet de :

  • partager votre expertise
  • exprimer librement votre engagement
  • « humaniser » l’association avec des présentations plus complètes des membres, des bénévoles, des adhérents…

Pourquoi créer un blog pour mon association ?

Faire connaitre votre association

Généralement, votre site internet héberge une page de présentation de votre association et des membres. Toutefois, il est recommandé d’être explicite, court et précis. Une photo des membres et une courte présentation.

Le blog va être votre support pour venir enrichir ces présentations. Rédigez un article par membre fondateur, sous format d’interview par exemple. Mettez-y des anecdotes, des images.

De plus, vous pouvez vous permettre de faire des « focus ».:

  • Un focus sur vos bénévoles,
  • sur vos autres membres,
  • sur vos donateurs,
  • sur vos partenaires.

Toutes ces présentations servent à mettre des visages sur un nom d’association et à jouer la transparence.

Si vous avez créé une campagne sur HelloAsso, votre association aura une double visibilité. Elle figurera sur notre moteur de recherche offrant pour vous rendre visible auprès de milliers d’internautes.

Vous êtes une association culturelle et artistique ? Faites des portraits sur vos artistes, vos intermittents. Décrivez les courants artistiques qui vous tiennent à coeur.

Une association caritative ? Il y a un besoin de rassurer vos donateurs, vous pouvez dresser le portrait des membres fondateurs pour instaurer un climat de confiance.

Montrer vos projets et présenter les futurs

Les associations sont riches en action, véhiculent des valeurs saines et créent du lien social. Vous avez de nombreuses histoires à raconter ! Communiquez sur vos accomplissements, vos engagements, vos rencontres. Expliquez comment vous faites, où est investi l’argent récolté, et mettez en avant vos futurs projets.

Le blog est un formidable canal pour acquérir de nouveaux donateurs et fidéliser les anciens !

Agrémentez vos articles de photos. Mais attention à la taille et poids de ces dernières. Trop de photos lourdes vont ralentir le téléchargement de vos pages par les internautes.

Les photos et images doivent faire 150ko, si possible au format au WEBp. De nombreux sites en ligne gratuits permettent de convertir le format de vos images (online-convert, iloveimg, convertio…).

Vous êtes une association de parents d’élèves ? Faites le compte rendu des journées portes ouvertes pour que les parents absents puissent voir ce qu’il s’est passé. Une association qui œuvre dans l’humanitaire ? Faites un article-reportage sur le projet qui a vu le jour grâce aux dons. Vous êtes une association dans le social ? Mettez en avant vos partenariats et les avantages qu’ils vont apporter à vos adhérents.

Créer un espace d’échanges avec vos adhérents et membres

Selon l’outil utilisé, il est possible de laisser les commentaires activés sous l’article que vous avez rédigé. Ainsi, suite à la publication de vos articles de blog, vous pouvez solliciter des remarques et des échanges entre les membres. Restez modérateur afin de vérifier les commentaires faits et vous assurez qu’ils respectent la charte de bonne conduite. Les commentaires sont une source d’idées pour vos prochains articles.

Sachez également qu’il y a des boutons pour partager les articles. C’est un superbe moyen de gagner en notoriété et de perpétuer la discussion sur d’autres canaux de communication. Par exemple, un article va pouvoir être partagé sur Facebook ou sur LinkedIn par vous-même mais également par le lecteur.

Un élément majeur dans votre stratégie de communication

Le style

La communication de votre association doit s’inscrire dans un plan de communication globale et cohérent entre tous les canaux. Le graphisme et la ligne édito doivent être unifiés afin d’avoir tous vos supports aux mêmes couleurs, avec le même logo et le même style graphique. Cela permettra aux internautes de vous identifier plus facilement à chaque visite et lorsqu’il se baladera entre vos différents supports de communication. Dans le cas où votre blog est intégré au site, le style graphique restera identique. Toutefois si vous n’avez pas de site ou que vous souhaitez une plateforme de blogging à part, veillez à utiliser la charte graphique de votre association.

