Pourquoi et comment faire du foot ?

Un peu de numérique dans votre association ?

Découvrez HelloAsso

Le foot ? Tout le monde connaît. Il s’agit sans aucun doute du sport le plus célèbre au monde. Avant 2004, la légende voulait que le foot soit né en Angleterre. Mais cela, c’était avant que la FIFA ne déclare que ce sport trouve ses origines en Chine sous la dynastie Han. En effet, les similarités du Cuju avec le football ont fortement influencé cette déclaration de Joseph Blatter. Sans laisser tomber la balle, les équipes se la renvoyaient à travers un cerceau suspendu qui est maintenu par deux poteaux en bois. De nos jours, le football est joué dans le monde entier et vous aussi, vous pouvez en faire. Vous voulez jouer au foot, mais vous ressentez une certaine appréhension par rapport au sujet ? Découvrez tout de suite pourquoi et comment faire du foot.

Pourquoi faire du football ?

Si faire du foot vous tente et que pourtant vous ne connaissez rien en la matière, vous devez savoir que les raisons pour lesquelles tous les amoureux du ballon rond le pratiquent sont nombreuses. Néanmoins, l’affection et la passion pour le football restent les premières motivations des joueurs et des fans. En effet, chaque geste, chaque coup d’œil et chaque déplacement s’apprécient pendant un match de foot. Le joueur, grâce à ses séances d’entraînement, traduira les mouvements réflexes en mouvements contrôlés. Le résultat garantit un spectacle qui procure beaucoup de sensations. Voici donc quelques autres raisons qui expliquent pourquoi faire du football.

Le football, un sport facilement accessible

En France, l’on dénombre plus de deux millions de licenciés. C’est vous dire qu’il est facile d’accéder à un terrain de foot et de pratiquer. Il vous suffit d’avoir un maillot, un short, des chaussures de foot, des chaussettes adaptées et des protège-tibias pour pouvoir jouer.

Faire du football parce que c’est distrayant

Au-delà de son aspect compétitif, le foot constitue également une distraction singulière que seuls les pratiquants peuvent connaître. Après une grosse journée, une partie de foot entre amis aidera effectivement à oublier le stress. Il permet en plus à chacun de s’exprimer librement par l’effort et de dépenser un surplus d’énergie.

Pour maintenir sa forme

En effet, de nombreux pratiquants amateurs font du football juste dans le but d’entretenir leur condition physique. Le bas du corps sera alors la partie du corps la plus sollicitée. Les démarrages et les changements de direction brusques ainsi que les éventuels contacts avec les adversaires vous donneront des cuisses et des mollets en béton. Par les tirs, les contrôles de balle, bref le maniement du ballon, vos abdominaux et les muscles de votre hanche gagneront également en volume. Ajoutez à cela un meilleur souffle, une bonne endurance, une grande vélocité et vous aurez une idée de ce que seront les bienfaits du foot sur votre organisme. Mais encore, les muscles travaillés par le football ne manqueront pas d’ajuster une posture incorrecte.

Faire du football pour améliorer ses relations

Le caractère social du football est indéniable. Par ailleurs, il s’agit d’un sport collectif. Il se joue en équipe dans le respect des règlements et du fair-play. Voilà qui ajustera les conduites morales au sein de la société. D’autre part, l’esprit sportif qui émanera d’une partie de foot raffermira vos liens d’amitié avec vos coéquipiers, mais aussi avec vos adversaires. Combien de fois avions-nous vu des supporteurs qui se font l’accolade et qui pourtant supportent une équipe différente ? En effet, pour se faire des amis, faire du football est la solution idéale.

Faire du foot parce que c’est une passion

Nombreuses sont les personnes qui ont connu le football depuis leur enfance. Gardant en mémoire les grands matchs et les grands joueurs qui ont marqué leur existence, ces personnes font du foot par pure passion du jeu.

Comment apprendre le football ?

