Mission Makay - 2017

par GILLES Benoît
au profit de PROJETS PLUS ACTIONS

Mission d'exploration dans le Massif du Makay - Madagascar

                                                                   Misson Makay - 2017

Contribuer au financement d’une mission d’exploration scientifique dans

le Massif du Makay -  Madagascar

 

Du 22 juillet au 12 août 2017, se déroulera une mission d’exploration scientifique pluridisciplinaire dans le Massif du Makay pour inventorier une biodiversité à la fois riche et unique dans le but de mieux connaître l’une des dernières régions du monde encore en grande partie préservée.

L’objectif de cette souscription est donc de contribuer au financement de ce projet, porté par l’explorateur Evrard Wendenbaum, et par un groupe d’étudiants et de chercheurs du Muséum d’Histoire Naturelle de Paris (lien).  

 

·       Contexte et description de la mission

Bien que l’ensemble des habitats et des écosystèmes terrestres et aquatiques de la planète, et la biodiversité qu’ils abritent, subissent d’importantes pressions d’origine anthropique (pollution, dégradation, surexploitation…), certaines régions du monde demeurent encore relativement préservées et encore peu étudiée.


Le Massif du Makay à Madagascar est l’une d’elles. Situé dans le sud-ouest de l’île et isolé depuis des millions d’années (voir illustration ci-dessous et cet article), il recèle une faune et une flore à la fois riche et unique (« hotspot» de biodiversité) que caractérise son fort taux d’endémisme.


Après ma première visite dans le Massif l’an dernier comme éco-volontaire et entomologiste (lire cet article),mon séjour de cet été se déroule dans le cadre d’une mission scientifique d‘envergure menée à la fois par l’explorateur Evrard Wendenbaum, fondateur de l’association Naturevolution (retrouver mon témoignage) et un groupe d’étudiants du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris (liens).



L’objectif de cette mission est double : 1) réaliser un inventaire de la biodiversité ; 2) récolter des données biologiques et géologiques qui apporteront les connaissances et les preuves scientifiques du caractère exceptionnel et unique de cette région, auprès des autorités malgaches afin que des mesures de préservation et de conservation soient entreprises. Grâce aux précédentes missions menées par Naturevolution, comme celle de 2011 (voir l’extrait suivant), le Massif du Makay fait désormais l’objet d’un statut interministériel d’aire protégée.


La mission, pluridisciplinaire, est composée de nombreux spécialistes : botanique, ichthyologie, mammalogie, ornithologie, géologie… et entomologie, dont j’ai la responsabilité.


Les activités entomologiques consisteront à :


o   Explorer des sites et des écosystèmes peu ou pas étudiés présentant un fort intérêt scientifique comme la canopée, les mares temporaires et isolées, les souterrains (humides et secs) ou encore les grottes à chauve-souris

o   Collecter un certain nombre de spécimens de diverses familles caractéristiques des différents habitats visités. Remarques : les prélèvements seront limités et raisonnés pour préserver l’équilibre et l’intégrité de populations pouvant être parfois très restreintes

o   Identifier : les spécimens et de les classer par ordre, famille et sous-famille pour une détermination plus précise auprès de spécialistes au retour de mission (ce travail demandant une expertise et un matériel spécifique, celui-ci ne peut s’effectuer sur place)

o   Conditionner les collectes : les spécimens seront placés dans des tubes avec de l’alcool pour garantir un bon état de conservation, et référencés dans une base de données indiquant les coordonnées GPS, le nom du collecteur, l’habitat et le jour de la collecte. Remarques : les spécimens de grande taille et facilement identifiables comme les Odonates (libellules) ou les Lépidoptères (papillons) seront étudiés uniquement sur photos afin de limiter les prélèvements

o   Inventorier et valoriser : l’ensemble des données collectées durant la mission (nombre d’espèces, répartition, taux de diversité, écologie, etc.) va permettre de compléter l’inventaire et la connaissance de l’entomofaune, valorisable scientifiquement : publications, description possible de nouvelles espèces ; en termes de communication (vidéos, reportages, exposition, articles de vulgarisation…) ; et en démontrant la richesse biologique unique du Massif auprès des autorités malgaches


Pour en savoir davantage sur les méthodologies de la capture d’insectes et leur conditionnement : lire ces articles.

 

·       Comment contribuer ? 


Vous portez un intérêt aux problématiques de préservation de l’environnement et de la biodiversité, vous vous demandez comment contribuer à votre échelle : cette mission constitue l’occasion de participer à l’un des plus grands défis et enjeu du 21ème siècle !


Pour cela, vous pouvez effectuer un don de plusieurs manières :

1.     Don défiscalisable (66%) : directement sur cette page (pour les personnes payant des impôts en France uniquement)

2.     Don direct : par Paypal (benoit_gilles@hotmail.fr)

3.     Don de matériels ou autre : pour cela, me contacter directement à cette adresse passion-entomologie@hotmail.fr


La mission se déroulera du 22 juillet au 12 août 2017 (3 semaines). L’ensemble des frais s’élève à 3 000 €.

Ils se distribuent ainsi :

·       1 950€ : logistique, matériels, déplacement sur place et alimentation

·       1 100€ : frais d’avion (A/R)

 

·       Qui suis-je ?

Passionné depuis toujours par le monde vivant et tout particulièrement par l’entomologie, mon souhait a été dès mon adolescence d’étudier les insectes et d’explorer les écosystèmes les plus riches de la planète. Mon Master de Recherche en entomologie obtenu en 2008 à l’Université de Tours (Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte), j’ai effectué plusieurs missions scientifiques en France et à l’international : CIRAD-La Réunion, MNHN-Paris et Guyane française, STRI-Panama (Pour en savoir davantage, suivre ce lien).



Actuellement, je suis chargé de Recherche et Développement en entomologie au sein d’une start-up dont l’objectif est de valoriser par l’insecte les déchets organiques d’origine végétale (appelés bio-déchets) en protéines animales destinées à l’alimentation piscicole.


Je suis également le créateur du site internet passion-entomologie.fr, dont la vocation est de faire découvrir le monde des insectes sous de multiples facettes : écologie, biologie, présentation d’espèces, actualités scientifiques, interviews, entres autres.


Vous pouvez également me retrouver sur Facebook, Twitter (@PassionEntomo)et Instagram (passionentomologie). 


Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Association PROJETS PLUS ACTIONS

PROJETS PLUS ACTIONS

Protéger la Nature en aidant les Hommes !

Anonyme
23/06/2017
Zoé Casini
23/06/2017
Anonyme
20/06/2017