Soyez cohérent dans votre univers graphique !

Le calendrier éditorial

La personne (membre, salarié ou bénévole) en charge de la communication doit établir un calendrier éditorial. Il permettra de poser à plat toutes les actions de communication omnicanales sur une période donnée (chaque début de mois, réalisez le calendrier des actions à venir).

Ce calendrier éditorial permet d’avoir une vision claire sur les thématiques abordées (en réfléchissant sur le mois, vous éviterez ainsi les redondances) et sur les supports utilisés. Les articles de blog doivent donc s’inscrire dans le calendrier éditorial.

Dans ce calendrier éditorial, annotez les marronniers et les événements phares. Cela vous aidera à trouver des idées. Les journées mondiales sont un bon moyen pour mettre en avant vos actions ou communiquer sur des valeurs qui vous tiennent à cœur !

Exemple d’un blog d’une association

Afin de vous aiguiller sur le 2e semestre de l’année 2022, téléchargez notre calendrier associatif des temps forts pour vous donner des idées sur du contenu à rédiger. Le but n’est pas de publier sur tout et n’importe quoi. Concentrez-vous sur des thématiques qui sont proches de vos activités.

Calendrier associatif 2022

J'accepte que HelloAsso m'envoie des informations relatives au monde associatif.

Référencer votre association dans les moteurs de recherche

C’est certainement la partie la plus technique mais à ne surtout pas négliger. Le SEO, search engine optimization, se traduisant par le référencement naturel, est un levier pour faire connaître votre association et ses actions. Comment ?

En rédigeant du contenu ! Mais pas n’importe lequel, certes.

Avant de vous lancer dans la rédaction d’articles de blog, réfléchissez avec les membres et idéalement avec vos participants ou donateurs ce qu’ils souhaitent savoir.

Quels sujets ils aimeraient aborder ? ont-ils des questions ? quelles thématiques les animent ?

Toutes les réponses doivent être listées et gardées précieusement.

Avec ses réponses obtenues, créez des grandes thématiques.

Par exemple, l’association girondaise « Les alternatives de Lilly » a créé différentes catégories dans son blog : Actualités, Astuces, hygiène…et publie régulièrement du contenu dans chacune d’entres elles.

Rappelez-vous, le calendrier éditorial vous aidera à avoir une vision claire sur le type de contenu à produire sur le mois. Objectif ? Diversifier le contenu qui se succède et enrichir chaque catégorie.

Page de blog de l'association "Les alternatives de Lilly"
Capture d’écran de la page bog de l’association Les Alternatives de Lilly

Et pour chaque thématique, listez des questions plus précises.

Ce seront vos sujets d’articles. Et n’oubliez pas 1 article = 1 sujet. Le sujet est considéré comme un « mot-clé ». Les moteurs de recherche vont associer votre article à un mot clé et lorsqu’un internaute tapera cette requête dans google ou bing ou Ecosia, alors le moteur de recherche pourra vous proposer à l’internaute.

Bien évidemment, il y a certains critères à respecter pour que vos articles sortent en top position des moteurs de recherches :

  • la tendance indique que les articles longs sont privilégiés par les moteurs de recherche
  • la qualité du contenu est le maître mot
  • aborder un sujet et s’y tenir
  • lier les articles entre eux
  • éviter de mettre des liens qui pointent vers des sites extérieurs (1 par article)
  • répondez à des requêtes que peuvent se poser vos adhérents ou participants
  • tenir à jour votre blog, un blog à l’abandon avec des articles vieux de plusieurs années pourraient vous desservir.

Un moyen d’expression

Le blog permet de vous démarquer, montrer qui vous êtes et pourquoi vous le faites. Bien que vous ne soyez pas limité en terme de longueur d’articles, structurez vos idées et abusez des titres et sous-titres pour rendre le plus clair possible votre texte.