Comme dans toute activité sportive, pour faire du football, il faut commencer par les bases. Et il faudra procéder étape par étape.

Faire la passe

Le foot est un sport qui nécessite de faire circuler le ballon jusque dans les filets du but adverse. Pour une circulation fluide, il faudra que chaque joueur fasse des passes justes ou dans la course de son coéquipier. En effet, faire une passe au foot est plus compliqué à faire qu’à dire. Surtout, lorsque vous êtes dérangé par un adversaire. Effectivement, il ne suffit pas de taper dans la balle et c’est tout. Avant de faire une passe à un coéquipier, il faudra lever la tête pour le trouver et le geste viendra automatiquement. Pour commencer, trouvez un partenaire et passez-vous le ballon. Entraînez-vous à lever la tête pour voir où il se trouve avant de renvoyer la balle. Même si c’est évident que votre partenaire se trouve devant vous, regardez-le avant de lui faire la passe.

Contrôler le ballon

S’il existe un geste minimisé et qui, pourtant, a toute son importance, c’est bien le contrôle de balle. Il s’agit en fait de la réception d’une passe. Pendant une partie, les passes arrivent soudainement et pas forcément dans les meilleures conditions. Il faut donc rester tout le temps à l’affût d’une balle qui traîne et s’attendre à une mauvaise passe. Un joueur ayant une mauvaise réception de balle perdra systématiquement chaque passe qui lui sera adressée. Pour s’améliorer dans cet exercice, renvoyez le ballon contre un mur et apprenez à le gérer.

Faire des dribbles

Il s’agit de pousser la balle pour avancer et de changer de direction tout en gardant la maîtrise du ballon. Vous pouvez toucher le ballon avec vos deux pieds ou avec votre pied fort. Si un certain Messi use et abuse du dribble court qui lui permet de vite changer de direction comme il l’entend, d’autres joueurs comme Cristiano Ronaldo préfèrent les dribbles longs qui leur permettent d’avancer très rapidement vers le but adverse. Alternez les dribbles longs et les courts lors de vos exercices, contournez des obstacles. Vous pouvez vous servir de l’intérieur du pied ou de l’extérieur selon vos choix et la situation dans laquelle vous vous trouvez. En tout cas, personne d’autre ne dribble comme vous le faites. Commencez par avancer lentement et augmentez la vitesse au cours de vos apprentissages.

Apprendre à tirer

Le secret d’un tir puissant et précis réside dans le mouvement. Le dernier pas de l’élan servira à frapper la balle. Le pied doit être lancé le plus en arrière possible pour ensuite frapper le ballon avec le cou-de-pied. Pendant le mouvement, votre pied doit toujours pointer vers le bas. Vous effectuerez alors ce que l’on appelle un tir en force. Évidemment, il y aura des situations qui nécessitent un simple plat du pied ou un pointu pour marquer un but. D’autre part, tirer des corners et des coups francs nécessite également de l’exercice. Pour donner un effet au ballon, il faudra le frapper avec le coin supérieur de l’intérieur du pied. Le mouvement sera identique à celui du tir en force.

Substituer la balle à l’adversaire

Au football, avec une bonne lecture de jeu et de l’anticipation, vous pouvez intercepter des passes ou casser une contre-attaque. Mais, il s’agit également d’un sport de contact qui nécessite une bonne condition physique et un bon équilibre. Parfois, pour prendre le ballon des pieds d’un adversaire, vous devez aller à son contact. Les épaules contre épaules sont fréquentes et les fémurs s’entrechoquent. Toutefois, lors de la charge, le ballon doit rester la priorité et non le dribbleur. Sinon, vous risquez la faute.

Apprendre les règlements

Même si vous maîtrisez l’art du dribble et que vous faites des passes inattendues…, vous ne pourrez pas jouer correctement au football si vous ne connaissez pas les règles qui régissent le jeu. Le principe de la position de hors-jeu par exemple. Ou encore, le principe des cartons jaune et rouge. Vous devez également apprendre les fautes à ne pas commettre comme les fautes de main, les obstructions, etc. Sachez également quand il y a un coup franc, un corner, un penalty, une prolongation, etc.

