Pourquoi et comment faire du volleyball ?

Un peu de numérique dans votre association ?

Découvrez HelloAsso

Très populaire dans le monde, le volleyball est un sport qui compte aujourd’hui plus d’un million de pratiquants en France ! Opposant deux équipes de six joueurs, ce sport collectif trouve son origine dans le Massachusetts, États-Unis. Plus précisément, il a été imaginé en 1895 par William G. Morgan qui l’a nommé à l’époque « Mintonette ». Ce n’est que plus tard qu’Alfred S. Halstead lui a donné son nom actuel. Mais, du coup, pourquoi et comment faire du volleyball ? Eh bien, cette rubrique vous dit tout sur ce sport d’équipe : bienfaits, apprentissage, entrainement, choix du club…

Les bonnes raisons de faire du volley

Comme toute activité physique et sportive, la pratique du volley est également avantageuse. Découvrez alors dans les lignes suivantes pourquoi faire du volleyball.

Une activité à privilégier pour une santé de fer

Effectivement, les bienfaits du volley sur le physique et le mental sont indéniables. D’une part, il permet de :

  • Stimuler ses capacités cardiovasculaires et respiratoires ainsi que son endurance
  • Améliorer sa vitesse, son agilité et ses réflexes
  • Tonifier l’ensemble de ses muscles, notamment ses cuisses, fessiers et abdominaux
  • Affiner sa silhouette et garder la forme
  • Travailler sa coordination et son équilibre

D’autre part, le volleyball se révèle efficace pour développer sa confiance en soi et améliorer sa concentration. Il s’agit également d’un sport technique, tactique et stratégique. De quoi faire travailler l’esprit et favoriser son sens de l’observation ! Pratiqué en tant que loisir, il permet aussi de se vider la tête et de s’évader.

Une activité sportive ludique et accessible à tous

Par rapport à d’autres sports, le volley se pratique à tout âge et se joue en intérieur comme en extérieur. Sport collectif par excellence, il est en plus peu contraignant de par la simplicité du jeu et de ses règles. Mais également du fait du nombre réduit de joueurs et de sa praticabilité en toute saison. Très socialisant, ce sport d’échange cultive en outre l’esprit et la cohésion d’équipe. Décliné en plusieurs variantes (beach-volley, volley handisport, bossaball…), il peut se jouer aussi entre amis, connaissances, couples… Ce qui en fait une activité sportive très conviviale et amusante.

Un sport qui présente peu de risques

Contrairement à d’autres pratiques collectives sportives, le volleyball s’avère moins dangereux. Et pour cause, il n’implique aucun contact rude et direct avec l’adversaire. Rien de tel pour minimiser le plus possible les risques de chocs et de blessures ! En fait, les blessures résultent le plus souvent des faux pas et maladresses du joueur lui-même. Par ailleurs, ce sport d’équipe ne demande pas une grande endurance et n’a aucune contre-indication particulière.
/!\ Toutefois, en cas de doute, il ne faut surtout pas hésiter à demander l’avis d’un médecin. /!\

Comment apprendre le volleyball ?

En France, pour apprendre le volleyball, le mieux, c’est de passer par un club de volley. Par contre, pour l’apprentissage et la pratique de ce sport dès le plus jeune âge, les écoles de volley sont les plus conseillées.

Adhérer à un club de volleyball

Il va sans dire que le meilleur moyen d’apprendre le volley et de profiter de ses nombreux avantages est de s’inscrire à un club. Mais, pas n’importe quel club de volleyball ! Un club affilié à la Fédération française de volleyball (FFVB) est de mise. De fait, ce sont les seules structures habilitées à délivrer les licences. Marque d’appartenance à la fédération, une licence sportive permet de plus de bénéficier d’une protection (assurance responsabilité civile…). Pour les compétiteurs, c’est d’ailleurs la garantie de pouvoir participer aux championnats officiels !