L’astuce de Claudia Fragomeni, Rédactrice SEO chez HelloAsso :

« Le lecteur doit pouvoir d’un seul coup d’oeil comprendre le contenu de l’article grâce au sommaire. En lisant le sommaire d’un article, je suis censée comprendre la thématique grace au mot-clé utilisé dans le Grand titre, le déroulé et la réflexion du rédacteur ou de la rédactrice. Là où il veut m’emmener. Les titres et sous-titres doivent être courts et uniques, contrairement aux paragraphes que vous devez développer. Faites des phrases simples et utilisez les mots de transition pour comprendre les raisons, les causes et les conséquences.

Sachez également que Google apprécie les longs formats, soit 1300-1600 caractères pour un article. En revanche, ce n’est pas une obligation ni figé dans le marbre. Si le sujet est simple et ne demande aucun descriptif ni longue explication, alors faites court! ».

Vous l’aurez compris, les articles sont un moyen de communication où votre liberté d’expression prendra tout son envol.

Toutefois, attention à vos engagements et prises de position. La communication sur les réseaux sociaux ne doit pas être prise à la légère car très radical au moindre faux plan, ne sous-estimez pas non plus un article de blog. Trop virulent, l’article peut également devenir viral et faire mauvaise impression et donc nuire à votre image.

Si vous faites rédiger par une personne extérieur ou bénévole, relisez le texte pour vous assurer que les émotions véhiculées vous ressemblent !

Comment créer un blog association loi 1901 ?

Si vous possédez déjà un site internet, vous pouvez créer un onglet « Actualités ou « Blog ». Dans la grande majorité des cas, les CMS, les logiciels qui servent à créer vos pages web, ont une fonction « blog ».

Si toutefois, vous n’avez pas encore de site internet et que vous souhaitez vous lancer. Ou si vous avez un site mais que vous souhaitez créer un blog à part. Alors il existe différentes possibilités :

  • Passer par une plateforme et gérer vous-même : cela implique l’installation du logiciel, le choix du template, qu’il faudra ensuite personnaliser avec vos couleurs, l’intégration du contenu et la gestion des imprévus. Il existe des plateformes gratuites, mais le nom de la plateforme figurera dans l’url de votre blog. La 2e option est d’acheter un nom de domaine et d’utiliser une plateforme telle que WordPress. Cette option s’adresse à des personnes ayant des facilités informatiques !
  • Faire appel à une agence web : Cette option est certainement la plus onéreuse mais est gage de « sécurité », à condition de passer par une agence de confiance. L’agence web vous demandera un brief avec vos besoins et vous proposera soit un template déjà disponible sur les plateformes, qu’elle adaptera à vos besoins, soit développera un site sur mesure souvent associé à un forfait de maintenance mensuel. L’avantage est d’avoir un blog à votre nom créé sur-mesure.
  • Faire appel à un freelance : En général le Freelance propose des tarifs moins élevés qu’une agence web du fait de son statut et des charges moins élevées. Le freelance travaille en général avec les plateformes sur lesquelles il se sent à l’aise. Une fois la mission finie, plus rien ne vous engage avec le freelance. Toutefois, si le courant est passé, que vous êtes satisfait du résultat, nous vous recommandons vivement de faire contrôler votre site tous les 3 mois pour surveiller les mises à jour et autres évolutions.

Créer un blog est-ce gratuit ?

Oui et non.

Vous pouvez en effet utiliser une plateforme clé en main gratuite (sitew ou e-monsite propose des offres limitées gratuites), mais il y a toujours quelques frais inhérents à ne pas négliger (graphisme, ajout d’options, nombre de pages limité).

Dans le cas d’un développement sur-mesure, il faudra rémunérer les prestations externes (agence, freelance, graphiste..) ainsi que les frais d’hébergement de votre sur un serveur (payable 1 fois / an) et l’achat du domaine resteront à votre charge.