Comment se passe un entraînement de football ?

À l’instar des autres activités sportives, une séance d’entraînement commencera par des échauffements pour éviter les blessures. Pour ce faire, les joueurs courent pendant dix à quinze minutes en adoptant un rythme croissant autour du terrain. Les joueurs effectuent ensuite des mouvements de rotation sur leurs articulations en commençant par les chevilles, en passant par les genoux, les hanches, les poignets, les coudes, les épaules et en terminant par le cou.

Selon le jugement de l’entraîneur, les joueurs subiront un entraînement physique ou technique. Lors des entraînements physiques, les joueurs effectueront les mouvements indiqués par le préparateur physique. Des flexions de jambes, des courses de vitesse sur des distances courtes, bref des mouvements qui font gagner en masse musculaire et en agilité. Pendant les exercices techniques, en revanche, les joueurs côtoieront le ballon. Ce sera des séances de jonglage, de dribble, de tir, de passes longues ou courtes. Il se peut également que ce soit le travail sur un mouvement d’attaque collectif orchestré par l’entraîneur.

Ensuite vient la rencontre. Deux équipes joueront l’une contre l’autre. Là, vous avez l’opportunité de vous exprimer, d’exprimer votre vision du jeu par vos passes et par votre maîtrise de balle. Souvent, c’est un moment de convivialité qui améliore cependant les performances.

Toujours comme dans chaque sport, les séances d’entraînement se termineront par de longues séances d’étirement. La durée sera définie en fonction de l’intensité de l’entraînement. Cela vous évitera d’avoir des courbatures au lendemain d’une partie de foot.

Comment se déroule un match de football ?

Un match de foot se joue en deux mi-temps de 45 minutes séparées par une pause de 15 minutes. Pendant les phases à élimination directe, si les deux équipes sont à égalité, il faudra jouer deux prolongations de quinze minutes. Si au terme de cette période, les équipes sont encore à égalité, les séances de tirs au but décideront du vainqueur. Il s’agit d’un face-à-face avec le gardien. Le ballon placé à onze mètres des buts est à tour de rôle frappé par les protagonistes. Il n’y aura aucun obstacle entre le tireur et le gardien. Chaque équipe tirera cinq fois et celui qui en marque plus remporte le match.

Les joueurs arrivent tôt sur le terrain pour enfiler leurs tenues et faire les échauffements. Les deux capitaines sont alors convoqués au centre du terrain pour un tirage au sort. Celui qui gagne au tirage choisira soit le ballon pour que son équipe fasse le coup d’envoi, soit le côté du terrain qui est favorable à son équipe. Quelques poignées de main, l’échange des fanions entre les deux capitaines et le match peut commencer.

Après le coup d’envoi de l’arbitre, chaque équipe essaiera de mettre le ballon dans les buts adverses. Les joueurs procèdent selon les stratégies de l’entraîneur. Si certaines équipes préfèrent garder le ballon pour le faire tourner, d’autres procèdent différemment et laissent volontiers la possession de la balle à l’adversaire. Si une stratégie est inefficace, l’entraîneur peut la modifier au cours du match. Tout au long du match, chaque équipe ne pourra procéder qu’à quatre remplacements.

Quoi qu’il en soit, les arbitres veilleront à ce que les joueurs respectent les règles. Seul l’arbitre central a le dernier mot en ce qui concerne les décisions. À noter qu’actuellement, le football a intégré l’assistance vidéo pour éradiquer les erreurs d’arbitrage.

À partir de quel âge pratiquer le football ?