En outre, une recherche sur Internet simplifie votre recherche de clubs et vous donne toutes les informations nécessaires sur ces structures :

  • Ses coordonnées (téléphone, adresse électronique et siège social)
  • L’identité de son responsable
  • Son programme
  • Éventuellement, son site internet, ses résultats et le classement de ses équipes

Bien entendu, vous avez parfaitement bien la possibilité de vous rendre directement aux locaux du club pour vous renseigner. Tarifs, prestations proposées, modalités d’inscription, créneaux horaires des entrainements…, ne laissez rien au hasard.

À noter que pour ceux qui veulent s’engager dans le sport de haut niveau, les centres de formation des clubs professionnels sont les structures appropriées pour garantir leur apprentissage et leur évolution.

Inscrire son enfant dans une école de volley

Vous souhaitez initier votre enfant aux joies du volleyball et le socialiser ? Alors, inscrivez-le au plus vite dans une école de volley. Celle-ci se soumet effectivement à un cahier des charges particulier : horaires d’accueil, matériels utilisés, certification de l’encadrement… Dans le cadre de l’opération Smashy, certaines structures peuvent également accueillir vos enfants. Il en est ainsi des écoles élémentaires, écoles municipales et centres de loisirs sans hébergement.

Bon à savoir

L’opération Smashy est une action de découverte et d’initiation au volleyball pour les enfants âgés entre 8 et 12 ans. Initiative lancée par la fédération, cette opération met en avant le caractère ludique et accessible de cette pratique sportive.

Autres ressources pour apprendre le volleyball

Des modules d’apprentissage pour découvrir le volleyball aux vidéos sur internet, les ressources ne manquent pas pour en savoir davantage sur ce sport d’équipe :

  • Règles du jeu : position des joueurs, fautes possibles…
  • Composition d’une équipe et rôles des joueurs
  • Techniques : passe, service, smash, bloc…
  • Tactiques et combinaisons envisageables
  • Etc.

Grâce à ses ressources, vous pouvez ainsi renforcer vos connaissances sur le sujet.

Comment se passe un entrainement de volley ?

Les entrainements sont indispensables pour apprendre le volleyball et faire des progrès. En tout cas, pour optimiser les séances d’entrainement, il convient de porter la tenue adaptée et d’utiliser les équipements adéquats.

S’entrainer au volley : l’essentiel à savoir

Comme pour toute activité physique, un entrainement de volley commence impérativement par des échauffements. Selon les niveaux, ces derniers peuvent durer de 10 à 30 minutes. Quoi qu’il en soit, les exercices doivent permettre en général :

  • d’activer le système cardiaque et respiratoire
  • de mobiliser les différentes articulations

Un échauffement général implique également la réalisation d’exercices musculaires (étirements et renforcement). À cela s’ajoute un échauffement spécifique à cette pratique sportive : déplacements, relation à l’espace… Dans cette partie, il se révèle alors essentiel de bien échauffer les parties du corps spécialement utilisées pour ce sport. Et ce, afin d’éviter au maximum les risques de blessure.

La séance d’entrainement se poursuit ensuite avec l’apprentissage des techniques et règles du jeu. Les exercices vont ainsi vous apprendre à effectuer correctement les gestes techniques du volley. À savoir les passes, les services (cuillère, flottant, smashé…), l’attaque, la manchette, le bloc (à 2 ou collectif)… Pour terminer la séance, des matchs sont organisés.

Comment s’habiller pour un entrainement de volleyball ?

Pour être en bonne condition lors de vos entrainements de volley, il importe de s’habiller comme il faut. Prévoyez dans ce cas une tenue dans laquelle vous vous sentez bien qui vous met à l’aise. De même, privilégiez les vêtements respirants, qui ne collent pas et qui ne constituent aucunement une gêne dans vos mouvements. Voici donc une idée de tenue que vous pouvez porter :

  • Haut : un maillot ou un tee-shirt léger, fluide et près du corps
  • Bas : un short
  • Chaussettes : basses pour les hommes et hautes pour les femmes
  • Chaussures : baskets de volley renforcés, confortables, ni trop serrés, ni trop grands

Par ailleurs, pour éviter les bleues et les brulures, il est vivement conseillé de porter des genouillères. En plus de vous protéger, ces dernières permettent aussi de soulager vos articulations et de soutenir votre genou.

