Qu’est-ce que le spectacle vivant?

Selon l’article L.7122-1 du code du travail, la définition du spectacle vivant est représenté par  » les entrepreneurs de spectacles vivants qui, en vue de la représentation en public d’une œuvre de l’esprit, s’assurent la présence physique d’au moins un artiste du spectacle percevant une rémunération”. Les disciplines de l’art vivant sont nombreuses et font […]

Selon l’article L.7122-1 du code du travail, la définition du spectacle vivant est représenté par  » les entrepreneurs de spectacles vivants qui, en vue de la représentation en public d’une œuvre de l’esprit, s’assurent la présence physique d’au moins un artiste du spectacle percevant une rémunération”.

Les disciplines de l’art vivant sont nombreuses et font vivre des émotions riches aux citoyens. Si à votre tour vous souhaitez créer une association d’art culturel, faisons le tour de la diversité des arts éligibles considérés comme spectacle d’art vivant.

Quels sont les arts du spectacle ?

Par opposition aux créations artistiques de l’audiovisuel issues du cinéma, de la télévision ou d’Internet, les arts de la scène sont regroupés comme suit :

  • Le théâtre (classique, contemporain, humour)
  • les spectacles de danse et ballet
  • Les arts et le spectacle de rue
  • Les arts du cirque
  • Les arts de la marionnette
  • L’opéra
  • La musique live
  • L’illusionnisme
  • La poésie

Sont exclus du spectacle d’art vivant

Les spectacles sportifs, les corridas, les spectacles enregistrés et les projections de films, les jeux, l’organisation de défilés de mannequins, les visites guidées ou les repas théâtralisés sont exclus des domaines de spectacle d’art vivant.

Quels sont les différents types de spectacle ?

Le théâtre, la danse, la musique, dans toute la diversité de formes (opéra, musique de variété, chorales, fanfares, cirque, arts de la rue, conte, marionnettes…), appartiennent au spectacle vivant.

Les lieux

Qu’ils appartiennent au secteur privé ou public, en France, on dénombre 38 Centres Dramatiques Nationaux (CDN), 19 Centres Chorégraphiques Nationaux, 13 Centres Nationaux des Arts de rue et 12 pôles nationaux des arts du cirque, 8 centres nationaux de création musicale, 74 scènes nationales, 89 scènes de musiques actuelles, 150 théâtres de ville, 15 opéras régionaux, 28 orchestres nationaux ou régionaux, 17 zéniths, 150 cabarets et music halls.

Les associations peuvent exploiter ces espaces pour leur représentations. Il faudra s’adresser à l’entité compétente qui régit le lieu (la Mairie, la Ville, la Région, des entreprises privées…).

Toutefois, la grande majorité des associations organisent leur manifestation dans des endroits publics autres : voies publiques, écoles, gymnases… . Ce type d’événement est soumis à des démarches administratives strictes et des règles de sécurité importantes.

Artistes et métiers de l’art vivant

L’INMA, Institut national des métiers d’art, recense plus de 280 métiers relatifs aux secteurs et la convention collective nationale s’applique à l’ensemble du personnel artistique. La France forme les futurs artistes à travers ses 12 écoles supérieures d’art dramatique, 3 écoles supérieures de cirque, une école nationale supérieure des arts de la marionnette, et via la FAI-AR, formation aux arts dans l’espace public, située à Marseille et unique en Europe. Ces écoles forment également aux futurs métiers du spectacle.

Toutefois, de nombreux professionnels du secteur n’ont pas forcément été formé à l’école et pour certains, le métier a été appris sur le tas.

Les métiers du spectacle couvre un large spectre de compétences : les techniciens qui œuvrent avant, pendant ou après les représentations (lumière, musique, décors, costume, charpentier, peintre…), les metteurs en scène et chorégraphes, les producteurs… .

La grande majorité des professionnels du métier des spectacles ont le statut d’intermittent. Statut propre à la France qui permet aux associations de recruter ces salariés après qu’elle se soit enregistrée au GUSO.

Financement et subvention des associations de l’art vivant

Divers financements peuvent être étudiés :

  • via les Directions Régionales des affaires culturelles (DRAC) qui gèrent les subventions et aides au projet au niveau de la Région
  • via la Direction générale de la création artistique (DGCA) qui a pour missions de soutenir la création, faciliter la rencontre de toutes les disciplines artistiques, développer une politique d’achats et de commandes d’œuvres, et concourir au développement des réseaux de création et de diffusion du spectacle vivant et des arts plastiques
  • via des campagnes de crowdfunding, 100% gratuite sur HelloAsso
  • via des appels aux dons, formulaire 100% personnalisable et gratuit pour les associations sur HelloAsso.
Les outils pour votre association

Financez votre spectacle d’art vivant

Que ce soit pour trouver des fonds pour financer ponctuellement un spectacle ou créer une billetterie en ligne pour votre spectacle, HelloAsso vous propose des outils 100% gratuits, simples d’utilisation et personnalisables !