Plus le footballeur commence dès son plus jeune âge, plus il aura des chances de faire une carrière brillante. Certaines écoles proposent des accompagnements adaptés aux enfants de trois à quatre ans. Néanmoins, il est préférable d’attendre que l’enfant ait cinq ou six ans avant de l’inscrire à un établissement. Par ailleurs, sachez que les enfants évolueront toujours avec des joueurs situés dans la même tranche d’âge que lui. Par ailleurs, même si vous trouvez que votre enfant est bon, n’exigez pas de lui qu’il devienne un champion. En effet, faites-le jouer au foot parce que cela lui plait et que cela l’aide à grandir dans les meilleures conditions. D’autre part, il n’existe pas d’âge maximum limite pour jouer au football. Il est en effet possible de faire du foot à tout âge. Vous pouvez d’ailleurs être classé parmi les vétérans si vous avez plus 40 ans.

Comment participer à une compétition de football ?

Pour pouvoir participer à un tournoi ou à une compétition de foot, vous n’avez pas d’autres choix à part celui d’intégrer une équipe. Un club amateur d’abord. Après un tirage au sort qui lui est favorable, votre équipe pourra participer au CFA ou Championnat de France Amateur. Ce championnat regroupe 72 équipes réparties en 4 poules (groupes) de 18 équipes. Au terme de la saison, les quatre équipes qui terminent en tête de leur poule passeront en championnat national. Et les quatre dernières équipes du national retourneront au CFA.

Le championnat national lui est une compétition qui regroupe 18 équipes. Votre équipe amateur peut très bien y accéder en gagnant le CFA. Les trois premières peuvent alors passer en Ligue 2, et si encore votre équipe gagne la ligue 2 ou finit parmi les trois meilleures au bout de la saison, vous passerez en Ligue 1. Vous aurez alors le privilège de côtoyer les plus grands joueurs et de jouer en professionnel. Cependant, le chemin est long pour en arriver là. C’est pour cela que certains clubs amateurs décident de rester en championnat national, même après l’avoir gagné.

Comment choisir son club de football ?

Pour choisir un club de football, vous devez considérer quelques critères déterminants. Sachez qu’un club doit disposer d’un espace aéré, d’une équipe technique et médicale, mais aussi de tous les matériels nécessaires pour les entraînements. Si votre but est de vous maintenir en forme, il est inutile d’aller chercher un grand club qui se situe loin de vous. Intégrez plutôt l’équipe la plus proche de chez vous. Après avoir choisi, renseignez-vous à son sujet. Découvrez ses palmarès à travers son site web si le club dispose d’un site évidemment. Vous pourrez toujours visiter et découvrir les clubs des alentours pour juger vous-même de la qualité des relations humaines et des prestations proposées.

Dans quelle catégorie inscrire mon enfant ?

Si dans les sports de combat par exemple, la catégorie se détermine par le poids, au foot, l’âge définira la catégorie de votre enfant. En effet, de quatre à six ans, l’enfant intégrera un pôle débutant qui contribuera à son éveil. L’initiation arrivera lorsque l’enfant aura entre six et dix ans selon le club. En tout cas, faites attention à ne pas inscrire votre enfant dans une catégorie d’âges qui lui est supérieure ou inférieure. De fait, s’il joue avec des plus jeunes que lui, votre enfant pourra blesser (sans le vouloir évidemment) quelqu’un sur le terrain. Dans le cas contraire, s’il joue avec des élèves plus âgées que lui, votre enfant pourrait ne pas supporter leur rythme. Le principe est simple donc : votre enfant a 5 ans, inscrivez-le dans la catégorie des 4 à 6 ans. Si votre enfant a 11 ans, il jouera dans la catégorie des U11. Et ainsi de suite.

Pas convaincu par le Foot ?  Découvrez le rugby, le volley ou encore la handball.

Les associations et les clubs ont enfin leur newsletter !

Vous souhaitez savoir ce qui se dit dans le monde associatif ? Ne perdez pas le fil !
Chaque mois, l’équipe HelloAsso vous sélectionne un condensé des actualités du secteur.