Choisir le bon équipement pour s’entrainer au volley

Pour qu’un entrainement de volley se passe dans les meilleures conditions, il est important d’opter pour de bons équipements. Ceux-ci assurent d’ailleurs le confort des joueurs, leur sécurité et leur forme physique. Mais encore, ils permettent d’améliorer leurs capacités et performances. Ballons, matériels d’entrainement, poteaux, filets…, les équipements doivent amener le moins de désagréments possible.

Comment se déroule un match de volley ?

Le volleyball est un sport qui oppose deux équipes de six joueurs. Pour gagner un match, l’une des équipes doit remporter trois sets (il faut atteindre 25 points pour en remporter un). Toutefois, en cas d’égalité à deux sets partout, un cinquième set décisif détermine le vainqueur qui doit obtenir 15 points avec 2 points d’écart au minimum. À noter que pour marquer un point, il convient de faire tomber le ballon de volley à l’intérieur du terrain adverse. Il en va de même si le camp adverse commet une faute ou reçoit une pénalité.

En ce qui concerne le déroulement proprement dit d’un match de volley, il commence par le service exécuté depuis l’arrière du terrain par le joueur en poste 1. Dès lors, les pieds de celui-ci ne doivent en aucune façon mordre la ligne de fond lorsqu’il donne le coup d’envoi du match. L’équipe adverse réceptionne par la suite la balle et la renvoie dans l’autre camp. Elle ne peut néanmoins la toucher que trois fois (réception, passe et attaque). D’ailleurs, il est strictement interdit à un même joueur de toucher le ballon deux fois de suite. Ce n’est possible que si la balle est déjà passée dans le camp opposé et qu’il y a eu un contre.

Bon à savoir

Avant le début du match, le capitaine doit signer la feuille de match. Il représente également son équipe lors du tirage au sort qui va déterminer :

– Le camp qui va effectuer le premier service

– Les côtés du terrain pour le premier set

Après le match, il doit remercier les arbitres et approuver les résultats en signant la feuille de match.

À partir de quel âge jouer au volley ?

Comme mentionné plus haut, le volleyball, c’est pour tout le monde ! Effectivement, puisqu’il ne nécessite pas une grande endurance, les petits comme les grands peuvent y jouer. D’autant que la pratique de cette activité physique en tant que loisir n’a pas de limite d’âge supérieure.

En tout cas, l’on peut commencer à jouer à ce sport d’équipe dès 3 ans. Les enfants de cet âge peuvent ainsi s’adonner aux joies du baby-volley. Les parents peuvent même y participer. Une session d’entrainement de baby-volley se compose d’ailleurs principalement d’exercices ludiques. Ces petits joueurs en herbe travaillent alors leur coordination, leur motricité et la connaissance de l’espace de façon divertissante sans toucher au ballon. Il en va de même pour l’apprentissage des règles et des techniques du jeu : touche de ballon, service, touche de réception… En outre, dès que les enfants peuvent tenir un échange, il est tout à fait envisageable de conclure la séance d’entrainement avec un match. Ensuite, vers 6-7 ans, ils peuvent intégrer une école de volley, puis le centre de formation d’un club professionnel s’ils souhaitent évoluer dans le haut niveau.

Comment participer à une compétition de volleyball ?

Bien sûr, pour participer à une compétition de volley, il faut déjà appartenir à un club. Ensuite, selon la catégorie d’âge et le type de pratique (amateur ou pro), une équipe peut s’inscrire à certains tournois. La situation géographique du club et son classement le cas échéant peuvent aussi pris en considération pour la définition de la compétition à laquelle s’inscrire.

Dans tous les cas, la France compte plusieurs compétitions de volleyball. L’on peut citer entre autres :

  • Les championnats pros organisés par la Ligue Nationale de Volleyball (LNV) : Ligue A masculine et féminine, Ligue B masculine, Supercoupe, etc.
  • Les Coupes de France séniors et jeunes : Coupe de France masculine de volleyball (professionnelle et amateur), Coupe de France de volleyball féminin, Coupe de France Espoirs (moins de 20 ans), Cadets (moins de 17 ans), etc.
  • Les championnats nationaux, régionaux et départementaux
  • Les Volleyades : Cadets, Minimes (moins de 15 ans) et Benjamins (moins de 13 ans)
  • Les Interpôles

En principe, les compétitions se déroulent sur la saison. Pour aller en phases finales, il convient de passer les tours préliminaires (phases de poules).