Les plateformes de blogging

Il existe de nombreuses plateformes pour créer votre blog. A vous d’étudier l’ergonomie de chacune, avec laquelle vous vous sentez à l’aise. Examinez les coûts financiers. L’avantage des plateformes est la prise en main relativement facile. Toutefois, comme précisé précédemment, il est recommandé d’avoir une appétence pour le monde digital ou d’avoir un proche ou un bénévole qui se propose de le faire.

Parmi les plateformes de blogging les plus connues, vous trouverez :

  • WordPress : certainement le plus connu, qui propose des centaines de template gratuits
  • E-monsite et site W : simple d’utilisation et gratuits jusqu’à un certain nombre de pages
  • Medium : particulièrement minimaliste, le partage de contenu est la valeur ajoutée de cette solution blogging
  • Blogger : solution gratuite et simple d’utilisation

La rédaction pour le blog

Avoir un blog c’est bien mais encore faut-il l’alimenter ! Comme vu précédemment, un blog est un magnifique canal de communication pour votre association et pour transmettre ses valeurs et ses actions. Toutefois il faut le tenir à jour et publier régulièrement pour ne pas produire l’effet inverse.

Pour la rédaction, différentes possibilités se dessinent :

  • Un rédacteur ou rédactrice que vous allez rémunérer au texte écrit. Le rédacteur ou rédactrice est un professionnel qui pourra réaliser un audit sémantique (quels sont les mots-clés de votre secteur) et faire de la veille. Vous pouvez inclure cette personne lors de la discussion du calendrier éditorial pour trouver des nouvelles pistes d’écriture, des idées, des tendances.
  • Un bénévole qui s’engage à réaliser 1 texte par mois par exemple. Pensez toujours à relire les textes avant de les publier.
  • Vous-même pour prendre la parole sur l’association, une action phare, épiloguer sur une tendance du monde associatif qui vous anime.

Selon la plateforme choisie d’hébergement, vous allez pouvoir créer différents accès. Ainsi si vous faites appel à des rédacteurs externes ou un bénévole, ils pourront accéder à la plateforme pour intégrer le contenu sans avoir la possibilité de naviguer dans le back office.

A noter, que selon la maturité de l’association, le blog peut aussi avoir comme objectif d’aller se positionner sur des requêtes d’internautes bien précises. Dans ce cas là, on parle de référencement naturel. Créer du contenu pour aller toucher des futurs adhérents, de futurs donateurs… sur des thématiques précises. La rédaction du contenu se fera alors par un rédacteur SEO.

Boostez votre visibilité

Un moteur de recherche et des pages web incluses

En utilisant les outils de HelloAsso, vous bénéficiez d’une double visibilité.
Votre association et toutes ses campagnes ont une pages web uniques !
Toutes les pages sont personnalisables à vos couleurs et sont partageables sur les réseaux sociaux.
De plus, notre moteur de recherches répertorie toutes les campagnes et pages associations pour les rendre visible sur n’importe quel moteur de recherche.

Les conseils pour votre blog

  • Utiliser une plateforme simple (si vous avez déjà un site internet, ajoutez une « rubrique blog »)
  • Faire appel à un professionnel pour créer la rubrique ou utiliser des sites clés en main si vous n’avez aucune compétence digitale
  • Unifier la charte graphique (votre logo, vos couleurs, votre style, identiques entre le site, les articles et tous les supports de communication)
  • Varier les contenus et utiliser les marronniers
  • Aborder des sujets qui intéressent vos lecteurs (répondre à des besoins, donner des idées, parler d’actualités…)
  • Embaucher un rédacteur professionnel pour vous donner des conseils sur le référencement naturel (SEO), sur la structuration des articles et/ou pour gérer les rédactions et publications
  • Partager vos articles sur les réseaux sociaux et dans votre newsletter
  • Tenir à jour le blog et publier régulièrement (1 article par mois minimum)