Comment choisir son club de volley ?

La Fédération française de volleyball recense plus d’un millier de clubs affiliés en son sein. Choisir son club de volley ne constitue donc pas une démarche aisée. Aussi, pour vous faciliter la tâche, voici plusieurs points à prendre en compte pour le choix de la structure idéale.

Définir ses objectifs

Avant toute chose, il importe de fixer vos objectifs. De fait, tous les clubs ne répondront pas nécessairement à ce que vous attendez d’eux. Si certains privilégient le loisir, d’autres favorisent la compétition (amateur et/ou haut niveau). Bien évidemment, il peut exister des structures qui proposent les deux. Demandez-vous également combien d’argent et de temps vous pouvez investir dans cette pratique sportive. Les horaires du club de volley sont-ils compatibles avec votre agenda ? Les tarifs appliqués cadrent-ils avec votre budget ? Etc.

Prendre connaissance de la méthode de travail de l’entraineur

Il va sans dire que chaque entraineur de volleyball a sa propre méthode de travail. Posez-vous alors la question : est-ce que cette méthodologie vous convient-elle ? Dans cette optique, rencontrez directement le coach et soyez attentif à son comportement ainsi que son état d’esprit. N’hésitez pas à lui demander comment il appréhende l’apprentissage du volley et comment il transmet sa passion ? Interrogez-le aussi sur sa façon d’atteindre les objectifs et l’approche qu’il compte utiliser pour y parvenir. Autre point important à vérifier : est-ce qu’il a le sens de l’écoute ? Comprenez-vous ses explications ?

Vérifier les compétences du coach de volley

Il se révèle primordial de s’assurer des compétences de son entraineur de volleyball. En effet, celui-ci doit avoir suivi des formations spécifiques et diplômantes. Mais encore, il doit justifier de diplômes reconnus comme :

  • Le diplôme d’entraineur professionnel de volleyball de la FFVB
  • Le diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS), spécialité perfectionnement sportif

Bien sûr, au-delà de ses qualifications professionnelles, un entraineur passionné et investi est le meilleur allié que vous puissiez avoir pour apprendre le volley et progresser à ce sport.

Bien se renseigner sur le club de volley

Pour éviter les mauvaises surprises, il s’avère crucial de s’informer sur le club de volleyball de son choix. Dès lors, vérifiez les installations et les équipements de la structure. Est-ce qu’ils sont conformes à la réglementation en vigueur ? Les matériels utilisés (ballon, filet, etc.) sont-ils adaptés et de qualité ? Si vous vous destinez à la compétition (amateur ou professionnelle), il peut être intéressant de tenir compte des résultats et du classement du club. Il n’y a pas mieux effectivement pour vous faire une idée des performances de ce dernier.

Par la même occasion, profitez-en pour avoir des informations sur :

  • Les prestations proposées par le club : loisir, compétition, haut niveau, amateur, etc.
  • Les tarifs appliqués : adhésion, licence, assurance, pack avec kits vestimentaires (maillot, short et chaussettes aux couleurs du club)
  • Les pièces justificatives nécessaires à l’inscription au club
  • Le règlement des frais d’adhésion
  • Les entraînements : jour et horaires, lieu, entraineur, etc.

Bref, le choix du club de volley idéal ne s’improvise pas. Votre décision doit être réfléchie et répondre à vos attentes et vos besoins.

Pas convaincu par le volley ?  Découvrez le rugby, le football , le basket ou encore le handball.

Les associations et les clubs ont enfin leur newsletter !

Vous souhaitez savoir ce qui se dit dans le monde associatif ? Ne perdez pas le fil !
Chaque mois, l’équipe HelloAsso vous sélectionne un condensé des actualités du secteur.